Moby Dick (Jouvray/Alary)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

La folle quête du capitaine Achab adaptée et maîtrisée par deux talents, deux sensibilités – celles d'Olivier Jouvray et de Pierre Alary.


1816 - 1871 : De la chute du Premier Empire à la Commune Adaptations de romans en BD Ecole Emile Cohl Moby Dick Vieux gréements

Herman Melville, qui fut marin, s'inspira de faits réels pour donner naissance à Moby Dick – un livre culte qui inscrivit un nouveau mythe dans la mémoire des hommes : celui de la baleine blanche. Il y raconte la quête furieuse, mystique et désespérée du Capitaine Achab et son dernier affrontement avec Moby Dick.

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 02 Avril 2014
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Moby Dick (Jouvray/Alary)
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

28/10/2019 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Cette adaptation met moins l’accent sur l’ambiance et sur les caractères torturés et complexes des personnages que sur la dimension « aventure » du récit. C’est un choix et lorsqu’il s’agit d’adapter pareil monument en un seul album de bande dessinée, c’est le genre de choix auquel on doit immanquablement se retrouver confronté. A titre personnel, j’ai d’abord été un peu déçu mais ce récit est tellement prenant que ma déception s’est bien vite évaporée. Le dessin de Pierre Alary est très beau, ses cadrages sont soignés, ses décors nous immergent dans l’aventure, ses personnages ont des physionomies qui correspondent bien à l’image que l’on a des différents protagonistes. Le découpage d’Olivier Jouvray est bon dans l’ensemble. J’ai tout de même senti certaines coupures dans la fluidité du récit, des endroits où il avait dû ‘saquer dedans pour que ça rentre’, dirais-je. Mais la dimension ‘récit d’aventure’ est vraiment bien rendue. Je trouve par conséquent que cette adaptation vaut le coup d’œil. Elle s’adresse plus particulièrement aux jeunes lecteurs ainsi qu’aux lecteurs en quête d’un récit d’aventure avant tout (si vous recherchez l’ambiance, je vous conseille d’aller plutôt voir du côté de Chabouté ). C’est un travail soigné sur lequel j’ai senti que les auteurs s’amusaient, et pas une ènième reprise sans âme faite juste parce que Moby Dick est vendeur. Pas mal du tout, en somme. Presque franchement bien.

28/10/2019 (modifier)