Lizina la sorcière

Note: 2/5
(2/5 pour 3 avis)

Attention ! Série parodique ! ! ! Dizier et Weykmans, jeunes auteurs qui signent tous les deux leur premier album, nous montrent avec jubilation que l’heroïc fantasy peut aussi être sujet à une grosse tranche de rigolade !


Dragons Heroic-Fantasy (pour de rire) Sorcières

Lizina est l’une des sorcières du Pays des Onze Forêts. Un matin, elle réalise que son balai nommé Béjart refuse de voler pendant la journée. La seule solution est de trouver un enchanteur. En partant à sa recherche, elle rentre en contact avec la reine de la Forêt Molle qui lui indique que l’enchanteur Lhommdor. JJ pourrait l’aider, mais celui-ci a été enlevé par les deux sorcières Maria’Ka et Célin’di. Ces deux bannies désirent faire une carrière dans la chanson. Mais comme toutes les sorcières chantent faux et que l’enchanteur Lhommdor. JJ refuse de leur apprendre, elles l’ont tout simplement séquestré. En compagnie de la fifille Tabata, membre de la suite de la reine Molle, Lizina part sur les traces de celui qui pourrait faire revoler son balai Béjart. En chemin elles vont rencontrer toutes sortes de dangers, des moutons carnassiers, des chasseurs de sorcières, des elfes, le dragon Pili-Pili.. pour enfin pénétrer dans la Forêt Calcinée. Le voyage s’annonce mouvementé..

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 2002
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série Lizina la sorcière
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

20/09/2002 | mimick
Modifier


Par Frenchy
Note: 1/5

Je n'ai vraiment pas aimé... dessins trop fouillis, on a du mal y s'y retrouver. L'histoire n'est vraiment pas emballante... Il faut se surmotiver pour pouvoir finir la BD... Et je n'ai rien trouvé de vraiment drôle dans cette BD qui s'annonçait pourtant comique.

03/12/2009 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Stéphane Dizier et Michel Weykmans signent ici leur premier album. Et c’est plutôt une réussite dans le genre même si cette bd n’a pas de grandes prétentions avouées. Weykmans a non seulement su créer un univers particulier mais il a également fourni une histoire complète et tout cela, en l’espace d’un tome... je dis bravo ! De plus, cet univers, riche et farfelu, laisse la porte ouverte à l’imagination débordante du scénariste. La quête de Lizina la sorcière est le point de départ d’une aventure plus loufoque que bourrin (et c’est tant mieux !). La force de cette bd est qu’elle est accessible à tous car elle permet plusieurs niveaux de lecture grâce aux dialogues qui sont truffés de jeux de mots. Jugez plutôt : Lhommdor point JJ (le parolier de certaines chansons de Célin’Di), Maria’Ka, le balai Béjart, la fifille Tabata (l’apprentie de sa « bien-aimée ») et j’en passe !... un autre clin d’œil est à trouver dans le nom même de la sorcière (Lizina) qui fait référence à une célèbre politicienne belge et hutoise pure souche ! ;) Parlons à présent des planches de Dizier (dessins et mise en couleur). Les dessins sont « bien » mais sans plus (exception faite du dragon Pili Pili que j’adore !). Le point fort des planches est à chercher surtout du côté du choix des couleurs. En effet, la colorisation en direct donne un très bon rendu, principalement au niveau des décors qui renforcent la richesse du monde de Sabbat. Vous l’aurez compris, cette bd est à savourer dans son ensemble (les persos, décors et dialogues compris !). Un bon début donc pour cette nouvelle série qui ne demande plus qu'à être confirmé !

15/12/2002 (modifier)
Par mimick
Note: 2/5

Bof, Bof... graphisme plutôt sympa, mais humour ras des pâquerettes et histoire un peut bidon qui est plus le prétexte a une série de gags, les hauteurs essayent en vain de nous faire rire (peut être plus de mon âge, a voir avec les plus jeunes....)

20/09/2002 (modifier)