Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Zéropédia

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Le scénariste Fabcaro, épris de sciences, et le dessinateur Julien Solé abordent chaque mois des sujets très variés dans le magazine "Science & Vie Junior". Misant sur l'humour, ils répondent à de multiples questions, répondant à notre curiosité quotidienne, partant du principe qu'il vaut mieux savoir un peu sur tout que tout sur un peu ! Cet album rassemble quelques unes de ces chroniques.


Fabcaro Format carré

Qu'est-ce que la gravitation universelle ? Qu'est-ce que l'électricité statique ? Qu'est-ce que l'effet placebo ? Qu'est-ce que l'affaire Rooswell ? Comment se nourrissent les plantes carnivores ? D'où vient la poussière domestique ?... Chaque question est traitée en six cases : le principe est simple, drôle et instructif.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Mai 2018
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Zéropédia
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

26/07/2018 | Mac Arthur
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Avec ce Zéropédia, Fabcaro, sans changer de registre, sort un peu de sa zone de confort. En effet il nous propose de passer au scanner du rire certaines questions scientifiques quelques peu originales... Rien de bien original, évidemment, mais ce qui en fait le sel, c'est la façon dont le scénariste répond à ces questions, qui sort des sentiers battus, nous vaut des situations plutôt rigolotes, voire totalement inattendues. L'efficacité de cet album repose également sur le boulot graphique de Julien Solé, qui après son album sur les requins, montre qu'il prend goût à l'illustration "scientifique", au sens large. Bref, on se marre, on apprend des trucs, et c'est l'essentiel. c'est le genre d'album qu'on lit de façon perlée, aux toilettes lors d'une station prolongée.

18/11/2018 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Le concept est intéressant car c’est comme une sorte de dictionnaire où il y aurait la définition d’un mot sur une page qui serait l’occasion de faire un gag bien senti. C’est répétitif dans le principe mais comme chaque sujet est différent, cela donne une belle variation des thèmes. Bien entendu, tous les sujets ne sont point cruciaux. Cela dépendra. J’ai trouvé cette lecture assez plaisante dans la bonne humeur mais l’auteur n’apporte rien de nouveau sur le plan de l’humour proprement dit. C’est juste bien réalisé ce qui est déjà pas mal.

10/09/2018 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Zéropédia est un recueil illustré de réponses à des questions qu’on ne se posait pas vraiment (mais maintenant que vous en parlez, pourquoi n’en deviserions-nous pas, diantre ?) signé Fabcaro et Julien Solé. Le ton se veut résolument humoristique même si les réponses apportées sont véridiques. L’ensemble est distrayant bien plus qu’instructif mais c’est tout de même le genre d’album dont on ressort un peu moins con, tant il est plus agréable d’apprendre en rigolant que de comater devant un rigolo qui ne nous apprend rien (non, je ne pense pas uniquement à Hanouna en écrivant ces mots). Ceci dit, c’est loin d’être l’album le plus drôle de Fabcaro. Si certaines tournures sont amusantes, les cases qui illustrent les réponses aux questions semblent bien plus juxtaposées que finement travaillées pour former un tout. Chaque case lève un coin du voile sur la question sans toujours avoir de lien avec la case suivante. Le résultat, décousu, donne à penser que l’on est à la limite plus devant un livre illustré qu’une bande dessinée (j’exagère peut-être un peu mais on n’en est pas loin). Quant aux réponses apportées aux questions posées (tantôt idiotes, tantôt pertinentes), elles tombent trop souvent dans la banalité et donnent parfois lieu à du comique « facile » (le sexe et le caca, ça fait toujours rire). Personnellement, je m’attendais quand même à un peu plus de finesse et à des anecdotes plus étonnantes. Le dessin de Julien Solé, qui n’est pas sans rappeler celui de Clarke du temps des histoires à lunettes, convient bien au concept. Il est clair, caricatural et expressif comme tout bon dessin d’humour destiné au grand public. Au final, j’ai lu cet album sans déplaisir… mais sans la passion à laquelle je m’attendais non plus. Je ne regrette pas de le posséder mais je ne vous en conseillerai quand même pas l’achat, surtout pour découvrir Fabcaro (qui a signé des œuvres autrement hautes en couleur pas ailleurs).

26/07/2018 (modifier)