Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Maître des livres (Toshokan no Aruji)

Note: 2.4/5
(2.4/5 pour 5 avis)

À la bibliothèque pour enfant "La rose trémière" vous êtes accueillis et conseillés par Mikoshiba, un bibliothécaire binoclard célèbre pour son caractère bien trempé. Mais contrairement à ce qu'il peut laisser paraître, c'est un professionnel de premier ordre. Aujourd'hui encore, adultes comme enfants perdus dans leur vie viennent à lui en espérant qu'il leur trouvera le livre salvateur. Une histoire passionnante centrée sur la littérature et Mikoshiba, le ''sommelier du livre pour enfant''.


Hôbunsha Seinen

À la bibliothèque pour enfant "La rose trémière" vous êtes accueillis et conseillés par Mikoshiba, un bibliothécaire binoclard célèbre pour son caractère bien trempé. Mais contrairement à ce qu'il peut laisser paraître, c'est un professionnel de premier ordre. Aujourd'hui encore, adultes comme enfants perdus dans leur vie viennent à lui en espérant qu'il leur trouvera le livre salvateur. Une histoire passionnante centrée sur la littérature et Mikoshiba, le ''sommelier du livre pour enfant''.

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 28 Août 2014
Statut histoire Série terminée 15 tomes parus
Couverture de la série Le Maître des livres
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

25/08/2014 | Pasukare
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Le maître des livres ne mérite sans doute pas une telle descente aux enfers. Ses intentions sont louables puisqu'il s'agit d'ouvrir les enfants vers la culture en évoquant par exemple des classiques de la littérature. Par ailleurs, la mise en scène est plutôt moderne et inventive. C'est tout un petit monde qui tourne autour du fonctionnement d'une bibliothèque municipale en rendant d'ailleurs un hommage à ces documentalistes émérites. Le bibliothécaire n'est pas une personnalité facile et avenante. C'est justement ce qui fait son charme. On va découvrir qu'il a en réalité un grand coeur. Certes, il y a de la morale mais cela fait parfois du bien à nos petits garnements. L'atmosphère de ce manga est plutôt reposante. Par contre, j'ai trouvé que c'était dommage d'avoir limité le champ d'action à une bibliothèque de livres d'enfants bien que des adultes la fréquentent assidûment. Par ailleurs, les tomes qui suivent le premier manque un peu de saveur. C'est une véritable ode à l'ouverture d'esprit loin de tous les clichés habituels. Cela reste assez plaisant à lire. Que de l'amour pour les livres !

29/12/2015 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cette série est un manga à thèmes, abordant le sujet des contes et romans pour enfants et en profitant pour les inclure dans le cadre d'une bibliothèque privée, de ses habitués et des gens qui y travaillent. Comme d'habitude dans ce type de manga, l'idée est de donner des personnalités variées à ses protagonistes, de les faire vivre ensemble et de les voir évoluer, dévoiler leurs secrets, les rendre attachants et si possible s'attendre à une ou deux romances. L'ambiance n'est pas à l'action, c'est un récit calme et porté sur le dialogue et les relations entre personnages. Je ne me suis pas forcément attaché à ces derniers, notamment pas au personnage titre du bibliothécaire Mikoshiba pour lequel je n'ai pas trop réussi à passer outre son sale caractère permanent, mais je les ai trouvés assez réalistes et plutôt sympathiques. Le dessin lui aussi est bien, même si j'ai trouvé la narration un tout petit peu confuse au début du premier tome. Mais ce en quoi se démarque cette série, c'est surtout par l'intégration dans ses chapitres du récit résumé et mis en image de ces fameux contes ou romans pour enfants. Il s'agit de les faire découvrir aux personnages concernés et bien sûr, au passage, au lecteur également. J'en connaissais la plupart mais j'ai trouvé intéressante la façon dont ils sont présentés et légèrement analysés, ainsi que les différentes morales qui en ressortaient le plus souvent, même si ces dernières étaient parfois un peu naïves. Il y a un côté instructif, ou parfois simplement une mise en lumière, que j'ai apprécié. Hormis cela, c'est une série dont j'ai lu les tomes sans grande passion, juste un léger intérêt et une curiosité à l'idée de voir comment les relations entre personnages allaient évoluer. Rien qui se retienne forcément l'attention mais une lecture plaisante.

