Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Polstar

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 15 avis)

Série, qui mêle action, anticipation, cruauté et humour décapant.


Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Séries hélas abandonnées Trash

2060. Mégapolis, capitale de l'Empire, s'étire à perte de vue. Le gouvernement des trois Sages fait régner répression et dictature. Un homme seul, surnommé le Mérou, lutte contre cette dictature et s'érige de lui-même comme ennemi public numéro un, tout en étant adulé par le peuple. Les trois Sages ne voient qu'une solution : engager un justicier pour le supprimer. Mais l'ordinateur central se plante, et l'élu est Nicolas Polstar, nabot chétif, rigolo, mais complètement inoffensif. Mais après le massacre de sa famille, Polstar va se montrer moins couard qu'il n'y paraît. Coincé entre les actions du Mérou qu'il croit être son ennemi, et les sombres manipulations des trois Sages envers qui il éprouve une haine farouche, Polstar va se révolter, et il se pourrait même qu'il devienne un vrai héros...

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 1996
Statut histoire Série abandonnée (5 tomes prévus, 1er cycle de 3 tomes) 4 tomes parus
Couverture de la série Polstar

23/08/2002 | Thanos
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Une série sympathique de la famille Léturgie qui souffre tout de même de quelques défauts. Cet univers futuriste n'est pas des plus originaux, mais il y a des idées intéressantes. J'ai bien aimé tout ce qui tourne autour du Mérou (j'en dis pas plus pour pas gâcher les différentes surprises sur lui) et la narration est bien fluide. Le principal problème est que les auteurs misent surtout sur la violence gratuite et si au début c'est rigolo, vers le troisième tome ça finit par me lasser, surtout que j'ai eu l'impression que certains éléments du scénario auraient pu être plus approfondis, mais à la place les auteurs ne montrent que du sang et encore du sang ! L'autre gros défaut est que le quatrième tome commence un cycle qui n'a jamais été terminé donc c'est vraiment l'album de trop. En plus, si le début de ce tome est prometteur, j'accroche moins lorsqu'on se retrouve dans une ère glacière. Il faut dire aussi que dans les premières pages on tue un personnage que j'aimais bien et qui selon moi n'avait pas encore été exploité à son plein potentiel, mais bon vu que les auteurs aiment la violence gratuite... Bref, les trois premiers tomes sont à lire si on accroche à ce type d'humour. C'est pas un indispensable toutefois.

15/03/2021 (modifier)
Par gillou
Note: 4/5

Bonjour, je viens de me procurer les quatre albums d'un coup et je les ai lus en une soirée j'adore. J'aimais bien Spoon & White mais à coté c'est de la daube (trop tendre) dans le style bourrin qui tire sur tous ce qui bouge autant vraiment se faire plaisir. Le dessin les couleurs accrochent bien, avec le second degré c'est sûr que si c'etait desssiné par un Bec ça passerait moins bien dans le genre.

18/02/2011 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Après la lecture de 3 tomes et demi... Pour commencer, il est inutile d'aller au delà du tome 3. J'ai tout simplement décroché dans le tome 4 par lassitude et je m'aperçois que la série est au point mort (6 ans sans nouvelle parution). D'ailleurs il y avait un coffret de 4 tomes alors que le premier cycle n'en comportait que 3. Beaucoup de choses m'ont déplu dans cette série : - Le type de dessin ne correspond pas au scénario. - Le dessin manquant de personnalité - Le scénario trop bourrin et lassant, alors que l'intrigue de fond était bonne... - Etc... J'assimile cette série à une série pour ados, elle se laisse lire mais ne marque pas les esprits.

30/01/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Amateurs de violence gratuite et de gore, réjouissez-vous : Polstar est pour vous. Car c'en est un vrai étalage, assez écœurant et lassant quand on ne s'y attend pas, mais c'est vraiment la marque de fabrique de la série et on finit par... s'y faire. A vrai dire, je confonds souvent le dessin de Simon Léturgie et celui de Conrad. J'aime beaucoup ce type de dessin que je trouve très plaisant à lire. La confusion entre ces dessins dans mon esprit faisait que, ayant souvent feuilleté Polstar et ayant vu une partie de sa violence, je l'assimilais inconsciemment à la BD Les Innommables dont j'adore l'acidité et le politiquement incorrect parfois assez violent également : j'avais donc un bon a priori. C'est pourquoi j'ai eu une petite déception en lisant pour de bon les albums de Polstar. D'une part parce que je suis très peu amateur de gore et de violence gratuite. D'autre part parce qu'au delà de ces ingrédients là, le reste du scénario est très basique, voire naïf par moment. Toute la série repose vraiment sur cette violence, comme un film gore dont les spectateurs se fichent bien de la complexité de l'intrigue pour s'amuser uniquement de tous ces morts et de la façon dont ils meurent. Un plaisir sadique, donc, aussi sadique que les trois sages du scénario, mais également aussi bourrin que Polstar lui-même. Le premier cycle de trois tomes repose donc uniquement sur de la baston, beaucoup de gore, un Polstar qui tire sur tout ce qui bouge, trois super méchants sadiques et dominateurs, et deux autres personnages qui ont l'immense chance de ne pas se faire massacrer comme la totalité des autres personnages de la BD. Malgré la faiblesse du scénario, cela se laisse lire avec un mélange de plaisir simple et de curiosité pour voir où ça nous mènera. Le second cycle qui commence au 4e tome reprend la même structure bourrin en changeant le décor en monde post-apocalyptique où Polstar va pouvoir recommencer à tirer sur tout ce qui bouge. L'intérêt baisse nettement puisqu'on connaît maintenant bien le fonctionnement du truc et qu'on n'a rien qui nous captive plus que ça. Je ne suis pas fan, je trouve que le scénario manque clairement de finesse, mais tant que ça reste une BD de divertissement, ce n'est pas mal.

