Le Legs de l'alchimiste

Note: 3.38/5
(3.38/5 pour 13 avis)

XIXe siècle. Chasse au Golem dans une ambiance de révolution.


Esotérisme Fantômes Golem La Loge noire

"C'était l'instant funeste où la nuit est si sombre qu'on tremble à chaque pas de réveiller dans l'ombre un démon, ivre encore du banquets des Sabbats, le moment où... - Ho, ça va, pas la peine d'en rajouter une couche ! - Je cherchais juste à détendre l'atmosphère..." Début du XIXème siècle... Joachim n'est qu'un modeste étudiant qui survit grâce à de menus larcins. Il est l'élève de Maître Helvetius, un homme parmi les esprits les plus brillants de ce siècle, mais qui avait décidé d'explorer les zones les plus secrètes du savoir humain, l'art combinatoire de la Kabbale et la science secrète des Alchimistes... Celui-ci s'apprête à donner le souffle vital à un Golem qui, à cause d'une gaffe de Joachim, s'avêre méchant et destructeur. Helvetius sera sa première victime. Désormais accompagné malgré lui d'un « esprit familier », Joachim se voit investi d'une mission : détruire la créature. « Merde ! Qu'est-ce que j'ai fait ? » s'écrie-t-il...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2002
Statut histoire Série terminée 5 tomes parus
Couverture de la série Le Legs de l'alchimiste
Les notes (13)
Cliquez pour lire les avis

25/08/2002 | Zelda
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Comment dire? Pas mal mais j'ai eu très envie de mettre une note plus basse car je me suis dit, que c'est long pour en arriver là. Alors il y a des idées très originales, mais trop. Nous évoluons dans le milieu du spiritisme au XIX ème siècle, la création d'un golem en appliquant les principes de la cabale, une révolution contre un pouvoir autoritaire, des histoires d'amours et j'en passe. En fait cette série veut brasser trop de thèmes à la fois et à force elle s'y perd. Le procédé scénaristique n'est pas inintéressant, le thème central de la bague n'est pas mauvais mais l'ensemble devient véritablement confus. A la fin du dernier tome la boucle semble bouclée,(comme la bague qui se mord la queue), mais j'avoue que je reste sur un sentiment d'inachevé et d'avoir loupé un truc. La présence des nazis sur le dernier tome m'a laissé très dubitatif.

25/12/2014 (modifier)
Par Jérem
Note: 4/5

Le Legs de l'alchimiste est une jolie découverte. Il faut dire qu’avec un scénariste de la trempe d’Hubert, on peut légitimement avoir pas mal d’attentes. Magie noire, alchimie, ésotérisme, société secrète : le cocktail est savoureux et la saga est vraiment passionnante à lire. D’autant que le procédé narratif est efficace. En effet, chaque volume se passe à une époque différente, tout en gardant le fil de l’intrigue. Les personnages sont développés et attachants. Certains apparaissent dans plusieurs tomes à différents moments de leur vie. Les dessins modernes de Tanquerelle font merveille et donnent à la série un petit côté Tim Burton tout à fait agréable. Il est dommage que les deux derniers tomes soient réalisés par un autre dessinateur. Le rendu, bien que dans la continuité du trait de Tanquerelle, n’est pas du même niveau. Le Legs de l'alchimiste est une belle série à découvrir.

24/12/2014 (modifier)
Par Miranda
Note: 2/5

Je suis assez déçue, la lecture du premier tome m'a ravie, du coup j’attendais une suite dans la même lignée, une suite légère avec une pointe d’humour et de suspense. Hélas au second tome tout ça tourne au drame purement et simplement, exit la drôlerie, exit la légèreté, exit même le premier personnage qui était très attachant et qui ne fait qu’une brève apparition dans le second tome. Je suis pourtant allée jusqu’au bout, même si j’ai survolé quelques passages, et tout ça pour en plus ne pas avoir de chute, l’histoire reste en suspend et s'arrête brusquement. Ils sont culottés quand même les éditeurs de sortir des intégrales sans avoir fini leurs histoires. Prendraient-ils les lecteurs pour des simples d’esprit ? Parce que ce n’est pas une fin ouverte, il est clair qu’il manque au moins un tome pour clôturer le récit.

