Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Polaris ou la nuit de Circé

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Une inspectrice de police enquête sur le meurtre d’une jeune femme liée à un cercle très fermé d’échangistes, qui ont porté l’érotisme au rang d’art.


BDSM Fabien Vehlmann

Jeanne Condorcet, lieutenant de police à Paris, profite de son célibat pour multiplier les aventures d’une nuit avec différents mecs rencontrés sur Internet. Elle ne dit jamais qu’elle est policière – trop la honte ! – et invente à chaque mec un nouveau métier, pour mieux se repérer : kiné, assistante sociale, trapéziste… En journée, son boss l’envoie sur la scène d’un homicide tout frais. Dans un vaste appartement vide, une jeune femme git nue sur le plancher, l’air extatique, a priori étranglée. L’enquête méticuleuse débute par un nom : Elise Eternay. Puis par l’analyse des caméras de vidéo-surveillance et des appels depuis son téléphone portable qui ont borné approximativement à l’heure du meurtre. Une voiture trop rapide est repérée. Mais lors de la visite chez le propriétaire, on découvre ce dernier pendu ! Un document étrange est aussi retrouvé au domicile de la victime : un leporello (une longue bande de papier pliée en accordéon) avec des dessins et des schémas bizarres, titré « Erosismogramme, pour Circé ». Le mystère s’épaissit. Tout cela ressemble à un meurtre sexuel, lors d’une séance SM qui aurait mal tourné. Les deux familles ne portant pas plainte, l’affaire publique est sur le point d’être ainsi classée. Mais c’est mal connaître Jeanne Condorcet, que les milieux érotiques parisiens intriguent. Elle poursuit l’enquête de son côté et interroge une vieille femme nommée Ichka Gallia, liée au cercle de jeux sexuels baptisé « Circé », réservé aux initiés…

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Octobre 2018
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Polaris ou la nuit de Circé

27/12/2018 | Erik
Modifier