Brigade Verhoeven

Note: 3.75/5
(3.75/5 pour 4 avis)

Une série policière tirée des romans à succès de Pierre Lemaître


Adaptations de romans en BD Ecole Emile Cohl Les prix lecteurs BDTheque 2018

La bombe a convenablement fonctionné. Sur ce plan, il a tout lieu d’être satisfait. Les rescapés tentent déjà de secourir les victimes restées au sol. Jean s’engouffre dans le métro. Lui ne va secourir personne. Il est le poseur de bombes. Jean Garnier, pour l’état civil, il est John Garnier, n’a plus rien à perdre dans la vie : sa mère est en prison, sa petite amie a été tuée et il n’a plus de travail. Ce qu’il veut est bien simple : un passeport et des billets d’avion pour sa mère et lui pour l’Australie et cinq millions d’euros. Il ne parlera en outre qu’au commissaire Camille Verhoeven, sinon il fait sauter les six autres obus qu’il a disséminés un peu partout... Camille Verhoeven né hypotrophique, ne mesure que 1,45 m. C’est un homme solitaire, discret, et appliqué. L’expérience lui a permis de réunir une équipe hétéroclite et efficace, composée de Louis, le riche élégant, d’Armand, le radin méticuleux et de Jean-Claude, le joueur, coureur de jupons. Cette singulière brigade parviendra-t-elle à déjouer le piège tendu ?

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Janvier 2018
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Brigade Verhoeven
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

31/01/2018 | pol
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

« Brigade Verhoeven » – du moins ce premier tome – se laisse lire, comme un bon épisode d’une série policière. Ni plus ni moins. En effet, on a un inspecteur assez atypique dans le look et sa façon de fonctionner (Bertho prend le temps de développer un peu sa personnalité, ses fêlures), Verhoeven donc. Quant à la « brigade », je ne l’ai pas trop vue en fait. Les trois policiers qui l’accompagnent sont en effet moins que des faire-valoir, puisqu’on ne les voit pas trop, ils n’interviennent que rarement, pour des dialogues de remplissage. L’histoire se laisse lire, mais elle se développe un peu trop lentement, sans les aspérités et autres rebondissements qui auraient pu davantage la dynamiser. Mais elle est globalement bien fichue. Le dessin de Corboz, dans un style semi réaliste, est bon, dynamique et fluide – même si la colorisation (à l’informatique semble-t-il) ne me plait pas forcément. Trois autres tomes/enquêtes sont apparemment prévus dans cette série. Il faudra alors que Bertho densifie les intrigues, et qu’il fasse peut-être un peu plus de place aux sidemen de Verhoeven, pour faire sortir cette série du lot. Un honnête polar pour le moment.

17/12/2018 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

Je ne connais pas cette série de romans qui apparemment ont du succès. Il faut dire que ça fait des années que j'ai arrêté de suivre la sortie de nouveaux romans. Le premier tome est un bon polar excitant qui possède de bonnes surprises. C'est le genre de polar un peu tordu que j'aime et l’adaptation est tellement bien faite qu'on ne voit pas que c'est tiré d'un roman. Il n'y a pas, par exemple, pleins de narrations descriptives lorsque je l'ai vu pour plusieurs roman adapté en format BD. Ce que j'aime surtout est que tout l’enquête tourne autour de la psychologie du poseur de bombes et l'inspecteur doit tout faire pour bien comprendre la logique du bonhomme. Le dessin est impeccable. J'espère que s'il y a une suite, que le scénario soit toujours au même niveau que celui-ci !

02/09/2018 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

J'ai été franchement enthousiaste à cette lecture d'un vrai polar à la française. Généralement, c'est alambiqué et tortueux. Là, c'est tout le contraire avec en prime un dessin réaliste très sympa. Finalement, il ne m'en fallait pas plus. Si seulement... Le commandant de police Verhoeven souffre d'un complexe d'infériorité malgré sa position sociale. Cela le rend très humain. C'est le genre de personnages que j'aime bien. On va entrer dans sa psychologie intime et ses relations avec sa mère ce qui permettra d'être le fil conducteur de cette enquête intrigante. Je serai partant pour une suite s'il y en a une un jour. C'est réellement impeccable comme travail.

11/05/2018 (modifier)
Par pol
Note: 4/5
L'avatar du posteur pol

Adaptée de romans à succès, cette série a tous les atouts pour ravir les amateurs de polar. Le travail d'adaptation est réussi, la pagination suffisamment élevée permet un bon développement de l'histoire. Celle-ci se conclue en un tome, ce qui évitera une longue attente pour connaitre le dénouement. L'intrigue du premier tome, Rosie, est prenante et bien menée. Il est question d'un forcené qui a posé des bombes un peu partout en ville, et qui demande un passeport, un billet d'avion et une grosse somme d'argent pour ne pas les faire exploser. Tout le sel du récit se situe dans l'enquête menée par le commissaire Verhoeven qui va tenter de déjouer les plans de ce fou. Le temps est compté, ce qui donne un récit rythmé. L'enquête est crédible, il faut à la fois investiguer sur la psychologie du poseur de bombes, son passé, ou ses relations pour essayer de comprendre ses motivations et déjouer son plan. Il faut la coordination avec d'autres services de police, comme les démineurs ou l'anti terrorisme. Bref ça marche et ça donne une histoire qui se lit d'une traite. Coté dessin c'est également pas mal du tout. L'ensemble est harmonieux et bien lisible, même quand il y a un peu d'action. Yannick Corboz met ses pinceaux et son talent au service de l'histoire. Je lirais les tomes suivants avec plaisir, si les auteurs décident d'adapter les autres romans.

31/01/2018 (modifier)