Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Un million d'éléphants

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Inspiré par la vie de sa famille, Vanyda raconte l’histoire du Laos, des années 30 à aujourd’hui. 80 années durant lesquelles ce pays d’Asie du Sud-Est connut la guerre d’Indochine et du Vietnam, et devint dans la douleur une dictature communiste. Un récit choral écrit par Jean-Luc Cornette, qui remémore les bouleversements d’un pays à travers les blessures et les espoirs de ses habitants.


Le Laos, au sud-est de l’Asie est surnommé le pays du million d’éléphants et du parasol blanc. Une terre de splendeurs dont la réalité politique fut sans poésie. Le pays a connu des guerres successives. En 1975, la monarchie tombe. Une dictature communiste advient. Le père de Vanyda est né au Laos. Vanyda naît en France. Elle a attendu vingt-cinq ans avant de découvrir le royaume de ses ancêtres. Jean-Luc Cornette l’accompagnait. C’est ici le récit romancé d’une génération sacrifiée. Ceux qui ont pu, ont fui leur pays natal. C’est le portrait de ceux qui ont pu se reconstruire aux quatre coins du monde, et l’amour de leur terre natale qui les pousse, un jour, à revenir au Laos. Et d’y conduire leurs enfants. Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Janvier 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Un million d'éléphants
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

17/04/2017 | Gaston
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

J’aime bien cette auteure ainsi que son style de récit plutôt doux et presque poétique tout en restant assez urbain et dans le vent. Pour autant, je ne l’ai pas retrouvé dans celui-ci alors qu’il s’agit pourtant d’un récit autobiographique sur sa famille venu du Laos, un petit pays charmant d’extrême-Orient riche de sa culture et de ses croyances. Les enchainements entre les scènes datées sont plutôt statiques. Les personnages n’ont pas une véritable consistance psychologique comme dans ses autres récits. Que s’est-il passé ? On peut s’interroger légitimement. Est-ce le fait de décrire une certaine réalité loin de l’imaginaire de ses récits qui ont pour cadre le quotidien ? J’ai senti beaucoup de détachement, voir une certaine forme d’humilité. Du coup, cela ne prend pas autant avec le lecteur. Il y a incontestablement un loupé quelque part si on veut rester honnête et objectif. Le début était assez intéressant avec cette histoire de tigre et d’accident plutôt bête. La suite devient plus conventionnelle. Certes, il y a le poids de cette écrasante dictature communiste. Cependant, cela ne fait pas le poids face à d’autres récits traitant des tyrannies à travers le monde. Encore une fois, je comprends les épreuves traversées par cet homme qui méritent tout le respect. C’est le traitement du récit qui pose problème avec cet effet choral qui ne m’a pas paru judicieux. Je me suis totalement perdu dans ce récit car j’ai confondu les personnages qui se ressemblent et qui ont tous un destin différent. On sent toutefois l’âme de ce petit pays perdu dans la jungle et n’ayant aucun accès maritime. Il y a le poids des guerres qui ont frappé la région entre l’Indochine et le Viet-Nam. C’est intéressant également pour découvrir la beauté de ce pays et de ses paysages.

27/06/2017 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 J'étais intéressé par ce one-shot car j'avoue ne pas connaitre grand chose du Laos. On suit donc l'histoire des années 30 à aujourd'hui à travers l'histoire d'une famille dont certains membres vont fuir le régime communiste en s'installant en France. C'est basé en partie sur la propre vie de la dessinatrice. Après avoir lu l'album, j'ai une impression mi-figure, mi-raison. J'aime bien le coté historique de l'oeuvre même si plusieurs événement sont traités de manière un peu superficiel. On passe d'une période à l'autre avec souvent des bons de plusieurs années et si j'ai bien compris l'histoire du Laos durant ses décennies, j'aurais aimé un peu plus de profondeur. Le gros problème c'est que je n'ai pas réussi à ressentir des émotions face à ce qui arrivait aux personnages alors même que je savais que ce qui se passait était arrivé pour de vrai ! J'ai aussi eu de la difficulté à trouver le tout captivant à lire. Dommage.

17/04/2017 (modifier)