Le Voyage Extraordinaire

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Entre La Croisée des Mondes et Les Orphelins Baudelaire : les aventures steam-punk de deux enfants extraordinaires !


Les Uchronies Steampunk

Grande-Bretagne, 1927. Noémie et Émilien ne sont pas des enfants comme les autres : cousins issus d'une riche famille, ils ont passé leur enfance dans un pensionnat sans presque jamais voir leurs parents ! Enfants géniaux, ils se sont finalement habitués à cette vie indépendante, loin du fracas de la guerre, et se sont créé leur monde à eux. Lorsque les parents baroudeurs de Noémie sont de retour et envoient leurs domestiques les chercher pour qu'on les ramène vivre dans l'immense manoir familial, leur sentiment est partagé... Mais le lieu est magique, avec ses pièces remplies des inventions du père d'Émilien et ses mille endroits à explorer. Ils décident donc de tester cette nouvelle vie, d'autant qu'un mystère reste à élucider : où est donc passé Alexander, le père d'Émilien ? Sa disparition soudaine pourrait-elle avoir un lien avec la machine qu'il était en train de créer pour le concours Jules Verne ? Bienvenue dans ce monde uchronique où une étrange troisième force, constituée d'incroyables robots, vient bouleverser les rapports de force entre l'Axe et les Alliés... Un monde où deux enfants brillants et intrépides vont vivre une aventure hors du commun, une aventure extraordinaire !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Avril 2012
Statut histoire Série en cours - cycle(s) terminé(s) (deux cycles de 3 tomes terminés) 6 tomes parus
Couverture de la série Le Voyage Extraordinaire
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

15/10/2012 | Ro
Modifier


Par JMB
Note: 3/5

De très belles illustrations, cependant l'histoire manque d"épaisseur et es dialogues sont plutôt creux. On s'ennuie et on se surprend à tourner les pages sans les lire car les dialogues n'apportent rien à l'histoire. C'est dommage.

08/06/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Eric2Vzoul

Le voyage extraordinaire s'inscrit dans la veine de la grande aventure dans le style steampunk et lorgne vers l'univers de Jules Verne. Le scénario multiplie les rebondissements et les changements de lieux à un rythme effréné, sans toujours se soucier de clarté ni de vraisemblance. Des coups de théâtre (forts prévisibles) résolvent les situations les plus compliquées et permettent aux héros d'échapper aux pires périls. On aimerait parfois que les protagonistes se posent un peu, histoire de faire le point sur l'uchronie dans laquelle ils évoluent. Bref, c'est une histoire virevoltante, bâtie comme un vidéo clip, qui enchaîne les péripéties ; un peu fatigant, en somme… D'autant plus que la première trilogie ne répond que de manière confuse et partielle aux nombreuses interrogations qu'elle a suscité. Et à mon sens, ça semble parti pour durer. Je ne suis pas certain que les auteurs sachent où ils vont. Pas sûr que je ne me lasse pas si le second cycle n'avance pas quelques explications convaincantes concernant le contexte. Le principal intérêt que j'ai trouvé à cette série réside dans le dessin, brillant et inventif de Camboni, moins lisse mais encore plus fouillé que dans Gargouilles. Certaines planches livrent une suite de cases muettes. Et la peinture de cet univers où dominent de bizarres machines métalliques mues par on ne sait quelle énergie est magnifique. Une mention spéciale pour le coloriste, Gaspard Yvan, qui contribue à la beauté de ces illustrations. En résumé, on a affaire à une série pour préadolescents qui ne veulent pas se prendre la tête avec un scénario trop compliqué et qui privilégient l'action, même si elle est répétitive. Le scénario n'avance guère, malgré la richesse incontestable de l'univers et la virtuosité graphique du dessinateur. Un beau livre d'images, qui flatte l'œil… En tant que BD, je n'en conseille pas l'achat. Scénario 2 étoiles - Illustrations 4 étoiles

26/08/2016 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

La couverture de cet album m'a induit en erreur. Je croyais à une simple adaptation d'un roman de Jules Verne pas très connu donc pas l'un de ses meilleurs. Je n'étais donc pas pressé de lire cet album. En fait, ce n'est pas du tout une adaptation de Jules Verne. Certes l'esprit du romancier y est bien présent et la référence est voulue, mais c'est une histoire d'uchronie, de steampunk et d'aventure nettement plus moderne et complexe. Elle est illustrée par un dessin que j'apprécie beaucoup. Le style des personnages me fait penser au graphisme personnel et vivant de Krassinsky (Kaarib) tandis que les décors sont très soignés. Associé à d'agréables couleurs, tout cela offre de belles planches mettant en scène un univers mi-réaliste mi-merveilleux et notamment un château aux allures de Disneyland scientifique où j'aurais adoré vivre. Je regrette juste un aspect légèrement fouillis au graphisme. Et c'est ce même aspect fouillis qu'on retrouve au niveau du scénario et qui m'oblige à rester pour le moment circonspect suite à ma lecture. Avec un tel décor, un tel mélange d'éléments de science-fiction et d'imaginaire et une intrigue pleine de mystère et de promesses d'aventure, j'aurais vraiment pu adorer. Mais c'est trop confus ! La somme d'informations délivrées au lecteur est telle presque à chaque planche qu'on s'y perd. Le rythme s'embrouille, les motivations des personnages sont difficiles à suivre, et les évènements s’enchaînent parfois si vite qu'on a l'impression de sauter du coq à l'âne. Ajouté à cela quelques facilités qui apparaissent en fin de premier tome et mes espoirs de tomber complètement sous le charme ont été plus ou moins refroidis. J'attends vraiment de voir la suite pour figer mon opinion. Il y a dans ce premier tome la promesse d'excellentes choses mais si ça continue à être aussi fouillis et mal rythmé, je ne crois pas que cela puisse fonctionner.

15/10/2012 (modifier)