Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Chasseur de sourires

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Pensez-vous connaître votre dentiste ? Les patients de Herbert F. Dunne, eux, en sont persuadés.


1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide [USA] - Côte Ouest

Ils le considèrent comme un excellent odontologiste, recommandable et attentionné. Un professionnel qui est aussi un véritable ami, selon son infirmière. Un invité idéal pour un barbecue dans le jardin, selon ses voisins. Un adorable époux dont elle ne se séparerait pour rien au monde malgré ses défauts, selon sa femme. Un client un peu tordu, selon cette prostituée qu'il appelle occasionnellement, mais à qui il ne fait rien de plus que l'attacher au fauteuil de consultation pour faire quelques photos... Seule la timide Alice Edwards, nouvelle patiente dont le sourire est affublé d'un appareil dentaire, découvre la spirale des obsessions, drogues et violences dont le docteur Dunne tente de se racheter. à moins que tout ceci soit loin d'être la vérité ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Septembre 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Chasseur de sourires
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

22/11/2017 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Grosse déception que cette lecture, pour laquelle j’étais a priori plein d’allant. En effet, l’idée de départ me plaisait. Utiliser un personnage de dentiste dépourvu d’empathie à titre de héros me semblait prometteur. On avait là un profil parfait de pervers maladif et sadique, de quoi alimenter ce récit policier. Seulement voilà, première chose et ce fut un réel problème à la lecture : la traduction est médiocre. Entre les fautes d’orthographe, les mots oubliés et ceux en trop, il est difficile de rester concentré sur le seul récit. Et lorsque je suis tombé sur une phrase dont je ne comprends toujours pas le sens, j’ai atteint un point de non-retour. Ensuite, malheureusement, même l’intrigue policière m’a déçu. Déjà la manière dont ce récit est introduit m’a semblé extrêmement artificielle, voire bancale sur les bords. Mais surtout, de suspense il n’a jamais vraiment été question tant tout m’a semblé couler de source. L’auteur aurait carrément collé des flèches au-dessus de son coupable et de ses victimes que cela n’aurait pas changé grand-chose aux révélations finales. Enfin le dessin, même s’il n’est pas mauvais quoiqu’un peu raide, n’est pas de nature à scotcher suffisamment mon regard pour que j’en oublie le scénario. Une déception donc, surtout au vu du potentiel de l’idée de départ. Malheureusement, un scénario trop prévisible et une traduction indigne de professionnels ont fortement dévalorisé cet album.

22/11/2017 (modifier)