Arcanum

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Il y a dix ans, des Idra, créatures dont l’origine reste encore inconnue, ont dévasté Washington D.C. Paralysé depuis ses 5 ans, Ilya Kravitz ne vit que pour devenir un jour pilote d’un Arcanum, la seule arme capable de détruire ces monstres.


Shonen Shueisha

Il y a dix ans, des Idra, créatures dont l’origine reste encore inconnue, ont dévasté Washington D.C. Paralysé depuis ses 5 ans, Ilya Kravitz ne vit que pour devenir un jour pilote d’un Arcanum, la seule arme capable de détruire ces monstres. Grâce au soutien de sa soeur, Anna, il est aujourd’hui sur le point de réaliser son rêve. Mais ce qui se cache vraiment derrière ces armes est impitoyable et la guerre ne fait que commencer…

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Juillet 2018
Statut histoire Série terminée (en principe (à vérifier)) 3 tomes parus
Couverture de la série Arcanum
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

26/07/2018 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Je suis bien embêté… J’ai bien aimé les deux premiers tomes de cette série. Je trouvais cet univers de science-fiction intéressant et le questionnement au centre du récit digne d’être développé. Malheureusement, ce questionnement peine -justement- à se développer. La redondance n’est pas loin… mais l’ambiance est là, les péripéties s’enchaînent. On en apprend toujours un peu plus sur cet univers, qui ne demande qu’à être développé. Après deux tomes, on ignore encore beaucoup de choses, notamment sur le passé de plusieurs personnages ou sur l’origine de la menace qui plane au dessus de notre planète. Et puis, bardaf ! Virage à 180° pour le dernier tome. J’ai alors eu le sentiment qu’il avait été signifié à l’auteur qu’il devait clôturer sa série avec celui-ci. Honnêtement, si c’est le cas, il s’en sort bien, trouvant une échappatoire à son intrigue centrale pour déplacer le sujet et terminer ce troisième tome sur une vraie fin. Mais s'il avait dès le début pensé sa série comme une série en trois tomes, alors cette construction me paraîtrait vraiment très particulière tant le troisième tome, son intrigue et son développement sont éloignés des deux premiers. Au final, j’ai envie de dire qu’il n’y a rien de mal fait mais que cette série laisse un goût d’inachevé. Les questionnements du début sont finalement laissés sans réponses, l’univers n’a pas dévoilé tous ses secrets et plusieurs personnages gardent leurs parts de mystère. Au niveau du dessin, hormis quelques scènes de combat manquant de lisibilité (problème courant dans les mangas), l’ensemble est agréable et soigné. Le style se veut réaliste et joue sur des expressions de visage sombres et tristes. Le ton est grave et cela se traduit au niveau du dessin. Pour le conseil d’achat, j’hésite. Je reste quand même sur ce sentiment d’inachevé, de série tronquée. D’un autre côté, l’ensemble se tient, malgré ce tardif virage à 180°. Du coup, si je vous invite à jeter un œil sur ce récit, je n’ose pas trop vous en recommander l’achat. A vous de voir.

26/07/2018 (MAJ le 26/03/2019) (modifier)