Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

L'Île de Puki

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Une petite fille s'éveille sur une île inconnue et fantastique, un bout de terre perdu au milieu de nulle part. Une île qui possède un certain nombre de règles qu'heureusement, l'étrange Phylegos lui explique dès son réveil.


Amnésie

Une petite fille s'éveille sur une île inconnue et fantastique, un bout de terre perdu au milieu de nulle part. Une île qui possède un certain nombre de règles qu'heureusement, l'étrange Phylegos lui explique dès son réveil. Il est son guide et son protecteur pendant son séjour. Et pour commencer il lui donne son nom : Puki. Car comme tous les autres enfants déjà présents, Puki a tout oublié. Ici, personne ne sait pourquoi ni comment il est là, et encore moins ce qu'il était avant. Pour répondre à ces questions, Puki doit quitter l'île. Et pour partir de l'île, elle doit, au terme d'une périlleuse quête, récupérer un cœurâme afin de réveiller son totem.

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 20 Septembre 2011
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série L'Île de Puki
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

17/12/2012 | Ro
Modifier


Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

Voilà une série jeunesse qui a contre toute attente réussi à me surprendre et plutôt en bien. C'est sans véritables attentes que je me suis lancé dans la lecture de cette série qui se tient en deux tomes, attiré par un graphisme lumineux. Je ne connaissais ni le scénariste (Ludovic Danjou) ni le dessinateur (Djet), mais au final le duo se révèle efficace, tant dans la narration que dans la qualité et le soin apportés au graphisme. Mention spéciale pour la colorisation qui est vraiment très réussie à mon goût ; Djet a fait de ce point de vue des merveilles aidé de Maëlle C. Alors, oui, les influences sont multiples et faciles à apprécier, que ce soit le côté jeu vidéo ou l'animé japonais (Miyazaki n'est jamais très loin...). Mais ça fonctionne très bien ! La narration est très fluide et rythmée. Le choix de réaliser cette série sur deux tomes est très judicieux car il permet de développer un peu l'univers et les personnages sans tomber non plus dans une série à rallonge qui ne saurait s'arrêter. Et la fin que l'on pense deviner assez vite quand on a déjà quelques lectures au compteur réussit même à nous surprendre par le final qu'elle réserve. "L'Île de Puki" est donc une courte série jeunesse que je ne peux que recommander vu les nombreuses qualités dont elle fait preuve !

06/06/2014 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

L'Île de Puki prend la forme d'un récit fantastique, mêlant fabuleux et onirique, dont la trame de base est finalement assez classique. C'est l'histoire d'une jeune fille qui se réveille, amnésique, sur une île étrange et merveilleuse, où elle apprend qu'elle n'a qu'un moyen de retrouver la mémoire et de quitter les lieux : réparer un 'totem' mécanique à l'aide de pièces détachées qu'elle trouvera au cours d'épreuves jusqu'à atteindre la pièce finale, le mythique Coeurâme. La trame fantastique retrouve par moment de vraies ambiances de jeu vidéos, visuellement d'une part mais aussi avec les épreuves et les ennemis à éviter pour obtenir des trésors successifs. On y trouve aussi quelques ingrédients rappelant l'univers de Miyazaki, notamment dans l'aspect visuel de Shoda, créature rappelant fortement le Shishigami nocturne de Mononoke Hime. Le graphisme pour sa part me fait fortement penser au style graphique ensoleillé des éditions Ankama, elles aussi spécialisées dans les jeux vidéos et l'animation avec une forte influence manga. Le trait manque cependant régulièrement d'assurance et de rigueur, avec des anatomies un peu changeantes. Cela n'impacte cependant pas la lecture et les planches sont plutôt belles dans l'ensemble. L'histoire n'est pas très surprenante malgré tout le mystère qui l'entoure, mais elle est entraînante. Quand on a déjà joué à certains jeux vidéos et lu de nombreux ouvrages fantastiques ou des bandes dessinées du type de La Confrérie du crabe, on devine assez vite les clés de l'énigme de ce monde étrange. Mais la lecture est fluide, bien construite et la fin, qui vient au bout de deux tomes évitant une série à rallonge, m'a quand même agréablement surpris en prenant un chemin que je n'avais pas prévu. Cette lecture n'a pas été marquante pour moi mais elle est de bonne facture, agréable et visuellement belle.

17/12/2012 (modifier)