Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Antoine et la fille trop bien

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Comme chaque année, les vacances d'été ont commencé dans la grande maison familiale. Antoine, adolescent fluet, s'ennuie un peu. Il traîne, maussade, dans un short trop grand, avec son petit frère qui le colle. Heureusement, la jolie Adèle, fille d'une amie de sa mère, est là...


Adolescence

Comme chaque année, les vacances d'été ont commencé dans la grande maison familiale. Antoine, adolescent fluet, s'ennuie un peu. Il traîne, maussade, dans un short trop grand, avec son petit frère qui le colle. Heureusement, la jolie Adèle, fille d'une amie de sa mère, est là... Alors qu'un lien fragile est en train de se nouer avec Adèle, déboule tel un ouragan Guillaume, le frère aîné. Aussi dynamique que trouble, il prend aussitôt la tête de la bande d'enfants. Jeux, balades à vélo... Il accomplit aussi quelques exploits qui impressionnent. Mais contrairement à Antoine qui, par timidité reste en retrait, Guillaume savoure ses triomphes et gagne en prestige auprès de la charmante Adèle. Encouragé, Guillaume, en rupture totale avec un milieu corseté qu'il abhorre, va pousser loin la provocation en insultant une vieille marchande de bonbons du village. Adèle rit. Antoine est choqué et déçu par la réaction de la jeune fille. La mère des trois garçons, elle, dépassée, ne parvient pas à s'opposer à son fils aîné. Les règles tombent...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Avril 2016
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Antoine et la fille trop bien
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

02/07/2019 | Ro
Modifier


Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Antoine et Guillaume sont frères. L'un est dans le genre premier de sa classe et l'autre est plutôt un cancre qui fait des bêtises liées à son âge bête. Il y a l'irruption de la belle Adèle durant la période estivale dans la maison familiale. Cela va éveiller bien des sens. Encore une chronique sur l'adolescence mais traitée de manière assez originale au travers une lutte fratricide entre deux caractères différents et bien trempés. J'avoue avoir bien aimé malgré un trait graphique plutôt minimaliste dans la plus parfaite tradition de la ligne claire. Antoine va tomber amoureux de cette fille trop bien. Toutefois, la concrétisation de ces sentiments aura bien du mal à se faire un chemin. Il faut dire que le frère aîné dans le genre mauvais garçon attire les filles plus que le gentil intello studieux. Une œuvre sur l'adolescence qui m’a paru assez convaincante.

21/09/2019 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Antoine et la fille trop bien est une pure histoire d'adolescence, de ces rites de passage que les jeunes passent durant les vacances d'été où ils découvrent les passions contrastées de l'amour et de la haine. Ici c'est l'amour, ou l'espoir d'un amour, du jeune héros envers la jolie fille d'une amie de sa mère. Et la haine, c'est celle qu'il ressent envers son grand frère rebelle et provocateur qui, non content de pousser à bout sa mère, va s'attirer l'attention de celle que le héros convoite. Relations fraternelles et relations entre jeunes sont bien rendues. On sent un jeune héros qui se cherche encore malgré les quelques certitudes qui forgent sa personnalité. On se met facilement à sa place et on se demande comment on aurait pu réagir dans une telle situation. Le dessin est simple, sobre et efficace. Il a un peu l'aspect d'une série jeunesse qui pourrait tromper le lectorat mais le récit s'adresse plutôt aux adolescents, jeunes ou moins jeunes, et aux adultes qui y retrouveront une part de leurs souvenirs de jeunesse. Le récit est juste et bien mené. Il amène son lot de frustrations mais aussi d'espoirs au jeune héros et il est plutôt agréable de les vivre avec lui.

02/07/2019 (modifier)