Jeanne, la mâle reine

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

De la fin du XIIIème siècle au milieu du XIVème, l'ascension jusqu'au pouvoir de Jeanne de Bourgogne, petite fille de Saint-Louis.


1300 - 1453 : Moyen Âge et Guerre de Cent ans Rois et Reines d'Europe

En 1293, la princesse Agnès de France, fille de Saint-Louis et mariée au comte Robert II de Bourgogne, donne naissance à son cinquième enfant, Jeanne... L'enfant présente une malformation, elle est boiteuse et sujet de moquerie car c'était mal vu au Moyen Age, un signe du diable qui isole la fillette qui n'est aimée que de sa mère et de sa sœur Marguerite. Après la mort du roi Philippe IV le Bel, le Roi de Fer, elle va reporter sa haine contre son successeur Louis X le Hutin à qui elle ne pardonnera pas la mort de sa sœur Marguerite de Bourgogne, tout en assouvissant sa volonté d'être reine de France.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Mars 2018
Statut histoire Série en cours (3 tomes prévus) 2 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Jeanne, la mâle reine
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

26/09/2019 | Agecanonix
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Bon moi je note haut parce que je suis passionné par cette période historique et que je la connais parfaitement. Mais je préviens qu'il faut s'accrocher parce que c'est certes passionnant mais très chargé, la scénariste ayant pris le parti de raconter un maximum d'éléments, en brassant une multitude de personnages, mais ceux qui ont aimé Le Trône d'argile devraient aimer ce récit qui est aussi foisonnant. Il s'agit d'une sorte de prequel des Rois Maudits de Druon, ça complète ou prolonge Isabelle la Louve de France déjà paru dans cette collection des Reines de Sang ; on assiste à la fin de règne de Philippe le Bel, sont évoqués des tas d'évènements comme l'éviction des Templiers ou le scandale de l'adultère des brus du roi qui amènera 2 princesses royales à l'emprisonnement, dont Marguerite de Bourgogne qui en mourra dans son cachot de Château-Gaillard. L'héroïne de cette histoire est donc sa soeur, Jeanne la boiteuse qui va révéler un caractère de fer, les auteurs relatent parfaitement les faits historiques qui s'enchaînent sans temps morts, mais brodent quand même sur certaines causes laissées dans l'ombre, comme la mort de Louis X le Hutin qui a succédé à Philippe le Bel et qui n'a régné que 2 ans, les poisons sont à l'oeuvre, et malgré ces supposées raisons données ici, tout semble plausible. En tout cas, les personnages sont nombreux et tous réels, le scénario est dense et relève d'un énorme travail de documentation, on assiste à des luttes de pouvoir dans cette France du XIVème entre plusieurs grands du royaume, c'est une période propice aux complots, trahisons, aux vengeances et aux assassinats. Le tome 2 est un peu plus tourné vers cette politique retorse et ces arcanes délétères, le récit est bien relaté, mais pour les non initiés, ça risque d'être difficile à suivre, même avec l'arbre généalogique en pages de garde, même moi je m'y perds parfois, et pourtant je connais bien la période. L'émergence de Jeanne est progressive, on sent la femme déterminée qui ne laisse rien passer et fait tout pour gravir les échelons du pouvoir. L'aspect historique est didactique, c'est un peu comme un cours d'Histoire assez pointu, tout s'enchaîne parfaitement, mais comme je le disais, il faut être un minimum passionné par l'Histoire médiévale pour s'immerger dans ce récit touffu, bien illustré par Michel Suro, dont j'avais apprécié le trait sur d'autres séries, malgré un petit côté parfois un peu flou, mais ses décors et les visages des personnages sont de belle tenue.

26/09/2019 (modifier)