28/08/2006 (modifier)
Par elveen
Note: 4/5

Vraiment très sympa. Dessin typique Leturgie, avec un manque d’originalité pour les personnages de ses différentes séries, mais on aime !:) Scénario bien foutu, avec de l’action, beaucoup de baston et quelques explosions de têtes en prime. Certaines choses me dérangent un peu, comme le fait que Polstar se fout de sa famille sauf de sa "mère", je trouve ça très moyen, ça n’ajoute selon moi rien de drôle à l’histoire. Le premier cycle, formé par les trois premiers tomes, se referme sur lui-même dans une construction très bien faite, prévisible mais incontournable. Bref : on aime.:)

13/08/2004 (modifier)

Je donne un pas mal bien mérité car le scénario est bon avec du suspens et tu rebondissement à gogo mais je trouve qu'il y a vraiment trop de "Pif paf pouf booum.." : presque à toute les pages du troisième tome il y à au moins un mort avec du sang qui gicle partout, je ne m'attendais pas du tout à cela ce qu'il ne ma pas plu. Les dessins sont bons mais sans détails à part pour les boyaux des gens. Les couleurs ne sont pas beaucoup variées dans cette série mais elles sont jolie quand même. A votre place, je feuilletterai les albums avec de les acheter si vous m'aimez pas la violence extrême.

02/01/2003 (modifier)

Que dire de ces trois premiers tomes ? Tout d'abord que la lecture est facile, que l'on se prend bien au jeu et que finalement, on ne s'ennuie pas une seconde en lisant cette Bd. Le scénario est constitué d'un enchainement d'actions (très très violentes! ). C'est peut-être à cause de toute cette violence que je ne conseille pas l'achat de cette BD. On a la sensation en lisant cette Bd que tous les personnages sont sans cesse en danger et que le moindre faux pas peut les conduire directement à la morgue! Un univers chaotique et malsain et un dessin humouristique ne font pas bon ménage à mon gout. Pour appuyer sur le dessin, celui ci est bon mais les décors sont quasi inexistants, suffit déjà de voir la couverture des trois tomes pour s'en persuader!

01/01/2003 (modifier)
L'avatar du posteur ThePatrick

(1er cycle de trois tomes uniquement) Eh bien, dites donc ! :) Moi qui avait feuilletté -- et détesté -- un Spoon&White, là j'ai été bien emballé ! Cette série est assez étrange, puisque des personnages dont on pourrait penser qu'ils sont importants commencent par mourir. Ensuite, on est emporté dans ce tourbillon d'action et de massacres, c'est vraiment prenant. Attention tout de même, ne pas offrir ça à son gamin ou son petit cousin, c'est très gore ! De la violence souvent gratuite, souvent ignoble, des personnages hargneux, mais c'est franchement bien à lire ! :)

20/12/2002 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pierig

Les 3 premiers tomes de la série constituent, en fait, un cycle complet. L’histoire, assez futuriste, se passe dans une giga-mégalopole gouvernée par 3 tyrans plus sadiques les uns que les autres. On se plonge assez rapidement dans cette aventure où un « honnête » habitant de la citée va être hissé, bien malgré lui, au rang de Héros. Le scénario de « Léturgie père » est bien construit et les dessins de « Léturgie fils » sont splendides ! Bien que j’apprécie un grand nombre de styles (allant du trait « hyper-réaliste » à celui « hyper-humouristique »), je reste un inconditionnel de la première heure des crayonnés de Léturgie fils. Cette appréciation du style de Simon ne respire donc pas l’objectivité, j’en suis conscient. Le 4e tome propulse la série dans un autre univers à une époque plus avancée…cela aurait promis si le 5e opus avait suivi. Ce n'est pas le cas. Mieux vaut se focaliser sur les trois premiers tomes, le 4eme est superflu.

11/11/2002 (modifier)
Par Arni
Note: 3/5

Je n'ai lu que le premier tome il y a longtemps lorsque l'éditeur n'était pas encore Vent d'Ouest... Le monde créé est assez original, ca se laisse lire facilement et la fluidité des actions nous plonge rapidemment dans le récit...Un bon point, même si l'univers assez violent peut en rebuter plus d'un...car il y a beaucoup de sang...et le quatrième tome m'a l'air encore pire que le premier tome...Mais bon, on accroche ou pas au style... la série m'a l'air moins marrante que Spoon and White, Polstar est plus tourné vers l'aventure...Bref, une BD originale, de grand qualité mais au style particulier!! Lisez quelques pages avant de vous le procurer!

10/09/2002 (modifier)