Mulo

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Une lettre mystérieuse conduit un jeune homme sur une île bretonne, à la recherche de son passé.


Animalier Bretagne

Lorsque Mulo s'embarque sur le bateau qui quitte le continent pour rejoindre l'île toute proche, il ne sait pas encore ce qu'il va trouver, ni si le mystérieux message qu'il a reçu va lever le voile sur de nouveaux secrets. Le comportement des habitants du coin sur le pont du bateau, la curiosité du patron du petit magasin face à cet étranger.. Il comprend très vite que sur ces terres bretonnes isolées du continent, les gens se connaissent. Il n'explique à personne les raisons de sa venue, malgré les questions insistantes. Après une nuit sous sa tente, il prend le matin suivant le chemin d'une ancienne conserverie. Un immense bâtiment désaffecté derrière des barbelés troués de toute part, et de vieux vestiaires métalliques où est caché l'objet qu'il est venu chercher. Une cassette vidéo dans une enveloppe en papier, à l'endroit précis que la lettre qu'il a reçue précisait. Il a tout juste le temps de l'ouvrir, lorsqu'une meute de chiens fonce vers lui en hurlant. Fort heureusement, un inconnu intervient pour amadouer les bêtes, et Mulo reconnait un jeune homme croisé à la sortie du bateau.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Août 2017
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Mulo
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

29/01/2018 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

L’effet de remplacer des hommes par des animaux n’est pas nouveau dans la bande dessinée : c’est le moins qu’on puisse dire. Nous aurons droit cette fois-ci à une tête de mulot. Pour autant, on ne pourra pas dire qu’on fait bêtement du surplace. C’est un récit assez dynamique ayant pour cadre la Bretagne et une enquête policière. L’âne taiseux et entêté va s’obstiner dans sa quête des origines et de la vérité. Sous un graphisme plutôt enfantin, nous aurons droit à un véritable polar noir. Il n’est pas sûr que cette œuvre puisse trouver son public car les codes et l’assemblage semblent faussés. C’est un travail tout de même assez honnête avec une fin étonnante. Bref, on évitera les âneries avec ce polar animalier.

29/01/2018 (modifier)