Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Green Lantern - Renaissance

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

La renaissance du Green Lantern Hal Jordan, mort il y a quelques années.


DC Comics Super-héros Univers des super-héros DC Comics

Remettons les choses dans leur contexte : Hal Jordan était devenu le super-vilain Parallax qui avait finalement choisi de se sacrifier pour sauver le monde. Le voici de retour d’entre les morts. Mais cette seconde chance est une lourde épreuve pour Hal, en effet, le souvenir de ses agissements en tant que Parallax est omniprésent et il est loin d’être facile de vivre avec de telles pensées lorsque l’on a choisi de passer de l’autre côté. Geoff Johns, l’une des principales têtes pensantes de DC et Ethan Van Sciver (Flash : Rebirth) nous proposent de tout savoir sur le passé et l’avenir du héros DC de l’année. Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 20 Juillet 2011
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Green Lantern - Renaissance
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

06/02/2013 | Gaston
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Pour comprendre cette série, il faut la resituer dans son contexte. Elle se déroule après les événements ayant vu la transformation du héros Hal Jordan/Green Lantern en Parallax, sorte de super méchant rebelle et quasi omnipotent qui a détruit tout le corps des Green Lantern. Elle se déroule également très peu de temps après les événements racontés dans JLA - Extinction qui voient le fameux Hal Jordan/Parallax revenir sur ses erreurs et finalement se sacrifier pour sauver le système solaire. Mais on le sait tous, un super-héros ne meurt jamais vraiment. Et cet album là, "Green Lantern - Renaissance", raconte le retour de Hal Jordan et le sépare désormais définitivement de ce fameux Parallax qui prend soudainement une nouvelle nature de grand méchant, parasite antédiluvien et démon de la peur, que la poignée de survivants du corps des Green Lantern et les membres de la Justice League vont devoir affronter. C'est au passage également un parcours de rédemption pour Hal Jordan qui retrouve de vieux amis, doit réfléchir à ses actes et motivations et exorciser ses vices et imperfections avant de retrouver son statut originel de super-héros lavé de tous défauts. L'histoire est un peu facile et accumule quelques clichés sur le combat du Bien contre le Mal et la rédemption mais elle n'est pas désagréable. Pourtant le premier tiers de l'album est un peu pénible à lire car sa narration saute trop rapidement d'une situation à une autre, et quand on ne connait pas les épisodes précédents, il est compliqué de recoller les morceaux. Mais peu à peu, le récit se fait plus linéaire et plus fluide à la lecture. Le dessin de Van Sciver est de très bonne qualité. Un peu grandiloquent, mais c'est le style super-héros qui veut ça. Et même si ce n'est que pour un petit épilogue de quelques pages, le dessin de Darwyn Cooke en fin d'album est toujours aussi agréable. C'est une histoire qui ne casse pas trois pattes à un canard et joue un peu la carte de l'action à grand spectacle avec son lot de facilités mais ça se laisse lire et ce n'est pas inintéressant pour ce qui est de découvrir un moment important de la vie de Hal Jordan et du corps des Green Lantern.

22/09/2016 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Une minisérie que j'ai trouvée moyenne. Cela se laisse lire, mais sans plus. Il faut dire que l'histoire fait référence à des évènements que je ne connais pas vraiment donc il y a des références qui me manquent. Je trouve aussi que le scénario manque de profondeur et les scènes d'action ne m'ont pas du tout intéressé. De plus, il faut dire que les Green Lantern ne sont pas des super-héros qui m'attirent beaucoup et ce que je vois dans cet album ne me donne pas envie de lire plus d'aventures avec eux. Ils manquent tous de charisme. Sinon, j'aime beaucoup le début lorsque deux Green Lantern parlent de leur vie de Green Lantern...dans un lieu public....Bonjour la discrétion et la logique….

06/02/2013 (modifier)