Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Il était une fois 1914

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Œuvre inédite et collective rassemblant une dizaine de dessinateurs et scénaristes wallons. Vous pouvez vous procurer cet album via le site de l'Abbaye de Stavelot.


1914 - 1918 : La Première Guerre Mondiale Collectif Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Première Guerre mondiale Wallonie

Cet album comporte neuf récits illustrés fictifs ou véridiques qui ont pour cadre Stavelot, Liège, Bruxelles ou encore Mons et qui racontent des événements inédits ou moins connus de ces années noires: de l’invasion allemande à l’aide apportée en Wallonie par l’armée française, de la légende des Anges de Mons à un massacre de civils, d’un haut fait de la Résistance au quotidien de la Croix-Rouge. .

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Mars 2014
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Il était une fois 1914

21/05/2014 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Cet album regroupe plusieurs artistes liégeois (et la liste à elle seule vaut le coup d’œil - voir fiche de l'album pour vous en convaincre). Chacun nous présente un court récit qui aura pour cadre la Belgique durant la guerre de 14-18. Chaque récit reposera sur une solide base historique et permettra d’évoquer l’ensemble de la période présentée. Il est clair qu’à ce petit jeu, les auteurs qui s’en sortent le mieux sont ceux qui sont habitués à explorer l’univers de la bande dessinée historique. Et c’est à mes yeux Martin Jamar qui offre le meilleur récit. Mais chaque auteur a soigné son travail, même si on ne retrouve pas la même implication que dans leurs œuvres plus personnelles. Pour un jeune lecteur, l’album se révélera instructif… et d’autant plus instructif s’il est « du coin » (de la région de Stavelot, pour bien faire). Le lecteur plus âgé et un tant soit peu intéressé par le sujet n’apprendra pas grand-chose… quoique. Quoiqu’il en soit, et même si cela reste une œuvre mineure, cet album mérite le coup d’œil. C’est une belle initiative qui permet de « célébrer » le centenaire de la guerre et de mettre en avant le talent des auteurs locaux.

21/05/2014 (modifier)