Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Grand Livre des Barjos (the big Book of Weirdos)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

41 biographies étonnantes des génies les plus bizarres.


Documentaires

41 biographies étonnantes des génies les plus bizarres De dictateurs sanguinaires aux inventeurs géniaux en passant par des artistes de renoms et des autres célébrités, ces 41 personnages avaient tous un grain... Ils étaient même parfois complètement fous à lier.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 1995
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Le Grand Livre des Barjos
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

13/05/2018 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

The Big Book of Weirdos, en version originale, est un recueil de 41 biographies de personnages plus ou moins célèbres qui ont comme point commun d'avoir tous un grain, plus ou moins appuyé. Chaque biographie tient en 2 à 5 pages, toujours scénarisées par Carl Posey mais dessinées par de multiples auteurs de comics. Parmi eux, une grande majorité de noms que je ne connaissais pas, ou alors que j'avais croisé sans retenir leurs patronymes. Il y a seulement deux noms que j'ai reconnus, Ted Naifeh et Frank Quitely, mais on ne reconnait pas du tout le style du premier, et je n'ai vaguement retrouvé celui du deuxième que dans une unique case sur toute une histoire. Dans l'ensemble, cela donne des graphismes variés, toujours en noir et blanc. Globalement, c'est plutôt bien dessiné, parfois un peu vieillot dans le style, pas désagréable à lire. Le texte narratif est cependant souvent un peu trop présent, comme celui d'une biographie pas très rythmée. Du coup, la lecture est quelque fois un petit peu rébarbative. Cela passe cependant bien à condition de ne pas lire tout l'album en une seule fois. Dans le contenu, maintenant, c'est plutôt intéressant. Les personnages décrits sont très variés, allant de l'Empereur romain Caligula jusqu'à des artistes de la fin du 20e siècle. Les folies de ces personnages sont également diverses, allant de la folie furieuse et dangereuse pour un personnage tel qu'Yvan le Terrible, à la simple dépression nerveuse pour une danseuse telle qu'Isabella Duncan. Il s'agit parfois aussi simplement d'une forme d'excentricité plus qu'une véritable psychopathologie. Et certains personnages décrits ne présentent vraiment pas grand chose de plus que des idées originales, comme c'est le cas par exemple de Houdini ou d'Edison. Globalement, c'est une lecture instructive sur des personnages intéressants. Ce n'est cependant pas toujours passionnant et il est possible de s'ennuyer sur la longueur d'un album entier. A lire donc plutôt à petites doses.

13/05/2018 (modifier)