Comment aborder les filles en soirées (How to talk to girls at Parties)

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

À quinze ans, Enn ne comprend absolument rien aux filles, et sa timidité n'arrange rien. Son meilleur ami Vic, lui, est beaucoup plus confiant avec la gente féminine. Lors d'une fête étudiante, les deux adolescents font la connaissance de trois jeunes filles des plus énigmatiques. Enn est fasciné, envouté. Pour lui, les filles viennent vraiment d'un autre monde...


Adaptations de romans en BD Auteurs brésiliens Auteurs britanniques Dark Horse Comics

À quinze ans, Enn ne comprend absolument rien aux filles, et sa timidité n'arrange rien. Son meilleur ami Vic, lui, est beaucoup plus confiant avec la gente féminine. Lors d'une fête étudiante, les deux adolescents font la connaissance de trois jeunes filles des plus énigmatiques. Enn est fasciné, envouté. Pour lui, les filles viennent vraiment d'un autre monde...

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Mars 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Comment aborder les filles en soirées
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

16/03/2017 | Mac Arthur
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Un album que je considère comme un divertissement léger. J'ai vraiment l'impression que c'est le genre de récit qu'on apprécie surtout parce qu'on peut s'identifier aux personnages et aux situations qu'ils vivent. Or, ce n'est pas du tout mon truc d'aller dans une fête et séduire des filles. J'ai tout de même trouvé cet album sympathique à cause de bons dialogues, des personnages féminins intéressants et du dessin que j'ai bien aimé, surtout au niveau du couleur. Cela se lit toutefois un peu trop vite pour être vraiment mémorable et je ne pense pas relire cet album un jour.

25/07/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Ce récit m’a énormément plu, pour de multiples raisons. Avant tout, il y a le titre. Un titre qui sent bon les boums des années ’80, l’autodérision, l’humour. Un titre qui prend encore plus de sens après lecture du récit. Puis vient le nom des deux auteurs. Je suis rapidement devenu un grand amateur des œuvres du duo. Et une fois de plus, je suis abasourdi par leur maîtrise graphique et leur art de choisir un style en fonction du sujet du récit. « L'Aliéniste », « Daytripper (au jour le jour) » ou « Deux Frères » ont chacun eu droit à un traitement graphique différent et approprié, et c’est encore le cas avec l’adaptation de cette nouvelle. Et une fois de plus la lisibilité est parfaite, le dynamisme est présent, le charme opère. On pourrait juste reprocher le visage d’un des deux principaux protagonistes, qui fait plus que ses 15 ans supposés. Mais à côté de ça, l’étrange pouvoir de séduction qui se dégage des personnages féminins est juste parfait. Parlons ensuite de l’auteur de cette nouvelle (puisqu’il s’agit à nouveau d’une adaptation). Neil Gaiman n’est pas un inconnu dans le monde de la bande dessinée et sa réputation n’est plus à faire. Le récit qu’il nous offre ici propose différents niveaux de lecture. Il y a bien sûr des aspects de roman graphique (avec un côté « souvenirs de jeunesse » qui sent le vécu) mais pas que ! J’ai adoré cette approche du « comment aborder les filles quand on a 15 ans » mais surtout comment rester les pieds sur terre lorsque le contact a l’air de se faire, comment décoder leur langage, et d’ailleurs faut-il le décoder ? Le personnage principal du récit m’a beaucoup parlé tant je me suis retrouvé en lui. Pour cet ensemble de raisons, et grâce à certains passages que j’ai trouvés hilarants dans le style décalé et très britannique qui est celui de l’album, je ne peux que vous conseiller de vous ruer chez votre libraire. Et ne vous arrêtez pas au titre, cet album a bien plus à vous offrir que ça !

16/03/2017 (modifier)