Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

La Parodie

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Tout est dans le titre !


Parodies et pastiches

Grandafte-le-fou est fatigué. Il règne sur un clan de vikings aussi peu dégourdis que paresseux. Il y a d'abord ce jeune enfant des étoiles qu'ils ont recueillis et qui se révèle incapable de tenir un arc. Et voilà que débarque un étranger tatoué et amnésique qui chamboule le quotidien de tout le village… (site éditeur)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Juillet 2015
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Parodie
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

02/07/2019 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Après un début singeant l’univers d’Astérix (« La grande traversée » pour commencer), Michel Rodolphe accumule les références, qu’il parodie donc – ou alors se contente de faire un clin d’œil, via un nom, une situation (« Le Seigneur des anneaux » ; « Alix » ; « Thorgal » ; « XIII » ; « Le Scorpion » ; « Tintin », etc, Thorgal et XIII fournissant sans doute le plus de références, mais une bonne partie des héros de la BD franco-belge y passe !). Cela ressemble rapidement à un empilement (idem pour les jeux de mots sur les noms des personnages – entre autres –, qui finissent parfois par être lourdingues, là où Goscinny arrivait à mieux s’en tirer), et ce n’est pas toujours réellement exploité. A cela s’ajoutent des anachronismes, plus ou moins amusants. Vous l’avez compris, on est plutôt là dans l’humour gras. Mais hélas, une fois passés les jeux de mots et clins d’œil, reste une histoire pas très folichonne, mise en images par un dessin passe-partout qui n’est pas de ceux que j’affectionne. C’est presque un album/jeu prétexte à titiller sa culture des classiques de la BD. Certains lecteurs se satisferont peut-être de ce côté ludique, je ne sais pas. Album à feuilleter (pour jouer à trouver les références glissées plus ou moins visiblement dans les cases) et emprunter éventuellement, mais qui n’est pas vraiment indispensable. Note réelle 2,5/5.

02/07/2019 (modifier)