Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Le Joueur d'échecs (David Sala)

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Une adaptation du célèbre Roman de Stefan Zweig.


1946 - 1960 : L'Après-Guerre et le début de la Guerre Froide Adaptations de romans en BD Ecole Emile Cohl Les échecs Océan Atlantique

Un maître des échecs se trouve sur un bateau en partance pour l'Argentine. Il croise à bord un amateur d'échecs. Celui-ci le défie.

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Octobre 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Joueur d'échecs (David Sala)

16/10/2017 | montane
Modifier


Par fuuhuu
Note: 3/5
L'avatar du posteur fuuhuu

Une chouette adaptation du roman de Stefan Sweig. On y suit la rencontre et le duel aux échecs improbables entre un champion du monde et un parfait inconnu ayant subi les affres du système nazi. Ce qui m'a le plus intéressé (voir même troublé) dans cet album, est toute la partie nous narrant les origines du talent de l'illustre inconnu. Je ne vous en dit pas plus à ce sujet afin que vous puissiez le découvrir par vous même, mais il était intéressant de rappeler que toutes les tortures ne sont pas toujours physiques et que ces dernières sont loin d'être les pires. La BD se lit rapidement. La fin est logique, peut être un peu brutale à mon goût. Je n'aurais pas été contre quelques pages supplémentaires pour l'amener plus en douceur . La partie graphique est vraiment bien travaillée. Nous sommes dans le thème des échecs et on ne peut pas le louper. Il y a eu un vrai travail esthétique à ce niveau et c'est très plaisant à voir. 3 étoiles MAUPERTUIS, OSE ET RIT !

12/04/2021 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Le dessin de David Sala n’est pas forcément de ceux que je préfère. Mais je dois lui reconnaitre une réelle beauté, et son parti-pris esthétique (cela fait très « peinture » je trouve) est intéressant. La couverture est très réussie. Pour ce qui est de l’histoire, cela se lit rapidement (le livre est épais, mais il n’y a pas tant de texte que cela à lire, que ce soit en off sous les cases, ou dans des phylactères), mais agréablement. Au travers de la partie d’échecs opposant, sur un paquebot en direction de l’Argentine un champion reconnu et un quidam inconnu, Zweig fait passer – sous son aspect sans doute le moins « brutal », mais aussi le plus effrayant, l’oppression que les Nazis faisaient subir à certaines catégories de la population. On sait, par ailleurs, que Zweig, dont cet album adapte la dernière œuvre, a fini par se suicider, n’acceptant pas le monde tel que les Nazis étaient en train de le façonner. Cet album est vraiment une chouette lecture, et je vous le recommande. Note réelle 3,5/5.

11/04/2018 (modifier)
Par montane
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur montane

Cette BD est tout d'abord un choc visuel. Rendez vous dans une librairie et votre œil sera inévitablement attiré par la superbe couverture. Le contenant est à la hauteur du contenu. A l'intérieur, le lecteur trouvera des planches en couleurs directes qui font penser à des tableaux de Gustav Klimt, d'Egon Schiele. J'ai aussi trouvé des similitudes avec Bill Sienkiewickz pour les dessinateurs BD. La scène se déroule sur un paquebot en route vers l'Argentine dans la période d'après Seconde Guerre Mondiale. A son bord, un Maître des échecs, qui se laisse défier par un illustre inconnu. Qui est-il ? D'où vient-il ? Comment celui ci parvient-il à tenir tête à ce Maître des échecs ? Au lecteur de le découvrir en lisant cette superbe adaptation du Roman de Stefan Zweig. J'avoue que je ne connaissais pas David Sala et j'ai vraiment été bluffé par son style de dessin. On a le sentiment de voir se dérouler face à soi une série de tableaux d'une beauté rare, une explosion de lumière qui traverse votre lecture tout au long des 110 pages de cet album. Une adaptation absolument remarquable. Une réussite totale.

16/10/2017 (modifier)