Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Your Name (Kimi no Na wa)

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Mitsuha a grandi dans une famille japonaise traditionnelle. Elle s'ennuie dans sa vie à la montagne et rêve de connaître le rythme trépidant d'une grande ville. Taki, lui, vit à Tokyo. Entre le lycée, ses amis et les petits boulots, il ne sait plus où donner de la tête. Un jour, les deux adolescents se réveillent dans la peau l'un de l'autre.


J'ai changé de sexe Media factory Seinen

Taki est un lycéen tokyoïte plutôt classique, partageant son temps entre les cours, ses amis Tsukasa et Takagi, et le petit boulot qu'il tient depuis peu dans un café où il en pince secrètement pour la sublime Mademoiselle Okudera. Au-delà de ce quotidien sans grands remous, il a pourtant parfois le sentiment qu'il lui manque quelque chose. Mitsuha Miyamizu, elle, vit en pleine campagne à Itomori, un coin de province qu'elle ne supporte plus. Malgré la présence de ses amis Sayaka et Tessie, de sa petite soeur Yotsuha ou de sa bienveillante grand-mère, elle a chaque jour l'impression d'étouffer un peu plus. Elle est en froid avec son père, homme trop rigoureux et candidat aux prochaines élections municipales, ce qui lui vaut même d'être parfois la cible de moqueries ou de messes basses. Elle ne supporte plus ses obligations au sein du sanctuaire familial, où certains rituels comme celui du kuchikami-sake l'obligent à effectuer des choses qu'elle déteste. Elle aimerait simplement vivre sa vie comme elle l'entend, sans se soucier des traditions et de son père, loin de ce village, et au sein de la capitale qui la fait rêver. Ah, si seulement elle pouvait devenir un garçon à Tôkyô... Elle ne demande alors pas mieux quand un rêve lui offre cette possibilité ! Mais est-ce vraiment un rêve ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Juillet 2017
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Your Name
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

16/10/2017 | Erik
Modifier


Par gruizzli
Note: 2/5
L'avatar du posteur gruizzli

Moui, c'est une BD qui est mignonne et pleine de bons sentiments. Et c'est a peu près tout, malheureusement, mais c'est déjà bien ! Pas suffisant, mais pas mal quoi. Le problème, c'est justement cette simplicité apparente qui est également présente sur le fond. J'ai trouvé le début intéressant et potentiellement porteur de bonnes choses, mais malheureusement, la suite ne réussit pas à atteindre une vraie bonne histoire. J'ai eu de l'espoir jusqu'à la fin du tome 2, avec des petites bifurcations de l'histoire qui me semblaient aller dans le bon sens, mais non. L'histoire est mièvre et les personnages pas intéressants, la fin est prévisible à partir du moment où l'on a compris où l'histoire se dirige ... C'est dommage, parce qu'il y avait potentiellement des bonnes idées. Mais la volonté de faire un trop beau happy end et de ne pas sortir de la facilité ont eut raison du scénario. C'est bête, au final on n'est pas investi par les personnages et par leur histoires (souvent survolée d'ailleurs). Le dessin est pas mauvais, mais il n'est pas excellent non plus et je trouve qu'on sent beaucoup la provenance du film. Peut-être trop de contrainte pour l'auteur, je ne sais pas, mais on sent que ce n'est pas exactement la façon de faire d'une BD. Bref, une série dispensable, pas folle et qui ne donne même pas envie de voir le film. C'est pas le genre de lectures recommandées.

23/11/2017 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Ce manga a été adapté en film d'animation avec un certain succès (dans le classement des meilleurs films de tous les temps au niveau qualité). C'est effectivement un des meilleurs films d'animation que j'ai pu voir, facilement comparable aux meilleurs Ghibli. On va vite s'attacher aux deux personnages principaux : l’une vit en pleine campagne isolée et l’autre dans le milieu urbain de la capitale Tokyo. Leur vie se voit interrompue par un phénomène mystérieux qui échange la conscience des deux lycéens, de manière plus ou moins aléatoire et presque quotidienne. Le garçon se retrouve dans le corps de la fille, et vice versa. Cela va engendrer des situations assez cocasses qui prêteront à sourire. Tout n’est pas mauvais dans la morale qui oppose le Japon traditionnelle des campagnes à la modernité de la ville futuriste Tokyo. Il est vrai que ce genre d’intrigue entre les inversions de sexe n'est pas nouveau dans le manga. J'ai lu par exemple Dans l'intimité de Marie qui traite du même sujet. Cependant, malgré cette absence d'originalité, on observera une très belle mise en scène pour un récit qui va prendre un autre tournant. La fin est assez palpitante voir extrêmement envoûtante. Cela fait penser à l'atmosphère de certains films de Miyazaki. On notera que c'est beaucoup plus profond que le début de cette histoire car des événements tragiques forceront les deux lycéens à coopérer afin de surmonter l’épreuve. Your name est une belle réussite. Le manga est un poil en dessous du film d'animation mais qu'importe car on revît la même magie et surtout la même émotion. Bref, on n'oubliera pas your name.

16/10/2017 (modifier)