Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

La Fille de l'Exposition Universelle

Note: 4/5
(4/5 pour 2 avis)

Julie Petit Clou est une passerelle entre le monde des esprits et celui des vivants, seule à percevoir les âmes tourmentées et répercuter leurs voix avides de justice. De 1855 à 1937, elle est l’héroïne de cette série qui explore à chaque album les grandes Expositions universelles de Paris, autant de cocktails de l’air du temps. Des miroirs grossissants qui émerveillent et déchainent les passions jusqu’au crime.


1816 - 1871 : De la chute du Premier Empire à la Commune Paris

Julie Petit Clou est une passerelle entre le monde des esprits et celui des vivants, seule à percevoir les âmes tourmentées et répercuter leurs voix avides de justice. De 1855 à 1937, elle est l’héroïne de cette série qui explore à chaque album les grandes Expositions universelles de Paris, autant de cocktails de l’air du temps. Des miroirs grossissants qui émerveillent et déchainent les passions jusqu’au crime. Mai 1855. Alors que Napoléon III va inaugurer à Paris l'Exposition Universelle, sa maîtresse Maria Zambelli est retrouvée pendue au pont de l’Alma. Elle a refusé d’empoisonner l’empereur et l’a payé de sa vie. Malgré sa mort, les complotistes ne désarment pas et jettent leur dévolu sur un autre proche de l’empereur : le colonel Ferrand. Ils enlèvent sa femme, une princesse algérienne, pour le forcer à accomplir le régicide. Le colonel va alors faire appel à Julie Petit Clou. Elle a 12 ans et a des dons de divination. Ils ont peu de temps pour identifier les conspirateurs : Ferrand a instruction de tuer l’empereur à son arrivée à l’Exposition Universelle…

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Juin 2018
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série La Fille de l'Exposition Universelle
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

07/07/2018 | Ro
Modifier


Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

C'est une aventure qui se passe durant l'une des premières expositions universelles à Paris en 1855 organisée par l'Empereur Napoléon III. Il y a de réelles références historiques assez intéressantes. Cette exposition devait être la vitrine d'une société inventive en pleine révolution industrielle. Cependant, c'est surtout une histoire d'une jeune fille de romanichelles qui est également une véritable voyante plutôt talentueuse. Elle devra déjouer un attentat organisé contre l'Empereur lui-même sur fond de complots et d'enquêtes policières. Il est également question de la politique de Louis-Napoléon vis à vis des premiers colons en Algérie qui est devenue française en 1830. Visiblement, Napoléon voulait rendre les terres volées aux autochtones arabes ce qui ne lui a pas valu que des amis. J'ai failli baisser ma note à 3 étoiles à cause d'une fin d'intrigue qui fait dans la surenchère au coupable. Pour autant, je me suis abstenu de le faire car dans l'ensemble, c'est très bien dessiné et très bien réalisé. A noter un dossier technique en fin d'ouvrage pour compléter nos connaissances. Le second tome traite de l'exposition universelle de 1867 où la petite Julie est devenue une belle femme ressemblant à Esméralda. L'aventure et l'amour seront au rendez-vous pour notre plus grand plaisir. Cela demeure toujours aussi captivant. Cap sur le troisième et dernier tome.

03/11/2019 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Le concept de cette série est de mettre en scène Julie Petit Clou, une voyante romanichelle dans ses aventures entre enquêtes policières, récits historiques et touche de fantastique, au cours des différentes expositions universelles de 1855 à 1937. Le premier tome se déroule donc en 1855, quand Julie est encore une gamine de 12 ans, vivant dans une roulotte avec sa mère, fausse voyante, charmeuse et enceinte jusqu'au cou, et son petit frère gentil mais turbulent. Mais c'est Julie qui a les vrais dons de voyance et ce sont d'eux que va se servir un colonel de Napoléon III pour retrouver sa femme Kabyle enlevée et lui permettre de ne pas être forcé d'assassiner l'Empereur. Le récit mettra ainsi en scène un cadre historique original et complexe, avec un Napoléon III qui essaie d'asseoir son pouvoir en faisant réaliser la première Exposition Universelle en France, un Paris en plein bouleversement Haussmannien et une Algérie devenue française dont les colons sont en conflit avec les idées de l'Empereur. Le dessin de Willem met tout cela en image de très belle manière. Son trait est soigné et détaillé. Il réalise de beaux décors dans lesquels il fait se mouvoir ses personnages vivants et dynamiques, sur lesquels on ressent encore agréablement la touche Disney dont il avait fait preuve dans L'Épée d'Ardenois. A l'exception d'un ou deux gros plans un peu moins réussis que les autres, j'ai trouvé le graphisme excellent. C'est un beau bouquin qui donne envie d'être lu. Et le scénario n'est pas en reste. Pour commencer, j'ai beaucoup aimé ce cadre historique intéressant qui sort des sentiers battus et qui est parfaitement rendu. Les personnages sont également bons, sympathiques et attachants. Et l'intrigue est bien menée. Parfois rude, parfois légère, elle donne l'impression de se diriger vers une fin un peu convenue avant de révéler une surprise finale qui tient plutôt bien la route. Bref, c'est une très bonne série qui s'entame ici. J'espère que la suite sera du même tonneau, qu'on y découvrira des époques intéressantes au fil des expositions universelles, que l'héroïne restera charismatique et ses aventures prenantes.

07/07/2018 (modifier)