Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Birthright

Note: 3.25/5
(3.25/5 pour 4 avis)

Une famille se déchire après la perte d'un enfant. Leur vie va être boulversé lorsque celui réapparait un an plus tard... et qu'il à l'air d'avoir 20 de plus.


D'un monde à l'autre Image Comics

Lorsqu'Aaron emmène Mikey jouer dans le parc en rentrant de l'école, il ne se doute pas un seul instant qu'en le perdant de vue quelques secondes, sa vie va être bouleversée. Mikey disparu, Aaron, rongé par le remords, sombre dans l'alcool et la famille entière se désintègre. Mais un an plus tard, une sorte de Conan fait irruption dans leur vie et pourrait bien être leur fils perdu, Mikey Texte : Editeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Novembre 2015
Statut histoire Série en cours 7 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Birthright
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

01/12/2015 | pol
Modifier


Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Voilà une nouvelle bonne surprise chez Delcourt du côté Comics ! Avec cette nouvelle série "Birthright" et son premier tome Le Retour, Joshua Williamson au scénario et Andrei Bressan au dessin ont su titiller ma curiosité. Côté rythme, on a pas vraiment le temps de souffler. D'emblée, le jeune Mikey disparait alors qu'il est train de jouer avec son père dans un parc... Cette disparition va faire éclater le reste de la famille, jusqu'à ce que, un an plus tard, celui-ci réapparaisse, mais sous les traits d'un adulte taillé comme un Conan, avec les attributs guerriers qui vont avec... Commence alors un va et vient entre le récit de sa disparition dans un monde où sorciers, dragons et autres créatures maléfiques pullulent, et le présent. Car notre "nouveau" Mikey n'est pas spécialement rentré pour se la couler douce auprès de sa famille retrouvée, mais semble plutôt avoir des objectifs bien précis et plus en accord avec son nouveau costume. Mais forcément, se la jouer à la Conan de nos jours, ça passe pas inaperçu... Si l'histoire concoctée par Joshua Williamson n'est pas des plus novatrice (le coup de la porte vers un autre monde fantastique n'est pas nouveau), c'est le retour du personnage devenu adulte en l'espace d'un an qui est intéressante. Car il permet à l'auteur de développer une narration en ping pong en passant d'un monde à l'autre, avec un temps dans le présent, et un autre nous racontant ce qui est advenu du jeune Mikey quand il a franchi cette "porte". Le dessin d'Andrei Bressan porte parfaitement ce récit avec des créatures impressionnantes dans cet autre monde, et un semi réalisme réussi quand l'action se passe de nos jours. Si les cadrages ne sont pas des plus originaux, le découpage est quant à lui très efficace, avec de magnifiques pleines pages par moment qui renforcent l'intensité de certaines scènes. Par contre, si dans son ensemble la colorisation est assez réussi, je ne suis pas fan des effets oranges ou bleutés pétants qu'on retrouve trop souvent à mon goût dans les comics. Au final, un premier tome d'introduction qui démarre sur les chapeaux de roue et qui m'a donné envie de lire la suite, qui ne saurait d'ailleurs tarder. A suivre donc ! (3.5/5 en attendant de voir comment évolue la suite) **** Tome 2 **** Avec ce tome 2, on suit nos deux frères devenus fugitifs. Et Lore l'esprit maléfique qui cohabite en Mickey ne simplifie pas les choses... Car en dehors des autorités locales, d'autres créatures également sortie de ce monde mystérieux se sont mises en chasse pour faire échouer ses plans. Dans ce nouvel opus l'histoire avance et les enjeux aussi. Brennan, le frère de Mickey se retrouve de plus en plus impliqué dans une aventure dont les enjeux le dépassent. Mais il reste encore beaucoup de points d'ombre dans cette aventure... J'espère que la suite apportera son lot de réponses sur ceux-ci. Le dessin d'Andrei Bressan reste très bon et efficace, par contre je suis moins fan de la mise en couleur d'Adriano Lucas, dès qu'il s'agit de traiter les lumières (feu, magie, coups de feu, etc.) ; on retombe dans ces bleus et oranges flashis dont je ne suis pas vraiment fan. Dommage car le reste est plutôt de très bonne facture. Je reste donc sur une note de 3.5/5 en attendant la suite **** Tome 3 **** Et c'est reparti ! Cet 3e opus va quant à lui essentiellement se passer dans notre univers, mais on va découvrir que certains personnages ne sont pas ce qu'ils semblent être... Ce sont ces mêmes personnes que Mickey veut retrouver pour mener à bien sa mission. L'intrigue avance bien et le rythme reste soutenu de bout en bout, avec cette série on n'a pas vraiment le temps de bailler et les révélations vont bon train ! Le dessin d'Andrei Bressan reste toujours aussi appréciable et ses découpages suivent parfaitement le dynamisme de la narration. Alors, on ne boude pas son plaisir, et les amateurs de fantastique et d'aventure seront servis. Voilà un troisième tome qui attise ma curiosité et dont j'attends la suite impatiemment. **** Tome 4 **** Après les révélations du dernier tome, voici venu le temps des confrontations, ou tout du moins des règlements de compte entre les sorciers ayant fuit leur monde pour éviter le pire... Et ça cogne ! Cette série joue sur l'intensité du rythme ce qui lui sied à merveille pour de la fantasy. Le dessin quant à lui reste du même tenant et assure parfaitement le boulot. Je reste sur 3.5/5 en attendant de voir la conclusion que nous proposeront les auteurs.

