Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Templiers (Templar)

Note: 4.25/5
(4.25/5 pour 4 avis)

Un récit inoubliable d’amour, d’or et de gloire...


1300 - 1453 : Moyen Âge et Guerre de Cent ans Akileos First Second Les petits éditeurs indépendants Procès

Martin est un des rares Templiers à avoir pu s'échapper au moment où le Roi de France a pris la décision d'abattre l'Ordre, afin de faire main basse sur son trésor légendaire. Honteux d'avoir survécu alors que ses nobles frères endurent la prison et la torture, il assemble un bande d'anciens Templiers et décide de se lancer dans une entreprise désespérée : réussir le plus grand hold-up du XIVe siècle

Scénariste
Dessinateurs
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Février 2014
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Templiers
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

02/03/2014 | jurin
Modifier


Par McClure
Note: 4/5

Excellent diptyque que voici. Comme dit plus haut, nous n'avons pas affaire ici à une (re)lecture de l'Histoire des Templiers, de leur enrichissement, de leur chute, mais plus à une histoire dans celle-ci, une sorte de Robin des Bois mâtiné de Ocean Eleven. Nous allons suivre, pendant les rafles de templiers et leur procès, les aventures d'un groupe d'une demi douzaine d'entre eux qui vont soustraire le fameux trésor de l'ordre au Roi et ses conseillers, pour qui la chute de l'ordre (et de son prestige) se doublait d'une opération destinée à remplir les caisses de l'état, exsangues. Et ces personnages sont vraiment savoureux, chacun avec ses qualités, défauts, vices.... On leur trouve vraiment ce caractère qui nous les rends sympathiques. Les méchants sont des méchants. Ils en portent tous les stigmates, comme dans les bons fils d'Errol Flynn. C'est caricatural certes, mais tellement bien réalisé. Le rythme est dynamique, toujours en action. Le style Comics se prête parfaitement pour suivre cette narration cartoonesque, toujours en mouvement. Pas une page ne suscite l'ennui, les trouvailles sont toutes excellentes (l'utilisation des excréments parisiens et ce dialogue avec le bâtelier chargé de leur évacuation). Le dessin n'est pas exceptionnel mais il est bon dans son genre, les personnages sont reconnaissables, il participe au dynamisme, à l'action et se révèle au fil des pages, une belle réalisation. Le format, en deux volumes de 245 pages environ, est pour moi idéal. Il permet de donner du coffre, de l'ampleur à l'histoire et aux personnages, d'évoluer à la fois sans temps mort ni raccourcis. Vraiment bon.

14/09/2018 (modifier)
Par Canarde
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Canarde

Magnifique! Tout est dedans : Chasse au trésor, hold-up, drame amoureux, chocs des cultures, mécanique des fluides, cavalcades, combats à l'épée, chansons provençales, machiavélisme politique, camaraderie burlesque et dégâts des eaux... vous avez tout en deux tomes parfaitement construits, dans un rythme tendu mais pas précipité. Les personnages ont le temps de se densifier, au fils des dialogues savoureux. L'action s'enroule autour du fameux trésor des templiers sur lequel le garde des sceaux Nogaret veut mettre la main à tout prix. Mais Martin de Troyes, notre héros, templier rescapé de la purge royale, se refuse à laisser ce trésor qu'il a contribué à construire. Si vous chercher à comprendre les tenants et les aboutissants du sacrifice des templiers, vous serrez déçus: leur rôle de banquier sur les chemins de la croisade, peu commun à l'époque où l'usure est réservée aux juifs, est passé sous silence. Et on a l'impression que Philippe IV le Bel cherche simplement à renflouer ses caisses sur le dos d'innocents... En revanche si vous souhaitez rester scotchés 3 heures à lire à coté d'un bon feu de cheminée, alors c'est l'idéal. Le trait nerveux et presque rageur, est calqué sur le caractère fougueux de Martin qui se sent victime d'une injustice et responsable de son ordre puisque tous ses chefs sont emprisonnés. La troupe autour du héros abrite des seconds couteaux plein de personnalité eux aussi. Les personnages sont très bien caractérisés et leurs expressions réussies avec très peu de traits. Toutes les intrigues s'imbriquent parfaitement, dans une sorte de spirale qui se referme sur les personnages dans la dernière ligne droite. Allez-y, vous ne le regretterez pas!

23/09/2015 (modifier)

Excellent dyptique, sur la persécution qu'ont subie les templiers, le procès qui en suit et la guerre de pouvoir entre le roi de France et son garde des sceaux et la papauté. Voilà pour le contexte historique, qui sert de fil rouge à une aventure riche, où nos héros sont des Templiers qui ont réussi à s’échapper et qui projettent de voler le trésor des Templiers au nez et à la barbe du roi. Commençons pas le dessin, qui m'a rebuté au début, mais qui s'est en fait avéré extrêmement plaisant et judicieux pour retranscrire la période et l'ambiance. L'histoire est quant à elle très prenante, et monte crescendo, le 1er tome étant sur un rythme assez lent, avant que tout ne s'emballe dans le tome 2. Les personnages sont bien travaillés, il y a une dose d'humour, on tremble pour les héros, le final est très réussi. C'est donc une excellente découverte.

07/11/2014 (modifier)
Par jurin
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Je ne suis pas fan des BD relatives à l’histoire des templiers, souvent elles sont ennuyantes, brouillonnes et assez compliquées. Templiers, la chute (tome 1) est hors catégorie, une BD très réussie, une véritable pépite. D’abord un scénario remarquablement fluide, je ne suis pratiquement jamais revenu en arrière dans l’histoire, pour une BD de 230 pages c’est pour moi un exploit. L’histoire est très prenante, avec un côté historique qui passe très bien, on s’instruit sans s’en rendre compte, un humour très présent, des personnages avec beaucoup de charisme, toutes ces pages se lisent avec intérêt et passion. Dans un premier temps c’est évidemment le dessin qui m’a décidé à me procurer ce livre, un dessin à l’image du récit, clair et précis, les dessinateurs sont parvenus à plonger le lecteur dans la France de XIVe siècle. Un excellent premier tome, la suite est prévue pour avril 2014 (Le Graal).

02/03/2014 (modifier)