Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Ynfinis

Note: 2.33/5
(2.33/5 pour 3 avis)

"Une saga spatiale en deux tomes, entre la chaleur brûlante des mers de sable et le froid glacial des eaux profondes des océans et de l’espace. L’auteur nous donne sa vision de la folie du pouvoir et de la violence des sentiments. Une histoire où se côtoient vengeance et mysticisme, une véritable comédie humanoïde à l’echelle des étoiles." Dust est un pseudo, son vrai nom est Luc BRAHY.


Les Roux !

"Dans les sombres recoins de l’univers, l’empereur Kandar-Khan recherche la Pierre Intégrale, qui lui permettra d’étendre sans limite son empire. À ses côtés, la sorcière Zerha-Dan guide ses troupes vers les Sanctuaires d’Ynfinis, afin de réunir les coordonnées indiquant l’emplacement de la Pierre Intégrale. Planète Dulcina, le saison est revenue.À l’aide d’ingénieux navires glissant sur une mer de sable, les habitants capturent les baleines afin de collecter l’eau qu’elles ont emmagaziné dans les profondeurs, indispensable à la survie des tribus. Soudain le ciel se déchire et un vaisseau de l’empire se matérialise, à la recherche d’un Sanctuaire…" Jeffray est le fils du gardien de la pierre intégrale et son successeur. Il est aidé des derniers et uniques habitants des planétes détruites par Kandar-Khan. Il arrive on se sait pas trop comment à gagner ! "Les troupes de l’empire des Douze Galaxies Noires finissent par capturer Jiffray et les gardiens d’Ynfinis. Fort de la réussite de sa mission, le Commodore les conduit dans un autre secteur de l’univers, sur la planète aquatique Marahavaë, où se trouve le dernier sanctuaire, et pour l’occasion, l’Empereur s’est déplacé en personne. Tandis qu’Ynfinis manipule les arcanes du destin pour réveiller l’Ordre des Chevaliers-Monarques…Mais de nouvelles forces venues des profondeurs aquatiques et des recoins obscurs de l’univers, vont bouleverser l’ordre établi…"

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2000
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Ynfinis
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

15/01/2003 | Ottonegger
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Mouais, un gros bof, voilà ce que m’inspire cette histoire. On a là une série de Science-Fiction qui s’inspire de Dune, de l’univers graphique de Lanfeust (ce qui n’est pas forcément un compliment venant de moi) et de Star Wars. Sans hélas prétendre à en égaler l’intérêt. En effet, l’intrigue semble bricolée à la va-vite, et n’est ni très originale, ni bien menée (peu de surprises, de rebondissements, ni de coups de théâtre propre à la dynamiser). La lutte pour le contrôle de l’univers n’est pas captivante (et rappelle les plus pauvres des dessins animés japonais ou américains : inspiration que confirme hélas la grotesque figure du méchant dans les dernières pages du second tome), et la personnalité des personnages principaux n’est ni très fouillée ni très claire. Enfin, je n’ai pas vraiment aimé le dessin, lui aussi souvent bâclé, et pas toujours lisible, alors que la colorisation n’est pas non plus folichonne. Le deuxième tome, présenté en début comme la « fin du cycle » (ce qui sous-entendait une suite, jamais publiée ?), conclut très brutalement l’intrigue, laissant un arrière-goût de bâclé (décidément ce terme revient souvent dans cette critique…) au lecteur ayant suivi l’histoire jusque-là. Bref, j’ai emprunté ce diptyque « pour voir », et ne saurait même pas vous encourager à en faire autant. Une série ratée et dispensable – à tous points de vue, je pense.

17/04/2017 (modifier)
Par Snivel
Note: 3/5

Disons que c'est une BD sympa à lire mais sans plus... L'histoire mériterait d'être un peu plus développée je pense, ça va un peu vite. Le dessin est bien sans être non plus exceptionnel. Parfois même, l'auteur semble avoir passé plutôt rapidement alors qu'un petit peaufinnage n'aurait pas fait de mal (notamment pour les perso). Quant aux looks des persos, j'ai l'impression d'une grande prise d'inspiration dans la SF et, je ne sais pas pourquoi, ça m'a un peu dérangé... Une série assez moyenne donc...

16/01/2005 (modifier)

J'ai recopié les infos présentes sur le site de l'éditeur car cette BD ne m'a pas bien inspiré tellement elle n'est pas géniale. Le scénario, de facture simpliste, est bancal et les dessins ne cassent pas des briques. C'est un mélange de Dune, Lanfeust, pour la super épée, et pour la tête du vilain on dirait un costume pas beau de la série Sankukaï.

15/01/2003 (modifier)