Envoûtantes Chimères

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Un recueil qui ravira les amateurs d’onirisme et de beau dessin, illustrant à merveille la diversité des centres d’intérêt du maître italien et son extraordinaire capacité à transcender le réel.


Auteurs Italiens Manara

Lorsque la lectrice d'un célèbre auteur de BD érotiques lui écrit les fantasmes qu'elles a réalisés, l'auteur décide de les mettre en images. Sandra F est torturée par une sourde angoisse, un désespoir face à l'existence, qu'elle combat en se mettant en scène dans des situations très osées. Elle s'assoit alors sur les marches du pont San Pancrazio, écarte les jambes et dévoile son intimité nue sous sa robe, puis compte jusqu'à cent. Loin du pur exhibitionnisme, une femme est également présente dans chaque panneau de la fresque historique qui traverse l'histoire du monde et les grands événements. Nue à la préhistoire, en robe d'apparat dans la cour des rois, en tenue garçonne dans les années 20, elle traverse les drames des temps anciens et modernes, naturellement au cœur des enjeux de l'évolution du monde. Terrifiante et cruelle, comme Salomé vue par Oscar Wilde, perdue dans des fantasmes masochistes, comme Wilma qui se confie à ses amies, ou simplement belle comme cette jeune femme qui danse avec un clown peint sur le mur de Berlin... les envoûtantes chimères ne laissent personne indifférent.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Mars 2014
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Envoûtantes Chimères
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

17/06/2014 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Voici ce que m’inspire cette œuvre du maître Milo Manara dédié aux femmes : Une envoutante mignardise voluptueuse Qui révèle des douceurs charmeuses Quel est donc le secret de Manara ? Celui qui nous rend totalement fada. Entends-tu la mélodie de ce violon ? Telle une muse à la corde ensorcelante Entends-tu la symphonie de ce balcon ? Telle une douce musique passionnante. On entend au loin une mélodie D’un son et d’une beauté infinie On ne peut résister au chant du cœur Avec ces cordes résonnant le bonheur Femme mon amour, femme ma passion Je te voue une incessante admiration Dans son cœur, il y a amour Dans ses yeux, il y a le jour. Cette passion qui me dévore en moi Une douce sensation faite d’émoi Lorsque je succombe à ton charme Tel un désir qui pénètre mon âme. Ceci dit, cette bd est en fait un recueil d'histoires courtes réalisés entre 1979 et 2009 qui contient quelques bonnes surprises. On ne va pas revenir sur le talent graphique de Manara qui n'a pas son pareil pour dessiner la femme belle et coquine. Pour le reste, c'est bien entendu réservé à un public averti fan du maître italien.

17/06/2014 (modifier)