Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Plageman

Note: 3.11/5
(3.11/5 pour 9 avis)

Une aube nouvelle se lève sur la plage. Un jour nouveau commence pour les super-héros de notre quotidien. Plageman le sait bien !


Super-héros rigolos Vacances à la plage

Fort du soutien de nouvelles recrues (Pennak, Kingfish et SuperJacquot) l'homme plage emploie de nouvelles armes depuis son quartier général: le bar de la plage. Surfers gominés, beaufs à bob, sales gosses à bouée, crabes, palourdes, algues et autres super-méchants alnéaires n'ont qu'à bien se tenir. La ligue des super-crétins est de retour !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1997
Statut histoire Histoires courtes (Série terminée.) 2 tomes parus
Couverture de la série Plageman
Les notes (9)
Cliquez pour lire les avis

01/08/2002 | ThePatrick
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Quel beau personnage de crétin nous a façonné ici Bouzard ! Sûr de lui, inaccessible à la réalité et au regard des « autres », une sorte d’exaltation de la connerie simple, du débile opiniâtre. Ayant eu la révélation de son rôle de super héros lors de vacances en camping avec des potes, Plageman (pauvre type gringalet affublé d’une sorte de ballon de foot en guise de masque et d’une serviette de plage en guise de cape) ne s’en laisse pas compter. Dans des situations généralement anodines et sans intérêt au départ, il se fourre dans des embrouilles qui se finissent le plus souvent par une bonne branlée, ce qui ne l’empêche pas d’insister (et d’en reprendre une autre). Bouzard joue sur le côté absurde des rêves de Plageman, qui pète beaucoup plus haut que son cul et qui, dépourvu de réels super pouvoirs – si ce n’est de celui de faire chier son monde – n’a clairement pas les moyens de ses ambitions. C’est assez débile, mais globalement plutôt amusant. Pas de franche rigolade, mais j’ai plutôt aimé ma lecture. Reste que Bouzard peine clairement à se renouveler (malgré l’entourage de Plageman, quelques loosers se joignant à lui), et que ces « aventures » de bastringue sont lassantes au bout d’un moment. La lecture doit donc se faire par petites touches. Mon conseil d’achat ne vaut que pour les lecteurs réceptifs à ce style d’humour con, très premier degré (feuilletage conseillé donc).

11/04/2017 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Autant sa série plus récente Football Football m'avait laissé de marbre, autant Plageman m'a permis de découvrir une autre facette de Bouzard. Un looser comme ça, ça ne s'oublie pas ! Et j'aimerais même pouvoir en croiser un comme ça sur mes plages voisines, histoire de taquiner le beauf' Bourguignon vautré en sauce sur sa serviette, le mufle faussement vautré dans le sable, en reluquant les pis des jeunes génisses ingénues qui réveillent sa libido... Bref, Bouzard crée ici avec Plageman un anti-héros digne de ce nom. Il place même la barre très haut pour ce qui est de la ténacité et de la stupidité. Tel le bigorneau sur son rocher, Plageman campe sur ses positions et son territoire. Il va même jusqu'à former des acolytes qui manquent de lui voler la palme de la connerie. Cet univers noir & blanc très Fluide Glacial est en plus très réussi graphiquement. Autant Football Football m'avait laissé une impression très brouillon et un découpage plus que convenu, autant ici, les pages sont agréables, aérées, et Bouzard s'amuse dans ses compositions. Du coup ces détails qui rajoutent à l'humour de l'histoire sont mis en valeur. Le seul soucis dans cette série, c'est que malgré l'arrivée de comparses tous plus tartes les uns que les autres, on finit par tourner un peu en rond... J'me prend ma branlée, j'y retourne... J'me prend ma branlée, j'y retourne... J'me prend ma branlée, j'y retourne... Et du coup, le rythme et l'enthousiasme retombent un peu. Alors, on passe quand même un bon moment, et l'humour de Bouzard me plait. Reste qu'un seul tome aurait suffit je pense pour faire le tour du personnage.

