Au bout du fleuve

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Kémi entreprend un long voyage à la recherche de son frère jumeau et de son âme perdue. De Cotonou au delta du Niger, c’est un long périple dans une Afrique gangrénée par la misère et l’exploitation de leurs ressources par les grands groupes pétroliers. Le premier album que Jean-Denis Pendanx signe seul, au texte comme au dessin. Un livre d’auteur parcouru par l’attachement de Jean-Denis Pendanx au continent africain.


Afrique Noire

Kémi vit au Bénin, mais surtout, il vit parmi les fantômes. Celui de son père, tué dans l’explosion de sa moto, alors qu’il transportait du kpayo, l’essence frelatée de contrebande. Celui de son jumeau, arrêté par la police, quand lui-même aura réussi à s’enfuir. Le rite Vodun dit que perdre son jumeau, c’est perdre la moitié de son âme. Kémi est un vivant parmi les disparus. Accablé de culpabilité, il décide de partir à la recherche de son frère, très loin, vers le delta du Niger. Un périple étourdi de croyances et de fétichisme, une quête magnifique et tourmentée. Un chemin à suivre, pour trouver l’apaisement et être au monde, enfin. La traversée sera rude. Ganvié, Makoko, villes en proie à une réalité sociale et politique apocalyptiques. Bidonvilles saturés de violence et de pollution. Mais Kemi est porté par un vif onirisme. Il ira au bout du fleuve. C’est l’histoire d’un voyage personnel, où la géographie du monde s’articule à la géographie intime. Le passage d’un âge adolescent à celui d’adulte. Au bout du fleuve, c’est encore l’âge des possibles. Texte : Éditeur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Janvier 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Au bout du fleuve
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

27/01/2017 | Alix
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Ce n’est pas la première fois que l’auteur consacre un ouvrage à l’Afrique (voir Abdallahi). Les dessins sont toujours aussi beaux avec des couleurs toujours aussi rayonnantes mais dans la nuance. L’originalité est de nous présenter une réalité méconnue de l’Afrique d’aujourd’hui. On va s’intéresser au parcours d’un jeune homme qui souhaite retrouver son frère jumeau dans un pays en proie à l’affreux capitalisme des compagnies pétrolières destructrices de l’environnement. A la limite du cliché ou d’une certaine réalité entre pauvreté et misère humaine… C’est d’abord une aventure humaine avec une approche qui perd parfois le sens du réalisme. Il y a un côté superstition avec ses fantômes au milieu de la brousse. C’est surtout une plongée dans une Afrique mythique qui essaye de retrouver ses repères. Au bout du fleuve et du périple, une certaine délivrance.

12/12/2017 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Je suis moins enthousiasme qu'Alix sur cet album. Les deux points forts de cet album est le dessin que je trouve beau (surtout au niveau des couleurs) et le coté éducatif car en effet on découvre plusieurs choses sur cette partie de l'Afrique. Malheureusement, la quête spirituel du héros ne m'a pas franchement touché et ne m'a pas gère passionné. Je n'ai vraiment été captivé que dans les dernières pages de l'album ! Au final, un one-shot pas mauvais, mais que globalement je trouve peut mémorable à l'exception de quelques scènes.

22/04/2017 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5
L'avatar du posteur Alix

J'avais découvert Jean-Denis Pendanx avec Tsunami, que j'avais adoré. "Au bout du fleuve" est son premier album "complet" où il s'occupe également du scénario, et j'ai une nouvelle fois été enchanté. L'histoire est comme je les aime : au travers une quête très personnelle et humaine (Kémi par à la recherche de son frère disparu), l'auteur nous fait découvrir toute une région de l'Afrique, ses coutumes, ses croyances, et surtout ses problèmes socio-politiques terribles, sa pauvreté, avec ces gens qui survivent en faisant du traffic d'essence illégal. Le dessin et les couleurs lumineuses transcendent l'histoire et garantissent le dépaysement, avec notamment des vues de paysages magnifiques. Un album dépaysant, rempli d'aventure, et très humain. Une réussite !

27/01/2017 (modifier)