Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Les Fadas du zizi

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Strips gags tournant autour su sexe.


Hard & Soft, d'un érotisme à l'autre Le sexe (pour de rire)

Du cul, du cul, oui, mais aussi de l'humour ! Eros et Rigolétos sont de sortie.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 1981
Statut histoire Strips - gags 2 tomes parus
Couverture de la série Les Fadas du zizi © Glénat 1981

22/08/2018 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

La BD de genre sexe humoristique a eu pas mal de succès ces dernières années, surtout depuis les albums de Dany, mais Lucques fut un des premiers au début des années 70 à aborder ce sujet qui offre de multiples possibilités. Je me souviens que je lisais ses "Lucquarnes" et Le Petit Enlucqué dans Pilote, puis il y a eu "Freudaines" dans Mormoil en 1974, et il a dessiné ou tenu des rubriques aussi dans l'Echo des Savanes et Charlie Mensuel ; quelques-uns de ces gags rassemblés dans cet album (le tome 1) ont été publiés dans Fluide glacial entre 1979 et 1981. L'ennui, c'est que aujourd'hui, il y a un peu trop de sexe humoristique en BD, et la plupart des gags sont sans grande saveur, aussi l'effet risque d'être moins porteur, il faut donc essayer de recontextualiser. En tout cas, dans l'oeuvre de Lucques, ces albums semblent être sa meilleure contribution à ce genre bien précis ; dommage que sa carrière de dessinateur s'arrêtera vers 1989. L'album que j'ai lu est celui édité par B. Diffusion de 1981, avec une couverture bien plus aguichante que celle de la réédition Glénat (on y voit 2 personnages à poil qui courent à moitié ahuris). Les gags ne visent pas forcément la chute qui décoiffe et ne sont pas spécialement recherchés, mais ils sont bien façonnés et surtout, les idées sont assez originales (il n'y a qu'à voir la planche de galerie) ; l'humour développé fait mouche avec un érotisme léger, un brin provocateur mais sans jamais sombrer dans la vulgarité. Et puis l'ensemble est relevé par un dessin plein de finesse et d'une belle efficacité quand il s'agit de traiter les rapports hommes-femmes, assorti d'un bon sens de l'anatomie.

08/02/2021 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

On retrouve dans cette série la touche classique de Lucques, qui joue souvent sur l’humour, avec un érotisme plus ou moins présent. En cela le titre est tout indiqué. J’avais lu il y a pas mal de temps le premier tome (dans sa première édition de 1981, Glénat ayant réédité les deux tomes en 1989), et je possède une sorte de « best-of », publié en poche par J’ai Lu BD, et clairement l’album le plus facile à trouver. La quasi-totalité des histoires ont une touche (plus ou moins prononcée) d’érotisme, avec une préférence semble-t-il pour les fellations. La seule à n’avoir aucun caractère érotique, la plus chaste, est celle dans laquelle apparaît Wilbur, un jeune garçon héros d’une autre série de Lucques. Mais, bien plus que les images érotiques, ce qui fait le sel de cette série, c’est l’humour développé par Lucques. Ce n’est pas forcément hilarant, mais un grand nombre de gags sont plutôt réussis, et m’ont fait au moins sourire. Dans le genre « le sexe pour de rire », c’est sûrement l’une des meilleures séries (sans être un chef d’œuvre non plus, hein…). C’est en tout cas une série que je vous recommande.

22/08/2018 (modifier)