L'Aigle des Mers

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

A bord du Seeadler, le capitaine allemand von Krüger coule des navires marchands alliés en respectant son code d’honneur. Puis il tombe amoureux d’une belle française.


1914 - 1918 : La Première Guerre Mondiale Vieux gréements

Début 1916, tandis que la première guerre mondiale provoque des hécatombes sur terre, le calme apparent qui régnait jusqu’alors en mer s’amoindrit. Des navires de commerce disparaissent en effet… Le 18 février 1916, le HMS Avenger contrôle un voilier norvégien. Le capitaine Knudsen répond de manière cohérente et satisfaisante à toutes les questions des militaires britanniques. Il montre des documents qui attestent qu’il commande un navire de commerce voguant vers l’Amérique du sud. Les anglais le laissent repartir en lui indiquant par négligence la position d’un navire français plein de 7000 tonnes de salpêtre. Aussitôt les anglais éloignés, Knudsen retire sa parka et dévoile son uniforme allemand. Il s’appelle en réalité Hugo von Krüger et il est le capitaine de ce fameux navire allemand qui fait disparaître les cargaisons et équipages des vaisseaux de commerce dans cette région maritime. Tous ses hommes ont admirablement joué le jeu. Ils peuvent désormais mettre le cap sur les Açores, où doit nécessairement passer le navire français. Quelques jours plus tard, l’Antonin est à portée d’une salve de menace du Seeadler, qui le force à se mettre en panne. Hugo von Krüger monte à bord avec un détachement de ses hommes en armes. Il fait la connaissance de Pénélope de Luynes, une française promise par son père à un mariage arrangé. Cette dernière fait la traversée du Chili vers Nantes pour cette occasion, accompagnée de son cheval…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Mai 2018
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série L'Aigle des Mers
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

20/02/2019 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

L’aigle des mers nous conte une histoire un peu particulière sur l’un des derniers pirates mais au service d’un pays en guerre. Je ne m’attendais pas à ce que le Kaiser Guillaume II puisse encore envoyer des voiliers style ancienne époque pour torpiller les navires de commerce livrant ses ennemis. On assistera à la romance entre le capitaine du navire prussien et la belle captive rebelle qui semble pardonner facilement la mort de son beau cheval. Cela devient presque une histoire à l’eau de rose s’il n’y avait pas quelques péripéties de guerre. Pour autant, j’avoue ne pas m’être ennuyé et avoir passé un bon moment de lecture d’autant que le dessin était véritablement à la hauteur.

20/02/2019 (modifier)