Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

La Loi du chaos

Note: 2.25/5
(2.25/5 pour 8 avis)

Fans de RPGs et d'heroic fantasy, cette série est faite pour vous !


Académie des Beaux-Arts de Tournai

Les Elfes Noirs, êtres cruels au cœur sombre, confondent les verbes craindre et croire. Depuis des siècles, Géhënn le Théocrate, leur seigneur, sacrifie des centaines d'esclaves au nom des Dieux du Chaos. Pour cela, Hëlclayënn et ses maraudeurs sillonnent les côtes barbares à la recherche d'âmes. Chaque année, leurs raids sont plus nombreux. La révolte gronde... Hëlclayënn s'efforce de calmer les ardeurs générales. Mais tout bascule le jour où son clan est enlevé pour être sacrifié... Renverser le tyran sera bientôt l'une de ses priorités ! Depuis leur domaine, les Dieux du Chaos observent ces simples pions...

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2002
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série La Loi du chaos

02/11/2002 | Thanos
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Le dessin n'est pas tellement dans mes goûts, je le trouve parfois approximatif, c'est déjà une première approche un peu négative. Mais les décors, l'univers développé, la richesse du texte et quelques idées réussies (comme le domaine des dieux ou chaque dieu a une spécialité maudite) rattrapent un peu l'ensemble, de même que les ciels en colorisation numérique sont plutôt jolis. Il y a encore un peu de Seigneur des Anneaux dans cette série, avec en plus une dose de cruauté évidente ; la forteresse de Jaspe Sanguin dans le tome 2 ressemble comme 2 gouttes d'eau à la tour de Barad-Dûr. Mais tout ça ne m'attire pas ouvertement, les personnages n'ont guère de substance, tout est trop froid et sévère. J'ai lu les 3 albums sans la moindre passion, un peu pressé d'en finir, je peux même dire que je m'y suis un peu emmerdé par endroits ; en fantasy, il y beaucoup mieux, c'est clair.

22/05/2014 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Le lien entre cette BD et l'univers de Warhammer saute aux yeux. On sent vraiment les joueurs fans d'elfes noirs et de dieux du Chaos façon Games Workshop qui n'avaient pas le droit de reprendre véritablement tels quels les noms et l'univers copyrightés mais qui ont quand même pompé au maximum plutôt que d'imaginer un décor heroic-fantasy personnel. Toute la trame de base est donc connue des joueurs de Warhammer : des elfes noirs méchants qui ravagent les côtes à bord de leurs nefs et font autant d'esclaves que possibles pour les sacrifier à leurs dieux en leurs sombres cités, des adeptes de la torture "élégante", des conflits internes et autres coups de poignards dans le dos. Rien de neuf. Seul intérêt apporté par l'intrigue de cette BD, des rivalités entre dieux assez spéciales, ces derniers étant représentés de manière plutôt étrange. Ils sont loin d'être omnipotents, mais ressemblent plutôt à de puissantes créatures humanoïdes, dotées de pouvoirs magiques mal définis, nourries par les âmes qui leur sont sacrifiées et liées par des lois spécifiques qui régissent leurs vies et leurs combats. Cela pourrait donner quelque chose de plaisant à lire mais l'ensemble manque trop de maturité. Le dessin a des allures amateurs. La technique n'est vraiment pas au rendez-vous. Visages de pleine face ou de profil la majorité du temps pour éviter les angles difficiles, postures raides, anatomies approximatives et autres décors aussi simples que possibles. Le pire, c'est que le personnage le plus raté est précisément le héros du récit. De même quand on ne sait pas, mais vraiment pas, dessiner une ville imposante vue du ciel, on évite d'en faire une grande double page comme celle du premier tome qui met d'autant plus en avant les défauts techniques. Le graphisme s'améliore au fil des tomes mais de… (lire plus)

