Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Green Lantern - Origine secrète (Green Lantern: Secret Origin)

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

Les origines du Green Lantern Hal Jordan.


DC Comics Super-héros Univers des super-héros DC Comics

Dans un univers aussi vaste que mystérieux, une force aussi petite que puissante est en place depuis des siècles : des protecteurs de la paix et de la justice appelés Green Lantern Corps, une confrérie de guerriers qui a juré de maintenir l’ordre intergalactique, et dont chaque membre porte un anneau lui conférant des super-pouvoirs. Mais quand un ennemi du nom de Parallax menace de rompre l’équilibre entre les forces de l’univers, leur destin et celui de la Terre repose sur leur dernière recrue, le premier humain jamais choisi : Hal Jordan. Hal est un pilote d’essai talentueux et imprudent, mais les Green Lanterns ont un peu de respect pour les humains, qui n’ont jamais exploité les pouvoirs infinis de l’anneau auparavant. Hal est clairement la pièce manquante du puzzle et il possède, en plus de sa détermination et de sa volonté, une chose qu’aucun des autres membres n’a jamais eu : son humanité. Soutenu par son amour d’enfance, le pilote Carol Ferris, Hal doit rapidement maîtriser ses nouveaux pouvoirs et vaincre ses peurs, pour prouver qu’il n’est pas que la clé pour vaincre Parallax… mais peut-être le plus grand Green Lantern de tous les temps. Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Août 2011
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Green Lantern - Origine secrète
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

25/02/2013 | Gaston
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Je suis bien embêté pour noter ce comics au vu de toutes ces versions et aussi pour l'intérêt tout relatif qu'il m'inspirait ; c'est un super-héros qui ne m'a jamais trop attiré, seuls les épisodes où il évoluait avec Batman, Green Arrow et Black Canary me plaisaient. En tout cas, cette version moderne reprend toute la genèse du personnage depuis le début, ça ne veut pas dire que c'est bon car c'est loin de valoir ce que je lisais dans les pockets Arédit au cours des années 80 (notamment dans Flash, Eclipso, Big Boss, Super Action...). Mais surtout il faut savoir que ce personnage a eu plusieurs visages selon les auteurs qui l'ont repris, c'est un super-héros majeur pour les fans, mais il n'est pas une figure populaire du super-héros comme peuvent l'être Batman ou Spiderman. Il a toutefois eu droit à son adaptation ciné en 2011, dont j'ai entendu ça et là de vilaines critiques alors que je ne l'ai pas trouvé si mal que ça ; le film est réalisé quand même par Martin Campbell (le Masque de Zorro, Goldeneye, Casino Royale) et le héros incarné par la belle gueule de Ryan Reynolds... mais je crois qu'il est plus juste de dire qu'on aime ce super-héros ou pas, la qualité du film n'est pas en cause ; moi je l'aime à moitié, mais d'abord il faut bien distinguer les différentes périodes : le premier Green Lantern est crée en 1940 par Bill Finger, dessiné par un gars dont j'ai oublié le nom , il s'appelle Alan Scott, vit à Gotham City et il est à la base de la création de la JSA ; cette première version sera ensuite reprise par Carmine Infantino, Joe Kubert et Alex Toth jusqu'en 1949. Green Lantern revient en 1959 sous l'impulsion de l'incontournable Gardner Fox (équivalent de Stan Lee à la D.C.) qui remodèle complètement le personnage pour Gil Kane, le héros est rebaptisé Hal Jordan. C'est la version la plus intéressante et la plus durable, c'est celle que j'ai connue dans les pockets Arédit. Jordan fonde la JLA avec Flash et Aquaman, et son ennemie implacable sera Star Sapphire alias Carol Ferris dont il est amoureux. Après 1970, la série est reprise par Dennis O'Neil et c'est Neal Adams qui lui donne un bel aspect ; tous les super-héros qu'il a repris, il les a déifiés, voyez ce qu'il a fait sur Batman ou Deadman, c'est d'ailleurs la période que je préfère non seulement pour le dessin d'Adams, mais aussi pour les sujets qui s'écartent un peu plus de la SF et se tournent vers le polar social qui aborde des thèmes brûlants qui affligent les Etats-Unis à l'époque (drogue, racisme, fascisme, violence, Viet-Nam...) où Jordan voisine avec Batman et Green Arrow. En 1972, le héros change encore de nom et s'appelle John Stewart, alors que Jordan est encore actif ; c'est une création inutile et stupide. En 1994, un nouveau Green Lantern du nom de Kyle Rayner apparaît avec un nouveau costume ; je ne connais pas, mais ça ne me dit rien. Voila, je ne crois pas que je vais relire du Green Lantern, mais si je devais me replonger dans ce genre d'aventures, je conseille la période Hal Jordan qui est la plus représentative de cet univers. Ce one-shot de 2011 semble reprendre toute l'origine de Jordan que je viens de conter, seul le dessin me plait à moitié...à vous de voir.

15/04/2014 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Le deuxième one-shot du scénariste Geoff Johns que je lis et encore une fois je trouve que c'est très moyen. C'est dommage parce que j'avais envie de connaitre plus Green Lantern et je me demande si ce n'est pas un personnage qui me laisse indifférent. Il faudrait que je lise ses aventures régulières pour en être sûr. En tout cas, cette histoire qui présente la manière dont Hal Jordan est devenu un Green Lantern est ennuyeuse à mes yeux. Je trouve que le personnage n'a aucun charisme et c'est le cas pour les autres personnages avec une mention spéciale pour Sinistro qui doit être l'ennemi juré le plus inintéressant que j'ai vu de ma vie. J'ai donc lu cet album dans une indifférence générale et je me fichais de ce qu'il arrivait aux personnages.

25/02/2013 (modifier)