Demon (Shiga)

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Will Eisner Award 2017 : Best Graphic Album: Reprint Mathématicien et père de famille banal, Jimmy Lee n'a jamais rien entrepris d'original dans sa vie avant de réserver une chambre dans un motel afin de s'y suicider. Il échoue, multiplie les tentatives, toujours sans succès... Ressort humoristique grinçant de la narration, cette répétition devient le moteur d'une folle histoire qui va faire de Jimmy et de ses réincarnations à différents moments de sa vie un des hommes les plus recherchés du pays. Où il est question de logique, de métaphysique, de destin et de religion..


First Second Will Eisner Awards

Mathématicien et père de famille banal, Jimmy Lee n'a jamais rien entrepris d'original dans sa vie avant de réserver une chambre dans un motel afin de s'y suicider. Il échoue, multiplie les tentatives, toujours sans succès... Ressort humoristique grinçant de la narration, cette répétition devient le moteur d'une folle histoire qui va faire de Jimmy et de ses réincarnations à différents moments de sa vie un des hommes les plus recherchés du pays. Où il est question de logique, de métaphysique, de destin et de religion..

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Octobre 2016
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série Demon (Shiga)
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

30/08/2017 | Jetjet
Modifier


Par Jetjet
Note: 4/5
L'avatar du posteur Jetjet

Jimmy Yee n'a pas de bol. Non, cet homme banal a tout perdu, sa femme et sa fille dans un accident de voiture. Et surtout Jimmy Yee a perdu le principal : sa raison de vivre. Il décide d'en finir avec ses jours et de se foutre en l'air mais n'y parvient pas malgré sa détermination. Le souci ? Jimmy Yee a beau se pendre, se taillader les veines, se flinguer. Rien n'y fait, il revient à la vie le lendemain sans comprendre pourquoi le ciel ne lui ouvre pas ses portes... En fait Jimmy Yee est un ... démon. Et tous les démons sont immortels. C'est sur ce pitch rappelant d'une certaine façon "Un jour sans fin" sur un mode d'humour noir que Jason Chiga démarre son récit de façon rapide et précise. Oui précise car il y a forcément une astuce qui vous sera expliquée à la lecture dans les premières pages (difficile d'en parler sans spoiler et de vous en gâcher la découverte) qui permet cet état de fait pour un héros banal aux idées noires. Jason Chiga est un bavard, son "spécial" Bookhunter en était déjà un bel exemple et il aime tout expliquer de façon rationnelle. Par chance, ici, le récit est vif et donne envie d'en savoir plus car notre anti-héros devient de ce fait l'ennemi public numéro 1 du globe mais ses aptitudes à revivre vont lui permettre moult aventures à l'issue incertaine sauf dans l'esprit aussi barré que cartésien de Jason Chiga. Du coup Demon prend du rythme et captive l'attention. Jimmy Yee se sert de ses pouvoirs comme de ses neurones pour se sortir des situations les plus folles. C'est un poil exagéré mais ça fonctionne du tonnerre tout en restant cohérent dans les règles définies par Shiga. Il faut bien sur apprécier le trait enfantin tout en rondeurs en opposition aux scènes violentes et gores (la mort est une continuité en soi mais n'est jamais clairement jolie à regarder). En résulte un récit dynamique aux rebondissements assez nombreux et renouvelés sans cesse pour créér une fascinante histoire à tiroirs et à l'humour noir finalement assez péchu. A noter que pour moi l'histoire semble avoir sa propre conclusion sur les 2 premiers tomes déjà édités et que je serais plutôt surpris de voir de quelle manière l'auteur va allonger la sauce. Définitivement le meilleur ouvrage de cet auteur assez particulier suscitant une curiosité grandissante de ma part.

30/08/2017 (modifier)