Les Concontes

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Les contes célèbres revisités.


Contes de fées revisités Magazine Fluide Glacial

Tout le monde connait ces contes. Mais pas sous l'angle déjanté utilisé par les auteurs pour nous les présenter. Pour amateur d'humour décalé.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Août 2018
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Les Concontes
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

03/11/2018 | Noirdésir
Modifier


Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

C’est un peu concon mais assumé. Les histoires sont inégales mais j’ai bien apprécié la diversité des contes revisités. Quant à la manière, cela va du politiquement incorrect au trash. Plus que la chute, ce sont les dialogues crus et argotés qui m’ont accroché. Le dessin et la mise en couleurs contribuent à matérialiser cette ambiance de douce déconne portée sur la chose. Notons au passage que le prince charmant, très propre sur lui (comme toujours), revient de manière itérative dans bon nombre des histoires. Durdur d’être charmant dans ce genre de revisite … Maintenant, ce n’est clairement pas une bd à posséder absolument. Mais une lecture (avertie) ne peut pas faire de mal à vos zygomatiques.

11/06/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Les deux auteurs avaient déjà récemment collaboré sur l’album Chateaubriand, au nom de la prose, que j’avais bien aimé. Je les retrouvais donc plutôt avec plaisir sur cet album qui, comme son titre l’annonce clairement, revisite les contes de façon décalée. Mais je dois dire, hélas, que j’ai plutôt été déçu par la lecture de cet album. Celui-ci regroupe une dizaines d’histoires courtes, qui chacune s’inspire d’un des principaux contes, en en gardant plus ou moins vaguement le canevas, et en le faisant tourner à la farce (un prince charmant bellâtre et loser apparaît dans la plupart d’entre eux). Les personnages adoptent le plus souvent un langage de charretier, ordurier (et le dessin de Witko est assez raccord avec le côté vaguement cradingue donné aux histoires). Le ton est à l’humour bête, con, voire débile, avec un chouia de scato et de trash parfois, le parti-pris étant de donner une version moderne et déjantée, mais aussi underground, de ces contes que tout le monde connait. Ce décalage est le moteur principal de l’humour développé ici, celui-ci usant aussi de jeux de mots plus ou moins réussis. Le problème avec ce genre d’album, c’est qu’il s’attaque à un sujet déjà bien traité – dans tous les sens du terme ! Gotlib, pour ne citer que lui (mais je prends ici le meilleur, hein) l’a déjà pas mal fait. Il faut donc se démarquer de ce qui a déjà été proposé, c’est un handicap que les auteurs ont eu du mal à dépasser. De plus, il faut être drôle. Et là, c’est malheureusement loin d’être toujours le cas. J’ai ri une fois, souri plusieurs fois, mais c’est trop peu. Les histoires sont souvent trop longues, le ressort comique peine à fonctionner. Note réelle 2,5/5.

03/11/2018 (modifier)