Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Appelez-moi Nathan

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Voici l’histoire touchante d’un garçon égaré dans un corps de fille et de son bouleversant combat pour changer une identité physiquement et socialement imposée, de sa propre prise de conscience à celle de sa famille, de ses amis, de ses camarades de classe et de ses professeurs, jusqu’aux aspects sentimentaux, administratifs et sociaux de la question.


J'ai changé de sexe

Nathan est né Lila, dans un corps de fille. Un corps qui ne lui a jamais convenu, il décide alors de corriger cette « erreur génétique » avec le soutien indéfectible de sa famille, ses amis, ses profs et, à seize ans, des injections de testostérone de 0,8 mg par mois. Quitte à devenir quelqu'un, autant que ce soit vous-même.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Septembre 2018
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Appelez-moi Nathan
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

26/01/2020 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

On vit une époque formidable où l'on peut changer de sexe si cela ne nous correspond pas. Ainsi Lila qui avait jusque-là une enfance parfaite jusqu'au jour où elle n'accepte pas son corps de femme car elle se sent plus homme. Du coup, après moult crises, elle parvient à se faire appeler Nathan. C'est tout le parcours de cette histoire vraie qui nous indique toutes les étapes à franchir, qu'elles soient morales, sociétales, administratives ou encore et surtout médicales. Sur le plan physique, certes des hormones mais également une mamescopie bilatérale prise en charge par la Sécurité Sociale en partie, une ablation totale de l'utérus ainsi qu'une phalloplastie. Les difficultés à traverser sont énormes et on s'en rend compte. Je n'ai aucun problème avec la transition et le changement de sexe. On vit dans un pays libre qui ne place pas la religion au cœur de la société. Cette bd constitue une bonne approche de ce sujet délicat et parfois tabou. C'est en tout cas bouleversant de vérité sur la construction identitaire. Le dessin est très délicat et les couleurs sont chaudes. Cela permet une lecture assez agréable et tout en douceur. Au final, on suivra le parcours de Nathan jusqu'au bout.

26/01/2020 (modifier)