La Ligue des Gentlemen Extraordinaires - Nemo (The League of Extraordinary Gentlemen - Nemo)

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Quinze ans après la mort du Capitaine Nemo, sa fille lance une grande expédition dans l’Antarctique. Janni Dakkar va vivre un voyage périlleux jusqu’au bout du monde, espérant accomplir un exploit digne de son père. (Texte de l'éditeur)


Alan Moore Auteurs britanniques La Ligue des Gentlemen extraordinaires Top Shelf Productions

Nous sommes en 1925. Janni Dakkar, la fille du capitaine Nemo, s'empare des trésors de la reine Ayesha avant d'entraîner son équipage dans une grande expédition en direction du cœur de l'Antarctique. Le magnat de la presse Charles Kane lance à ses trousses une équipe d'aventuriers et de scientifiques. Leur voyage les entraîne dans les mystères du continent de glace sur les traces d'Arthur Gordon Pym. Et ils aborderont les monts hallucinés où sommeillent d'anciennes et terribles créatures.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Novembre 2013
Statut histoire Une histoire par tome 3 tomes parus
Couverture de la série La Ligue des Gentlemen Extraordinaires - Nemo
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

27/02/2014 | Eric2Vzoul
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Avis portant sur le premier tome. Je ne suis pas un fan de la série, mais j'aime bien le personnage de Nemo donc j'ai lu le premier tome...et je me suis fait avoir car la série est sur la fille de Nemo et non sur Nemo lui-même. Malgré cette déception, je trouve que c'est la meilleure histoire de La Ligue des Gentlemen Extraordinaires que j'ai lue quoiqu'il faudrait qu'un jour je relise la série originale car cela fait des années que je l'ai lu et mon opinion va peut-être changer après une relecture. En tout cas c'est mieux que les histoires se passant dans une période plus moderne et dont le scénario devenait n'importe quoi et incompréhensible. Ici, il y a des références, mais ce sont surtout des clins d'oeil et le scénario ne devient pas inutilement compliqué parce que vous ne connaissez pas tel personnage. L'histoire se laisse lire quoique c'est un peu trop prévisible pour que je trouve ça passionnant (et la fille de Nemo manque de charisme). Dès que j'ai compris quel était l'auteur Moore allait surtout rendre hommage, j'ai deviné la suite des événements facilement Je lirais les deux tomes suivants si je les trouve, mais cela ne fait pas du tout partie de mes priorités.

01/07/2016 (modifier)
L'avatar du posteur Eric2Vzoul

Nemo est une série de l'univers de La Ligue des Gentlemen Extraordinaires qui relate les aventures de Janni Dakkar, fille et héritière du capitaine Nemo, qui a pris le commandement du Nautilus et de son équipage après la mort de celui-ci en 1910. Son père aurait préféré un fils, aussi la demoiselle est-elle obsédée par l'idée de se montrer digne de cet héritage. La dernière fois que père et fille se sont parlés, la confrontation (narrée au début de l'album 1910 de la série La Ligue des Gentlemen Extraordinaires - Century) a été houleuse, mais sa teneur exacte reste mystérieuse, puisque le dialogue, écrit en sanscrit n'est pas traduit. En tous cas, en 1910, ça a chauffé et Janni s'est enfuie loin de la bande de pirates de son père. Nous la retrouvons en 1925, devenue capitaine du célèbre Nautilus, lancée dans des entreprises de pillage et des aventures destinées « à trouver un but qui dépasse la simple piraterie ». Dans cette histoire uchronique, Alan Moore mêle les univers de fiction en mobilisant ici des auteurs tels que Jules Verne, Orson Welles, Edgar Allan Poe, Howard Phillips Lovecraft… et quelques autres que j'ai identifié grâce à wikipedia, sans en avoir entendu parler auparavant (Jacques Futrelle, Henry Rider Haggard, Edward Stratemeyer…). Car comme d'habitude Moore multiplie les références à la littérature populaire fantastique et policière, en laissant le soin au lecteur de faire l'effort de les comprendre. Ce n'est pas toujours évident ; il faudrait vraiment qu'un jour quelqu'un publie un mode d'emploi pour cet univers riche mais d'une érudition parfois hermétique. Dans le cas présent, la trame narrative n'en souffre pas trop et Cœur de glace, premier opus traduit de la série Nemo, se lit sans ce sentiment déplaisant d'être le dernier des ignares que l'on ressent parfois à la lecture des scénarios d'Allan Moore. L'histoire, rythmée et plutôt bien menée, s'achève en 48 pages, et une fausse chronique mondaine relatant le mariage de Janni avec le fils de Robur complète l'album. Le dessin de Kevin O'Neill est plaisant et reste assez sobre cette fois, sans trop d'images flashy ni de tableaux tarabiscotés, y compris lorsqu'il représente les horreurs lovecraftiennes. En somme, c'est un album assez réussi, relativement indépendant de l'univers de Gentlemen extraordinaires, mais qui complète d'une manière presque explicite le puzzle uchronique complexe élaboré par Alan Moore. Les fans de la série apprécieront, les autres pourront l'aborder sans trop de difficulté de compréhension, même si je leur conseille plutôt la lecture de La Ligue des Gentlemen Extraordinaires originale qui garde ma préférence et constitue la référence incontournable.

27/02/2014 (modifier)