Empress

Note: 2.25/5
(2.25/5 pour 4 avis)

Une grande fresque galactique signée Millar & Immonen


Auteurs britanniques Marvel Space Opera

Pour sauver ses enfants, Emporia décide de quitter son mari et de partir à l'autre bout de la galaxie. Le problème, c'est que son mari est un empereur sanguinaire prêt à mettre l’univers à feu et à sang pour lui faire payer sa trahison. Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Mai 2017
Statut histoire Une histoire par tome (peut-être une suite) 1 tome paru
Couverture de la série Empress
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

03/05/2017 | Gaston
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Cette série joue dans la cour des récits de Space Opera et de Space Fantasy avec de fortes influences de Star Wars, des récits Marvel, mais aussi quelques accointances avec la série Saga pour cet univers galactique assez hétéroclite et échevelé. Mais en comparaison avec ces références là, Empress se révèle sans saveur ni odeur. C'est du divertissement très basique, sans aucune surprise, et qui s'oublie sitôt terminé. C'est donc l'histoire de l'épouse d'un empereur galactique aussi tyrannique que brutal qui s'enfuit avec ses enfants pour échapper à sa violence. Elle est accompagnée pour cela d'un fidèle capitaine de sa garde qui va leur servir de super garde du corps dans les péripéties qu'ils vont affronter dans leur fuite. Quant à ses enfants, il y a le jeune garçon intello et capable de construire un vaisseau spatial à partir de déchets, et l'adolescente en pleine crise qui n'est pas heureuse de voir sa mère chercher à l'éloigner de son père et la soupçonne de vouloir coucher avec leur garde du corps. Et tout le récit se borne à raconter leur fuite en avant, d'une planète à une autre, jusqu'à une confrontation finale qui révèle tout de même enfin un petit retournement de situation mais celui-ci se révèle assez ridicule et sans crédibilité. Heureusement que le dessin est correct et qu'il permet de lire l'ensemble sans s'ennuyer. Mais il ne suffit pas à faire de cet ouvrage un bon comics.

16/09/2019 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Une vulgaire mais belle serveuse de bar épouse l’infâme empereur tyran de la galaxie en échange de ne plus repenser à son passé. Quelle véritable aubaine pour cette femme vénale qui lui donnera trois beaux enfants pour assurer sa succession ! Cependant, quand on sait ce qu’on épouse, on accepte gentiment son sort. Celle-ci ne jouera pas les règles du jeu et va vouloir fuir avec son amant à travers une espèce de portail de téléportation qui passe de planète en planète. Bref, c’est très kitch comme scénario. Pour autant, c’est la fin de cette aventure qui constitue la cerise sur le gâteau. Cependant, à force de trop vouloir en faire, l’auteur fait un peu n’importe quoi. Alors, oui, c’est agréable à la lecture avec un graphisme bien soignée mais c’est du divertissement pop-corn sur fond de space-opéra. On en peut non plus tout gober d’autant qu’il y a actuellement le choix. Encore faut-il faire le bon. C’est sympathique mais c’est sans plus.

23/01/2018 (modifier)
Par Miranda
Note: 2/5

Ma libraire m’a confirmé que c’est bien un one shot il n’y a donc rien à attendre de plus de cette histoire qui s’apparente plus à un premier tome introductif qu’à un récit complet, surtout que la fin donne clairement à penser qu’il y a une suite, mais non mais non... Pourtant le récit est bien sympa malgré quelques facilités de scénario et quelques incohérences qui passent malgré tout très bien grâce à un visuel très beau. Hélas ça s’arrête là, c’est juste frustrant car cet univers aux multiples mondes donnait matière à proposer des tas d'aventures aux personnages qui sont eux plutôt attachants. J'ajoute juste que cet état de fait n'a pas dérangé ma libraire qui elle, a trouvé le récit plutôt sympa en tant que one shot léger et agréable. Enfin voilà, quoi dire d’autre… ? Rien. Un petit avis pour une histoire minuscule.

27/05/2017 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Une autre série du productif Mark Millar. Je ne sais pas comment c'est dans la version française, mais dans la version originale en anglais l'histoire se termine par un book one (livre un) et cela me donne l'impression qu'il va y avoir une suite, mais je n'en suis pas certain. C'est un récit de science-fiction où une femme s'enfuit avec ses enfants parce que son mari est un empereur sanguinaire et évidemment il ne va pas aimer qu'elle le quitte. On va donc suivre notre groupe de héros à travers la galaxie. Comme souvent avec Millar, l'histoire est fluide et sympathique à lire, mais c'est un peu trop léger pour que cela soit mémorable. Un gros problème que j'ai c'est que la fin est un peu vite expédiée et l’ancienne impératrice fait un truc et je me suis demandé pourquoi elle ne l'a pas fait dès le début de l'histoire. Et puis après avoir vu qu'il y aurait peut-être d'autres tomes, j'ai eu l'impression de n'avoir lu qu'une grosse introduction des personnages qui dure 200 pages. Le dessin est correct, mais manque de personnalité. À lire si on aime les auteurs, mais ce n'est pas un indispensable.

03/05/2017 (modifier)