Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Savoureuses enquêtes d'Hercule Poireau et du commissaire Magret

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Qui est le coupable ?


Bouffe et boisson

La célèbre émission culinaire « Chef ! Oui, Chef ! » a bouclé sa 10e saison. Cet hiver, on fête le 10ème anniversaire en invitant les 10 chefs lauréats pour une émission spéciale en prime time ! Un refuge perdu en haut d’une station de ski a été loué pour l’occasion. Carton assuré pour l’émission. Sauf que rien ne se passe comme prévu. D’abord, il y a cette histoire de morceau de viande avarié retrouvé dans les cuisines. Dans une émission culinaire, ça fait tache. Puis, il y a ce cadavre de candidat. Bientôt suivi par un autre... Dans un chalet isolé du reste du monde, il n’y a qu’une seule solution : résoudre l’enquête ! (texte : Jungle)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Mai 2019
Statut histoire 1 tome paru
Couverture de la série Les Savoureuses enquêtes d'Hercule Poireau et du commissaire Magret
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

17/05/2019 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Nous voici avec une nouvelle série policière, ouvertement un hommage à l'oeuvre d'Agatha Christie. j'imagine que le projet de Falzar, ancien scénariste estampillé humour chez Dupuis, est de proposer une relecture moderne et fun de l'oeuvre de la maîtresse du roman policier. Le résultat est assez plaisant, on a droit, dans ce premier tome du moins, à une intrigue relativement simple, avec beaucoup de rebondissements -à l'instar de son modèle Dix petits nègres, et il n'y a donc pas de temps mort. Cependant cela ne m'a pas vraiment passionné. Peut-être parce qu'en termes de lectures polar, je suis passé à autre chose, des lectures plus réalistes ou plus poisseuses. Deux petites originalités cependant : ces enquêtes, si on se réfère à leur titre générique, devraient se dérouler dans un milieu gastronomique, et les enquêteurs sont mère... et fils. Serge Carrère, célèbre pour Léo Loden, ne sort pas ici de sa zone de confort, à savoir le polar à tendance légèrement humoristique, et ils 'y montre toujours aussi à l'aise. dans ce premier tome on est dans un huis-clos, ce qui change par contre par rapport à sa série vedette. C'est sympathique, sans plus.

17/05/2019 (modifier)