Spiritual Princess

Note: 1.33/5
(1.33/5 pour 3 avis)

Une plongée dans la culture et la spiritualité japonaises.


Folklore asiatique Shogakukan Shojo

Akihime a beau être la fille du tengu de la montagne ryokuhô, elle vit parmi les humains avec sa mère et va à l’école comme tout le monde. Son ami d’enfance, en revanche, travaille très dur pour devenir tengu et la harcèle pour qu’elle suive également l’apprentissage, mais celle-ci s’y refuse toujours. En réalité, c’est takeru, un garçon de la même école, qui occupe toutes ses pensées. Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Janvier 2018
Statut histoire Série terminée 12 tomes parus
Couverture de la série Spiritual Princess
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

17/01/2018 | Gaston
Modifier


Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

On en a vraiment marre de ce type de manga qui fleurisse un peu partout et qui sont tellement niais. Cela commence par une phrase du style: "ma mère a toujours eu un faible pour les hommes, et un soir de fête traditionnelle; elle est tombée amoureuse de mon père qui avait plus de 450 ans". On a tout de suite l'envie irrésistible d'arrêter de lire mais non, on se force jusqu'au bout et cela devient un véritable calvaire tant les inepties s'enchaînent inlassablement entre une tranche de vie adolescente et le folklore japonais en milieu provincial.

17/11/2018 (modifier)
Par Spooky
Note: 1/5
L'avatar du posteur Spooky

Pour le coup je suis assez d'accord avec Gaston. C'est un shôjo auquel j'entrevois peu de qualités. Le dessin est faiblard, carrément amateur, qui propose des personnages aux proportions exagérées, alors que cela ne se justifie pas. Quant à l'histoire, j'avoue que je me suis ennuyé du début à la fin. Le fait de ne pas être la "cible" du manga n'entre pas en ligne de compte, cela tourne très vite en rond sur une seule intrigue, l'amour non décléré d'une adolescente. Le côté folklorique est pour moi très mal inséré dans le récit, et casse encore plus celui-ci. Bref, à oublier.

22/02/2018 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Un autre shojo qui m'a semblé sans grand intérêt. Déjà je n'aime pas trop le dessin que je trouve maladroit. C'est un style que j'ai vu dans quelques shojos et qui ne me plait pas du tout. Ensuite, le scénario est un mélange de tranches de vies et de folklore japonais et je trouve que le mélange donne un truc pas très passionnant. J'ai vite trouvé le manga banal et j'ai eu l'impression d'avoir déjà vu les sujets abordés dans ce manga dans d'autres mangas bien mieux. Le seul point positif c'est que l’héroïne est un peu attachante. Le coté spirituel de l'histoire ne m'a pas trop touché. Mais bon comme c'est un shojo, je suis conscient que je ne fais pas partie du public cible et les lecteurs qui adorent ce genre de manga risquent de mieux rentrer dans le récit que moi.

17/01/2018 (modifier)