Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Promeneurs du Temps

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Une enquête policière sur un serial killer qui voyage dans le temps


1900 - 1913 : Du début du XXe siècle aux prémices de la première guerre mondiale Paris Serial killers Voyages dans le temps

Paris, le 1er janvier 1901. Le Commissaire Ambroise Clé se rend paisiblement à un rendez-vous qui, il ne le sait pas encore, va bouleverser son existence. Avec son plus fidèle compagnon, l’Inspecteur Darcheville, il va être embarqué dans une enquête sur des meurtres qui traversent les siècles, l’emmenant de paradoxe scientifique en paradoxe temporel. Et il va être contraint, lui, le plus brillant élément de la police française, de céder cette affaire de tueur au compas à son propre fils, qui lui-même la confiera à son fils, qui lui-même… Texte : Editeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Mars 2012
Statut histoire Série en cours 3 tomes parus
Dernière parution : Plus de 3 ans
Couverture de la série Les Promeneurs du Temps
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

28/09/2012 | pol
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Je n'ai lu que le premier tome et je ne sais pas si j'ai envie de lire la suite. Ce tome n'est pas mauvais et il y a des bonnes idées, mais je n'ai pas réussi à rentrer totalement dans l'histoire. Je ne me suis pas du tout attaché émotionnellement aux personnages et il manque quelque chose pour que je trouve l'histoire pas mal. Et je ne suis pas certain d'avoir tout compris ce qui se passait. Le dessin est original, mais j'ai un peu de difficulté avec ce style qui manque de naturel pour moi. Ce n'est pas moche, c'est juste que ce style ne m'attire pas trop.

14/10/2014 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Le graphisme de cette bd n'était pas celui qui m'attirait le plus. Pour autant, le titre avait quelque chose d'intrigant. Il est vrai que la question des voyages dans le temps retient incontestablement mon attention. Il y a eu tellement de théories à ce sujet à commencer par celle d'Albert Einstein qui laissait entrevoir une telle possibilité. Dernièrement, des scientifiques chinois avaient affirmés qu'il était manifestement impossible de voyager dans le temps. Qui a raison ? Cette œuvre est réalisée par un illustrateur strasbourgeois issu de la fameuse école des Arts décoratifs qui a vu éclore pas mal d'artistes ces dernières années. L'auteur a choisi l'angle d'une enquête policière par rapport à un meurtre assez sordide commit à l'aide d'un compas. Quoi de plus mystérieux pour commencer ! Les difficultés vont aller en s'accroissant. Pourtant, j'avoue ne rien avoir compris à ce récit qui proposait pourtant une solution à ce paradoxe scientifique et temporel d'où ma relative déception. Je n'aime pas rester sur ma faim.

30/09/2012 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Voilà l’histoire d’un polar temporel bien sympathique. L’ambiance Paris du début du 20e siècle est très réussie. D’ailleurs le dessin particulier participe bien à rendre l’ensemble sympathique. Les personnages ont des bonnes bouilles, gentils comme méchants, vieux comme jeunes. Petite particularité qui fait l’originalité du style, il n’y a pas de contours. Ça donne un petit côté cartoon, l’ensemble est clair et très agréable. On assiste au début à ce qui ressemble à une banale enquête de police sur un meurtre. Mais très rapidement des éléments mystérieux font planer le doute sur la rationalité de l’affaire. Plus l’histoire avance et plus le scénariste introduit les prémices de ce qui s’oriente vers une enquête à plusieurs niveaux temporels. C’est amené progressivement et c’est réussi. Les petits clins d’œil aux experts de la police scientifique sont amusants. Et finalement tout cela prend de l’ampleur, l’enquête va se mener sur plusieurs générations et des personnages vont être amenés à voyager dans le temps. Des voyages qui ne manqueront pas de provoquer l’inquiétude sur les éventuels conflits temporels et autre rebonds. Sans être totalement novateur, cela reprend efficacement et les codes du voyage dans le temps pour les appliquer non pas à une série de SF mais à un polar. C’est divertissant et plutôt bien ficelé.

28/09/2012 (modifier)