Vers la ligne claire

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Recueil d'histoires parues dans Métal Hurlant, L'écho des savanes , Libération...


Echo des Savanes Les années Métal Hurlant Style Atome

On a là les premiers tâtonnements de Benoit. Publiés en revues, ces histoires montrent l'évolution du style graphique de l'auteur. Il va "vers la ligne claire"...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 1980
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Vers la ligne claire
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

06/05/2015 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Le titre de l’album est déjà tout un programme, et annonce la couleur (ou la ligne plutôt, puisque tout est en Noir et Blanc) ! En effet, on a une sorte de « défense et illustration » de ce style dont Ted Benoit va se faire une spécialité (c’est un de ses premiers albums publiés). Une préface de Joost Swarte confirme cela, avec une sorte de définition de ce qu’est la ligne claire en question. L’album regroupe une vingtaine d’histoires courtes, la plupart pré publiées dans Libération, L’écho des savanes et Métal Hurlant entre 1975 et 1980. Une seule est inédite, celle qui donne son titre à l’album. Et qui lui donne son sens, puisqu’après divers essais, Benoit trouve là un style qu’il ne changera plus trop. Ce sont parmi les premiers essais de Benoit, et on voit dans son dessin qu’il subit alors plusieurs influences (Tardi parfois, mais aussi un peu du Giraud/ Moebius ou du Bilal jeunes, bref, des auteurs qu’il côtoyait dans les revues où paraissaient ces histoires). Il faut attendre les dernières pour que s’affirme le style qui deviendra classique pour Ted Benoit, après divers tâtonnements donc. En cela c’est un album que je ne peux que recommander aux fans de l’auteur (dont je ne fais pas forcément partie). Pour ce qui est des histoires, c’est assez inégal. J’ai particulièrement aimé celle qui tourne autour des « vendeurs de noms ». D’autres se laissent lire, mais l’ensemble reste moyen je trouve. Du fantastique, de l’onirique, du roman graphique plus classique, de la SF, c’est relativement éclectique ! A découvrir. A feuilleter avant d’acheter, et peut-être à réserver aux amateurs de l’auteur ?

06/05/2015 (modifier)