05/12/2011 (modifier)
Par Tomeke
Note: 1/5

Suite aux avis très positifs sur cette série, j’ai décidé de me lancer dans l’achat de l’intégrale; 15 euros pour la série de 5 albums, cela me semble très correct. Malheureusement, je suis très déçu par la lecture et je me suis arrêté au bout du 2ème tome. J’ai trouvé que le récit manquait cruellement de rythme. Pourtant, j’ai apprécié le fait que plusieurs personnages s’articulent autour du golem et de la bague, à des époques parfois bien distantes. Mais hormis cela, je me suis ennuyé. Je ne suis pas rentré dans l’histoire et j’attendais désespérément de m’intéresser au récit, sans aucun succès! Le dessin, bien que particulier, m’a plu ; il en est de même de la colorisation que j’ai trouvé réussie et bien adaptée au background du récit. Vous l’aurez compris, cela n’est pas pour moi, je passe à autre chose.

23/02/2011 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

Une très bonne série ! Le premier tome laisse croire que le scénario est simple, mais ce n'est pas du tout le cas ! Le récit est riche et complexe. On se promène un peu dans le temps et on a droit à une très grande galerie de personnages intéressants et/ou attachants. Le dessin de Tanquerelle est tout simplement sublime. Son style va parfaitement avec les scénarii de Hubert ! Quand j'ai vu qu'il a été remplacé à partir du tome 4, j'ai été déçu. Son remplaçant n'est pas mal, mais ça ne veut pas Tanquerelle. Une dernière chose, est-ce que le tome 5 marque la fin de l'histoire ? Ce n'est pas écrit « à suivre » comme c'est le cas dans les autres albums. J'espère qu'il y aura un nouveau tome parce que je trouve que ça finit un peu en queue de poisson.

05/05/2009 (modifier)
Par pewi
Note: 2/5

Bon le dessin est "tout pourri" mais il y a une mise en case et une couleur bien faite avec même quelques originalités. L'histoire est très commune sur le thème du golem. Le scénario est d'un classique assoupissant. La fin du premier tome laisse tout de même penser que la suite de l'histoire peut dépoter : j'espère...

12/06/2008 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Avis ne portant que sur le tome 1 en attendant de mettre la main sur les suivants, ce que j'espère rapide... Une belle surprise due à BDT et ses immanquables. Et pourtant la couverture ne m'attirait pas, ce style de dessin n'a pas ma préférence. Mais l'alchimie fonctionne, le scénario est pourtant relativement simple. Finalement ce qui plait dans cette BD, c'est la complémentarité dessin/histoire créant un univers plaisant. J'attends la confirmation pour la suite et si le niveau ne baisse pas, j'investirai à terme sur cette série. La lecture du tome 2 fut plaisante mais je l'ai trouvé un cran en dessous du tome 1. Le tome 3 m'a apporté le même plaisir de lecture que le tome 1 et permet de laisser la note moyenne à 4/5. Après la lecture des tomes 4 et 5 : ces tomes confirment l'impression laissée par les tomes précédants. J'ai même adoré le tome 5 au scénario riche et noir.

28/01/2008 (MAJ le 01/04/2008) (modifier)
Par herve
Note: 5/5
L'avatar du posteur herve

Le premier volume du "legs de l'alchimiste" était sans aucun doute le numéro phare et marquant de la collection "La Loge Noire" lancée par Glénat début 2002. On y admirait un scénario original ; un dessin superbe et inhabituel dans le catalogue de la maison Glénat. La magie opère toujours autant dans ce second volet. Même si Hubert nous avait fait croire dans le premier opus que le héros de la série était Joachim, (en fait la bague tient le premier rôle), nous sommes ravis de suivre ensuite les aventures de Léonora, véritable avant gardiste du 19ème siècle. Complots, politique et surnaturel rythment cet album avec délice. Admirez le parrallèle entre le dessin d'ouverture du tome 1 et du tome 2. Un dessin encore plus sombre, un scénario encore plus dramatique, mais le tout relevé par des dialogues savoureux (notamment dans la scène du bal du tome 2), font de cette bande dessinée une des meilleures de ces derniers mois. Si l'ombre de Sfar plane sur le dessin (d'ailleurs Tanquerelle n'a t-il pas repris avec brio la succession de Sfar dans le Professeur Bell), elle n'est que bénéfique et Tanquerelle apporte un souffle nouveau chez Glénat. Si vous n'avez pas encore lu cette série, courrez chez votre libraire et régalez vous !