07/07/2011 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Après la lecture des 2 tomes. Cette série se lit mais je n'ai jamais trouvé l'humour excellent. Les strips font sourire mais à aucun moment le niveau monte. Il y a comme une sorte de routine qui s'instaure malgré l'apparition au fur et à mesure des 3 autres anti-héros. Car il s'agit bien d'histoires d'anti-héros, Plageman étant presque hors norme dans sa catégorie de looser. Malgré les beaux dessins, j'ai eu l'impression d'avoir le cul entre deux chaises lors de cette lecture. Bouzard ne se lâche pas assez ou n'ose pas. Du coup on retombe sur un humour franchouillard répétitif. Je suis déçu car je m'attendais à mieux. En même temps Bouzard débutait...

07/08/2009 (modifier)
Par SaV
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Plageman, la BD à lire coûte que coûte. Voila un anti-héros super héros comme on les aimes. Franchement c’est haut en couleur bien que cela soit en noir et blanc, le dessin de M.Bouzard est vraiment très bien (enfin moi j’ai bien aimé ce style, sobre et caricatural) et le scénario est très bien ficelé avec ces petites histoires courte ou l’on se marre tout le temps. C’est une excellente BD pour ceux qui sont adepte d’humour noir, bête mais jamais vulgaire.

12/06/2008 (modifier)
Par Thimber
Note: 3/5

J'ai plutôt bien aimé Plageman cette sorte de héros anti-beauf mais qui est lui-même ridicule ;) Effectivement l'humour est assez premier degré mais j'adore cette idée du super "donneur de leçons" limite imbu de lui-même qui se retrouve à chaque fois dans des situations embarrassantes du fait de sa confiance en lui exacerbée. Coté dessins, ça me rappel un peu par certains cotés le style fluide glacial et les couvertures sont effectivement très sympa Au final c'est une série plutôt originale, facile d'accès, à conseiller donc pour tout le monde !

02/01/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Bon, en tant que personnages, je n'aime pas trop Plageman et son ami Pennak (j'aime bien Kingfish par contre). Mais concernant la série en elle-même, j'ai bien rigolé en la lisant. C'est de l'humour déconnade, un peu décalé, j'aime beaucoup. Le dessin est pas mal. J'aime beaucoup les couvertures, elles sont très jolies. Et autant j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'ambiance de cette BD, autant une fois entré dedans je me suis vraiment marré à pas mal de moments. C'est un humour que j'aime bien, même si, je le répête, j'ai un peu de mal avec le personnage de Plageman en lui-même.

04/12/2005 (modifier)

Plageman, le plus débile des super héros, ne manque pas de panache. Il se prend un coup de pied au cul, ça ne l'empêche pas de persévérer dans sa lutte incessante contre les gros beaufs des plages bretonnes, aidé par son fidèle acolyte, Superpennak (qui a du mal à se faire au régime des superhéros). Bouzard est vraiment le pilier du Psikopat, et cette série, comme la plupart de ses histoires, est servie par un sens du dialogue très personnel. Au final, ça donne une série comique plus qu'agréable.

14/10/2004 (modifier)
Par brunelle
Note: 3/5

mais si, il est sympathique, ce plageman ! sa dégaine de débile avec sa serviette en guise de cape et son ballon de rugby en guise de masque, rien que ça, ça me fait rire. c'est tout c**, de l'humour bête (même pas méchant), ça détend.. et puis, voir un super anti-héros cracher sur les surfers gominés, y'a pas à dire c'est réjouissant !

17/01/2003 (modifier)

Trouvés dans une braderie, ces albums à la couverture alléchante sont assez décevants. Si le dessin est bien sympathique et fait preuve à mon avis d'une bonne maîtrise, l'humour est en revanche quelque peu limité (Plageman, avec son masque en ballon de volley, se prend pour un super-héros et vole à grands coup de pieds au derrière), pas franchement recherché, et pas vraiment drôle. Ca fait penser à ce qu'on peut trouver dans un fanzine; de bonne qualité, certes, mais un fanzine. Non, vraiment, j'en déconseille l'achat.

01/08/2002 (modifier)