26/03/2009 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 2/5

Une bonne série qui m'a permis de suivre un bon scénario, un bon postulat, un beau graphisme. MAIS POURQUOI ce graphisme est-il entaché (si l'on peut dire) par une mise en couleurs -pour moi- assez rébarbative ?... Non, mais : pour une histoire "noire", utiliser des "vert pomme", des "rouge pétant", du "jaune canari", du "violet criard" et autres couleurs vives me semble plus qu'inapproprié. Chacun ses goûts, me direz-vous. Tout à fait d'accord. MAIS : question : a-t'on vraiment colorisé les pages (mise en couleurs de feuilles d'acétone, dites "slides", calquant le dessin original en noir et blanc) OU le Grand Ordinateur a-t'il donné un -très (trop ?) grand- coup de main ?... parce que coloriser à la main coûte trop cher ?... Je penche plutôt pour la deuxième solution... Et ça, j'aime pas !... Dommage, car j'avais éprouvé un bon plaisir de lecture.

13/02/2007 (modifier)
Par Kael
Note: 1/5

Nan mais sans blague, il va y avoir 3 tomes ? Eh bah, ce qui est sûr, c'est qu'il y a une sacrée marge de progression... Le dessin ne semble pas vraiment travaillé, particulièrement une double page : Généralement, les dessineux se déchirent complètement sur ce genre de planche, mais là, le gars se crash sur le haut de la vague : ça fait très amateur, il n'y a aucun détail, et le (la ?) coloriste essaie de rattraper le truc, ou plutôt de le cacher, en vain. Bref, le dessin est loin d'être mur, et c'est peu dire. L'histoire ? Bah pas de problème si on n'a jamais lu ni BD ni romans, mais sinon, on aura comme une impression de déjà vu et revu. C'est d'une banalité affligeante. Enfin bon, si certains aiment... tant mieux hein, m'en fout moi :)

02/08/2004 (modifier)

Beurk, première impression au vu de ces couleurs signées Genevieve Penloup à qui on doit notamment la mise en couleur du dernier tome des maîtres cartographes (encore un fois, ça n'a pas été une réussite non plus!). Mise à part ces couleurs, le scénario est assez déroutant et confus, et je dois dire n'avoir rien compris lors de la première lecture de ce tome, peut-être etait-ce la fatigue... Heureusement que le jeune dessinateur relève un peu le niveau de cette bd, pour sa première Bd, je trouve ça plutot bien. A éviter à part si vous êtes fan de Tasiaux.

01/01/2003 (modifier)

J'ai eu une bonne surprise quand j'ai lu ce premier album, pourtant j'avais vu sur une prépublication en librairie que ça avais l'air complètement nul. Ne vous fiez pas trop à cette prépublication même si des fois elles font envies d'acheter l'album. Pour un premier tome, je trouve les dessins de Fredérique Tasiaux plutôt bien. J'aime bien ce mélange de coiffures extravagantes avec l'époque du moyen-âge. Les couleurs de Genevieve Penloup donnent une ambiance médiévale et fantastique, elles ont étaient bien choisie. Et en ce qui concerne le scénario de Bruno Falba, il y à quelques rebondissements par-ci par-là qui donne au lecteur une bonne lecture. PS : Ces auteurs sont vraiment de gros rigolos :)

17/11/2002 (modifier)
Par Arni
Note: 3/5

C'est une bonne BD qui présente un scénaro et des dessins intéressants...Les couleurs sont un peu flash, l'encrage manque de sensibilité mais reste correct. Bref, de nombreux lecteurs vont accrocher à cette série car elle présente un univers original. Le style vestimentaire et les coiffures sont particuliers..., les décors sont bien réalisés... Hélas, pour ma part et malgré la très bonne qualité de cette production, j'ai du mal à être captivé totalement par cette ambiance... C'est dommage car habituellement, j'apprécie ce genre d'aventure...

05/11/2002 (modifier)
Par Thanos
Note: 3/5

Les dessins sont pour un premier tome sont tres bon, les couleurs sont excellentes et collent tres bien à l'ambiance Le scenar est pas mauvais sans surprises mais agreable à lire est interessant Un bon premier tome, en attendant la suite...

02/11/2002 (modifier)