26/01/2006 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pierig

"Tiens voilà un nouveau Sfar ?", telle est la première réflexion qui vient à l’esprit en ayant entre les mains "Le Legs de l’Alchimiste". Mais à y regarder de plus près, point de Sfar sur la couverture, juste deux auteurs "méconnus". Idée trompeuse ? Pas tant que ça vu que le style de Tanquerelle est fort proche de celui de Sfar, tout comme l’univers insolite et ésotérique développé par Hubert. Réflexion légitime donc puisque Tanquerelle a collaboré avec Sfar sur les tomes 3 et 4 du "Professeur Bell". Toutefois, si le dessin de Tanquerelle ressemble trait pour trait à celui de Sfar, je le préfère à ce dernier car plus soigné. Cela donne l’impression curieuse que le disciple a dépassé le maître ! De même, le récit est mieux structuré et canalisé que le sont ceux de Sfar en général. En parlant du récit, il est sans doute opportun de préciser que les tomes peuvent se lire séparément. Un lien est toutefois présent (une bague renfermant un esprit), ce qui ajoute de l’épaisseur aux récits et attise l’intérêt qui va crescendo. En effet, le tome 1 peut se résumer en une course-poursuite entre Joachim et un golem (correctement traité mais pas transcendant). Puis l’histoire s’étoffe avec la venue de Leonora dans le tome 2 pour prendre toute son ampleur dans le tome 3 avec la présence de Monsieur de St-Loup (énigmatique personnage). Je trouve la série charpentée judicieusement car on remonte progressivement dans le temps avec l’avancement des tomes. On en sait donc à chaque fois un peu plus sur l’origine de l’esprit lié à la bague.

10/03/2005 (modifier)

Le tome 1 semble avoir moins plu que le deuxième. Il est en effet un peu rapide par certains côtés, mais néanmoins se révèle (à la lecture du tome 2) poser les bases de la série. Joachim Overbeck est le personnage central du tome 1, mais se retrouve dans un rôle secondaire dans le deuxième, et -- pour autant qu'on puisse en juger -- risque de disparaître du troisième. Le véritable lien entre les albums est la bague, et le petit esprit agaçant qui l'accompagne. Pour autant que cet esprit puisse paraître agaçant, voire même convenu (cf presque tous les Walt Disney par exemple), son apparition est en fait pleinement justifiée. De même, le thème social est omniprésent dans ces deux albums, mais il ne s'impose pas vraiment, il se fait discret au profit de l'action principale dans le tome 1 (le golem et la course-poursuite un peu longuette, il est vrai, rappelant les vieux comics où un monstre menace le monde et qu'on essaie tout et n'importe quoi pour le détruire...), ainsi que dans le tome 2, où il faut cependant remarquer que le personnage de Léonora est mieux et plus développé, et plus attachant que celui de Joachim. Dans le tome 2 encore, on retrouve le vieil alchimiste du tome 1, mais jeune. J'avoue avoir beaucoup apprécié cela, ce procédé me faisant penser aux "Donjon". :) Voilà, sinon j'aime énormément le dessin de Tanquerelle, qui n'est pas sans me rappeler du (je mets des guillemets !) "Sfar très soigné" (il a d'ailleurs dessiné le tome 3 de Professeur Bell). L'histoire, c'est finalement de l'aventure, mais mâtinée d'un humour léger, parfois incisif, parfois montrant une construction intéressante du scénario. Bref, moi ça me plaît bien et je suis curieux de voir où va nous mener la suite.

10/10/2003 (modifier)