Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Nicollin

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Un album BD truculent sur le dernier personnage sans langue de bois du foot français, réalisé par Dadou, le dessinateur vedette de l’édition sétoise de Midi Libre.


Football

« Nicollin, une vie de foot ! » est une BD truculente sur le dernier personnage sans langue de bois du foot français. L’album est réalisé par Dadou, le dessinateur vedette de l’édition sétoise du Midi Libre. Retrouvez "Loulou" Nicollin dans un album qui va faire parler de lui dans toutes les lucarnes de France, celles des terrains de foot comme celles de toutes les télés !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 2011
Statut histoire Strips - gags 3 tomes parus
Couverture de la série Nicollin
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

17/09/2012 | iannick
Modifier


Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

Vous connaissez J.B. ? Non ? Bin, c’est normal ! Il s’agit d’un de mes potes picards, c’est un vrai fan de l’équipe de foot de Montpellier qui n’hésite pas à se déplacer au stade bollaert de Lens ou à Valenciennes pour assister à un match de son club favori. Et c’est même lui qui m’a prêté et qui a acheté cette bande dessinée à la boutique du club lors de son escapade sudiste de cet été. Et Loulou ? Vous connaissez ? C’est le président du club de foot de Montpellier, c’est un personnage fort en gueule et adepte d’expressions machistes hilarantes. Son vrai nom ? C’est Louis Nicollin, il est également propriétaire de la société de ramassage des ordures qui traînent dans l’agglomération montpelliéraine. C’est bon tout ça mais quel est le rapport avec cette bd ? Tout simplement, c’est que l’album en question nous présente le parcours de l’équipe de foot de Montpellier du national jusqu’en novembre/décembre 2011 à travers le personnage de Louis Nicollin. Et ma foi, je me suis bien marré en découvrant les péripéties de ce président très médiatique d’autant plus qu’il est accompagné de personnages assez folkloriques comme Valderama, le joueur colombien, et que l’album est truffé d’anecdotes réelles. Je conseille tout de même aux bédephiles de ne pas être allergiques aux propos à tendance machiste voire grossier de Louis Nicollin car vous risquez de passer à côté de cette lecture (et surtout de cet humour si particulier). Cette bande dessinée est présentée chronologiquement en courts récits d’une page ponctuée par une chute humoristique, ce qui fait que le lecteur suivra avec facilité le chemin parcouru par Montpellier dans le championnat français jusqu’à nos jours (environ 8 mois avant son titre de champion de France 2012), en passant par la coupe de France gagnée en 1990. Au niveau du graphisme, j’avoue de n’avoir jamais apprécié hautement le dessin humoristique mais le coup de crayon et la mise en couleurs de Dadou m’ont semblé assez agréable à contempler. En tout cas, les personnages sont facilement identifiables et leurs expressions sont convaincantes. On pourrait imaginer que « Nicollin, une vie de foot » est un album est uniquement dédié au fan de football : c’est vrai mais les anecdotes qui y sont racontées sont –à mon avis- tellement hilarantes que je conseille malgré tout aux lecteurs n’aimant pas ce sport de feuilleter cet album, histoire de se marrer un peu (surtout si vous appréciez cet humour) en découvrant les tirades franchouillards de ce président de club.

17/09/2012 (modifier)