Dans l'ombre de la peur - Le Big Data et nous

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Que pèse le respect de la vie privée au regard des stratégies technologiques et commerciales mises en place par ces géants de l’Internet ayant pour nom Google, Facebook et autre Apple ? Le journaliste américain Michael Keller, spécialiste des nouveaux médias, et l’auteur de bande dessinée Josh Neufeld ont enquêté dans les méandres du big data, ces données personnelles que recueillent en nombre phénoménal un petit nombre d’entreprises privées ayant pignon sur le Web.


BD Reportage et journalisme d'investigation Cà et Là Documentaires

Les auteurs réalisent un reportage sur le big data et les données personnelles. Les utilisateurs de réseaux sociaux, téléphones portables, et de nombreux sites internet sont désormais fichés et suivis à la trace par des entreprises privées qui amassent des quantités phénoménales d’informations personnelles. Facebook, Google, Apple et consorts peuvent ainsi établir des profils très détaillés pour anticiper les besoins des leurs utilisateurs et adapter leurs politiques commerciales en fonction des comportements de chacun, mais cela va aller encore plus loin... Josh Neufeld et Michael Keller ont interviewé des spécialistes du domaine ; politiques, universitaires et chercheurs, pour un tour d’horizon de ces pratiques qui soulèvent de nombreuses questions et notamment celle des risques liés à l’exploitation de ces données. Neufeld et Keller abordent le sujet à travers de nombreux exemples concrets et questionnent également le principe des notes données à des services et des personnes, principe qui s’étend progressivement à des pans entiers de la société moderne.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 14 Mars 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Dans l'ombre de la peur - Le Big Data et nous
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

30/04/2017 | Erik
Modifier


Par Blue Boy
Note: 4/5
L'avatar du posteur Blue Boy

Bienvenue dans l’univers impitoyable du Big Data, le « pétrole du XXIe siècle » ! Grâce aux auteurs, qui sont allés interroger des spécialistes et chercheurs dans le domaine, on comprend que, bien plus que nos opinions politiques, ce sont nos actions quotidiennes les plus banales qui intéressent les géants du web, les GAFAM. De plus en plus, l’internaute est suivi à la trace, que ce soit en naviguant innocemment sur son smartphone ou par l’utilisation de ses objets connectés qui tendent à proliférer. Ces multinationales, qui prennent de plus en plus l’ascendant sur les Etats, vous connaitront bientôt mieux que vous ne vous connaissez vous-même, grâce à leurs algorithmes puissants qui leur permettent d’accumuler quantité de données, un phénomène dont on commence à peine à percevoir les enjeux et les risques. Un jour peut-être, vous pourriez être privé d’assurance ou on vous refusera un crédit immobilier parce qu'on jugera votre santé défaillante ou votre comportement à risque… Le dessinateur Josh Neufeld, co-auteur de La Machine à influencer donne à cette enquête dense et touffue un tour ludique par son style très proche de Scott McCloud. Le tout est passionnant et terrifiant à la fois. Une des solutions pour protéger sa vie privée selon un des experts interrogés : désactiver la géolocalisation sur son téléphone, ne pas être sur Facebook ! Que l’on soit disposé à le faire ou non, cette petite BD donne à réfléchir et fournit quelques pistes pour naviguer sur Internet avec plus de circonspection.

17/11/2018 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Une bande dessinée qui parle de la vie privée bafouée par les réseaux sociaux comme facebook ou google qui prennent les données personnelles des gens pour les vendre aux publicitaires par exemple. Je connais le phénomène vu que j'ai remarqué des trucs du genre je vais sur le site d'une chaine de restaurants deux-trois fois et du coup sur plusieurs sites que je visite régulièrement avec de la pub il y avait comme par hasard de la pub pour ce restaurant ! Et encore je ne savais pas tout ce que les auteurs montrent dans cet album. J'ai vu à quel point la technologie a changé notre vie privée et c'est intéressant. Le problème est que si le sujet est intéressant, les auteurs ne réussissent pas à rendre leur livre passionnant à lire. J'ai trouvé le traitement froid et verbeux. On est loin de type comme Scott McCloud ou Davodeau qui sont capables de parler de manière éducative sans être chiants. C'est donc un album que je trouve utile (quoique la situation américaine est différente de ce qui se passe en France et en Europe comme l'explique la note de l'éditeur à la fin de l'album), mais ce n'est pas non plus un immanquable vu que je n'ai jamais réussi à avoir du plaisir en lisant cette bande dessinée.

15/02/2018 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Après La Machine à influencer, consacré aux médias, le dessinateur Josh Neufeld est associé au journaliste Michael Keller pour un reportage sur le big data et les données personnelles. La question est celle de la protection des données personnelles pour protéger sa vie privée contre les méchants commerçants qui envahissent le monde à la recherche de notre satisfaction absolue. Les victimes sont les pauvres utilisateurs des réseaux sociaux, d'internet et du téléphones portables qui sont tracés par des intelligences artificielles. Du coup, votre assureur peut augmenter votre prime d'assurance si vous êtes un mauvais conducteur. Cela va à l'encontre de la mutualisation des risques. C'est vraiment horrible que ce principe de responsabilité ! Vous aurez compris que je ne partage pas le point de vue de ces auteurs qui tentent de nous alerter sur ce phénomène. Bientôt, on vivra dans la peur d'être constamment espionné au prétexte de notre plus grand bien. J'ai lu une bd qui traitait un peu mieux de ce sujet à savoir HSE - Human Stock Exchange dans la mesure où cela m'avait parlé. Là, on a l'impression que la bd est un peu inachevée. Pour autant, elle pose les bonnes questions sur FaceBook, Google ou encore Apple et Amazon même si la démonstration semble faire un peu défaut. Cependant, avec humour et un peu de rigueur, les auteurs Neufeld et Keller montrent comment des gestes apparemment anodins risquent d’avoir un impact très concret sur notre quotidien dans un très proche avenir. De quoi devenir paranos !

30/04/2017 (modifier)