11/02/2016 (MAJ le 21/02/2017) (modifier)
Par sloane
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur sloane

Avis aux posteurs précédents j'ai la chance de n'avoir pas lu la même version que vous. Je m'explique; baguenaudant de ci de là dans la grande bulle d'Angoulême en compagnie du camarade PAco j'avise les couvertures colorisées et accrocheuses de la dite série. Le bougre m'en dit le plus grand bien et faisant quelques pas de plus je vois, sur le stand des éditions "Snorgleux",( le nom déjà est tout un programme), le dessinateur du fameux BirthRight qui dédicace l'objet mais en intégrale, grand format, et dans un somptueux noir et blanc. Du coup, après un feuilletage rapide, je m'insère subrepticement dans la file afin moi aussi de décrocher le petit dessin qui va bien. Andrei Bressan le dessinateur est pour moi un parfait inconnu, mais quel coup de patte me dis je in petto en attendant mon tour, un trait vigoureux, dynamique qui convient parfaitement tant pour les séquences se déroulant à notre époque que celles se passant dans le monde de Terrenos. Alors attention à la vue de certaines planches quelques esprits chafouins pourraient se dire encore un truc mâtiné d'Héroic Fantasy donc réservé aux bourrins accrocs de la chose. Hop là messieurs dames, ici les chose sont bien plus malignes que ça. Grâce à la construction du récit qui nous fait passer d'un monde à l'autre, oui l'idée n'est pas neuve mais ici fort bien agencée et la magie opère, l'ensemble est donc fluide, prenant et personnellement je n'ai pas lâché l'affaire après avoir commencé. C'est aussi cela la magie d'Angoulême, pouvoir se laisser happer par un truc imprévisible qui au final se révèle pour moi excellent. Si comme moi vous êtes amateurs de Fantasy intelligente, n'hésitez pas un instant, les réserves des autres avis sur la colorisation de l'autre version me conforte dans mon achat coup de cœur et qui une fois la lecture achevée en devient aussi un pour cet avis.

03/02/2017 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Le début est vraiment top. J'aime bien cette idée d'enfant qui disparaît dans la forêt et qui revient un an après sous une autre apparence. La famille très heureuse ne résistera pas au choc de la disparition et encore moins de la réapparition. Par la suite, il faudra véritablement s'accrocher à ce récit de médiévale fantasy. J'ai bien aimé lorsque le récit est ancré dans la réalité mais beaucoup moins dans celui du monde magique. Or, c'est cette dualité qui doit en faire le charme. Pour autant, c'est assez prenant pour demander la suite.

12/03/2016 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

L'idée est originale et sympa : la vie d'une famille américaine lambda est bouleversée le jour où le plus jeune de leurs enfant disparait alors qu'il joue au bord d'une forêt. Le couple ne va pas surmonter cette épreuve et va se déchirer. Et puis un an plus tard la police retrouve un homme qui se dit être leur fils. Cet homme sort tout droit d'un roman d'héroic fantasy, habillé en peau de bête et racontant des fabulations sur un royaume et des créatures invraisemblables. Evidemment c'est leur fils, qui a vécu sa vie dans cet autre monde, qui est devenu un guerrier aguerri et qui revient dans notre monde pour traquer des mages mal intentionnés revenus parmi nous. Cerise sur le gateau il semble cacher une bonne partie de la vérité sur ses véritables intentions. Jusque là c'est du tout bon. J'ai trouvé tout ça appétissant et bien mené. Hélas j'ai été moins emballé par la suite du récit. Celui ci alterne entre le présent où notre fils entraine une partie de sa famille avec lui à la recherche des autres hommes issus de l'autre monde et des passages dans le passé retraçant la vie qu'il a mené. Autant les passages dans le présent pimentent le récit et on a envie de savoir ce que cache ce jeune homme et à mes yeux le seul et vrai intérêt de l'histoire se trouve ici. Car, à coté, les passages dans le passé sont quelconques... Des histoires de peuples asservis par des vilaines créatures, d'élu venu les sauver, d'apprentissage de comment lutter contre ces forces du mal. Bref, du déjà vu et revu, dont on se passerait volontiers ici tant les événements dans le présent sont plus prenants et originaux. Et malheureusement les 2 parties représentent 50% chacune du récit, ce qui me fait émettre une réserve quant à mon envie de continuer à suivre cette série.

01/12/2015 (modifier)