24/09/2015 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'adore les bibliothèques et je voudrais bien travailler dans cette environnement un jour et d'ailleurs cette année j'ai fais un stage à la bibliothèque de mon école et c'était bien. Donc, techniquement un manga se passant dans une bibliothèque avec comme personnage principal un bibliothécaire aurait tout pour me plaire, mais ce ne fut pas le cas. J'ai lu le premier tome et j'ai abandonné alors que j'avais aussi le tome 2 et 3 entre les mains. J'ai vite trouvé que les histoires étaient convenues et sans intérêt. Et puis franchement j'adore les livres, mais il ne faut pas me faire croire que n'importe quelle personne qui a un problème va aller beaucoup mieux après avoir lu un livre. Il ne faut pas exagérer. Je me suis demandé si le public-cible de ce manga était les parents qui ne savaient pas quoi lire à leurs enfants car franchement je ne vois pas trop qui d'autre pourrait s'intéresser à ce manga. Le dessin est pas mal, mais sans grande personnalité.

24/05/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Dieu que c’est neuneu… tellement neuneu qu’à un moment, je me suis demandé si je n’allais pas attribuer trois étoiles à l’album pour un passage à l’humour surréaliste involontaire qui m’aura valu un bien agréable fou rire (une mère de famille qui, à la lecture d’un conte pour enfants dans lequel un jeune gamin est puni de sa méchanceté et transformé en nain, s’inquiète pour son propre fils en ces termes : « mon dieu, et s’il lui arrivait la même chose ?! »). Mais non, le ton ultra démonstratif employé m’a surtout donné le sentiment que l’auteur prenait ses lecteurs pour des crétins finis et qu’il lui était imposé de bien tout nous expliquer (les associations d’idée des lecteurs, le passé des bibliothécaires) avec moult détails s’il voulait nous faire comprendre son message. Car, en vérité je vous le dis, les livres ont le don de transformer leur lecteur… qui bien souvent développent des comportements inadaptés (accroc au jeu ou violent avec les autres) parce qu’ils s’ennuient… Et s’ils s’ennuient, c’est parce qu’ils ne lisent pas ! Tout cela part d’une intention louable mais le résultat est tout de même d’une démagogie sucrée à trois francs six sous. Ceci dit, je suis tout de même arrivé au terme de l’album, preuve qu’il n’est pas totalement rébarbatif. Et j’en suis fort aise puisque cela m’a permis de découvrir un titre de chapitre à côté duquel le Vol de la Walkyrie aurait pu paraître des plus cohérents (même moi, j’aurais pas osé ce « Quand la rose trémière fleurira »). Et si je retiens une chose de cette lecture, c’est le fait que plusieurs livres pour enfants mentionnés dans ce manga sont d’origine occidentale. Je ne sais si c’est parce que l’album a été pensé comme un produit d’exportation ou si c’est réellement la situation au Japon, mais je me suis fait la réflexion que si c’était le cas, les Japonais connaissaient bien mieux la littérature occidentale que nous la littérature asiatique. Franchement dispensable. C’est con parce que ça partait d’une bonne intention et que le sujet ne pouvait qu’intéresser un public de jeunes lecteurs.

16/03/2015 (modifier)
Par Pasukare
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pasukare

"Une histoire passionnante" qu'ils disaient... mouais, j'avoue ne pas avoir été plus passionnée que cela par ma lecture du T1 de cette nouvelle série qui démarre chez Komikku... Le sujet est certes original (je n'avais encore rien lu qui tourne autour d'un bibliothécaire pour enfants) mais le traitement est un peu fade à mon goût, et sans surprise que ce soit au niveau du scénario que du dessin qui sont sans originalité et très stéréotypés dans l'ensemble. Un jeune homme un peu éméché et dépendant aux jeux d'argent débarque un soir dans une bibliothèque pour enfants dont il ignorait l'existence jusque là, il y rencontre un bibliothécaire bourru qui changera ses aprioris sur les œuvres littéraires pour enfants et rentrera ainsi dans le bon chemin... bon... Ce même bibliothécaire bourru se chargera de faire aimer la lecture à un jeune garçon qui ne jurait que par les jeux vidéos, à une mère ultra protectrice envers son fils, etc etc... bon. Bien sûr il choisira avec soin le livre qui reflètera tel ou tel aspect de la vie de son emprunteur, bon... Bof quoi, rien de bien transcendant.

25/08/2014 (modifier)