Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Yuna de la pension Yuragi (Yuragi-sou no Yuuna-san)

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Sources d'eau chaude, locataires charmantes, chambre hantée... La pension Yuragi vous accueille toute l'année !


Folklore asiatique Pantsu ou Shonen Harem

Depuis tout petit, Kogarashi a toujours été facilement possédé par des esprits malins qui lui ont pourri la vie. Il a donc développé des habilités psychiques pour réussir à les exorciser... a coup de poing! Désespérément à la recherche d'un logement bon marché, le jeune homme sans un sou déniche enfin un bon plan ! Si il débarrasse la luxueuse pension Yuragi du fantôme qui la hante, il y sera logé a vie gratuitement !!! Seul petit souci : le fantôme en question est une jeune fille, gentille, innocente et trop mignonne pour être exorcisée à coups de poings... Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Février 2018
Statut histoire Série en cours (20 tomes parus au Japon, en cours) 14 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Yuna de la pension Yuragi
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

07/02/2018 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

3.5 Je refais mon avis après lecture de tous les tomes parus en français jusqu'à présent. Un manga typiquement pour lecteurs masculins. Un ado a des pouvoirs psychiques et un jour il doit exorciser un fantôme qui se révèle être une gentille fille mignonne et du coup il ne la tue pas et commence une relation avec elle. Ah oui il vit dans une pension avec une source d'eau chaude et les autres pensionnaires sont toutes des filles spéciales souvent issues du folklore japonais, mais pas que (il y a aussi des ninjas). C'est donc un harem avec tous les clichés du genre. Les filles sont souvent déshabillées, le gars les voit souvent nues ou dans des positions embarrassantes et il y a des quiproquos qui font passer le gars pour un pervers. Il va se retrouver petit à petit avec plusieurs filles qui l'aiment. Les histoires font généralement un ou plusieurs chapitres. J'ai trouvé le scénario pas mal, les personnages attachants et le dessin agréable à lire. Évidemment, la situation des personnages avance un peu lentement, mais il y a tout de même quelques changements dans le statu quo comme le fait que tous les élèves de la classe vont se rendre compte que les fantômes existent vraiment (c'est bien il y aura pas 200 tomes où ils vont accuser le héros de faire des trucs de magie). En gros, c'est sympa à lire si on n'est pas allergique au genre (les harems c'est un peu mon plaisir coupable). C'est clair que si vous n'aimez pas les mangas du genre Love Hina, vous allez détester.

07/02/2018 (MAJ le 10/12/2018) (modifier)