Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Zátopek

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Emil Zatopek est une légende de l’athlétisme olympique, triple médaillé à Helsinki (1952). Une biographie du champion, pour découvrir les secrets d’une performance à jamais inégalée…


Biographies Des Ronds dans L’O Sport

Emil Zatopek nait le 19 septembre 1922 à Koprivnice, une ville industrielle de Tchécoslovaquie, au sein d’une fratrie de six frères et une sœur. Ils habitent une maisonnette de deux pièces, dont une sert d’atelier à leur père menuisier. Ses parents sont obsédés par la tuberculose, aussi voient-ils d’un très mauvais œil lorsque Emil court en ville, jusqu’à s’époumoner. A 15 ans, Emil rentre comme apprenti chez Bata, la gigantesque usine de chaussures. Il intervient sur une chaine de production, au rythme d’une botte toutes les 6 secondes… une cadence infernale. Evidemment, durant cette période, il n’a guère le temps ni l’énergie de faire le moindre sport. Pourtant, son patron l’inscrit d’office aux foulées de Zlin, une course de fond, où il espère voir briller les ouvriers de son usine. Emil tente de s’en faire réformer… en vain. Rien que pour faire la nique à son patron, il tente donc de la remporter. Sans entrainement, il finit deuxième ! Il est ainsi repéré par le docteur Haluza, l’un des meilleurs coachs sportifs, qui va l’enjoindre à se mettre sérieusement à l’athlétisme. Sa devise : il est préférable de courir 10 fois 200 mètres à fond, que de s’épuiser sur 2 kilomètres en une seule fois…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Janvier 2018
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Zátopek
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

10/06/2018 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est vrai que j'ignorais tout de ce grand champion d'athlétisme tchécoslovaque spécialiste des courses de fond, du 5000 mètres au marathon. Il va acquérir 5 médailles olympiques entre les Jeux Olympiques de Londres en 1948 et ceux d'Helsinki en 1952. Plus encore, il va pulvériser à plusieurs reprises les records du monde. J'ai bien aimé cette biographie sur un athlète de talent dont j'ignorais à peu près tout. On verra qu'il est issu d'une famille pauvre et qu'il n'était pas du tout destiné à un tel exploit. Il y aura surtout les difficultés avec un tel régime communiste très autoritaire et oppressant auquel il va tenir tête. On a à chaque fois peur pour lui. Gagner les médailles lui sauvaient pratiquement la vie. Le récit s'arrête à l'année 1952. C'est un peu dommage car on sait qu'il va lui arriver des épreuves terribles par la suite. Sa vie privée sera également largement évoquée au travers de sa relation avec une autre championne lanceuse de javelots à savoir Dana qui était l'amour de sa vie. Certes, la course était pour lui une véritable religion. C'est un esprit sportif qui a aujourd'hui totalement disparu. Sa biographie permet de remettre certaines valeurs sportives à l'honneur.

10/06/2018 (modifier)