La Vraie Vie d'Hélène Georges

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Rien ne se passe ! Et tout arrive ! Un cabaret de province, un cheval, un mari jaloux, un pick-up Toyota, un voisin mort, un tube de Madonna. Hélène georges regarde d'un côté, de l'autre, et présente six nouvelles qui mettent en scène des personnages réels et des histoires vraiment vécues.


La BD au féminin

Rien ne se passe ! Et tout arrive ! Un cabaret de province, un cheval, un mari jaloux, un pick-up Toyota, un voisin mort, un tube de Madonna. Hélène georges regarde d'un côté, de l'autre, et présente six nouvelles qui mettent en scène des personnages réels et des histoires vraiment vécues. Un univers ordinaire tellement grossi qu'il devient parfois surréaliste. C'est dur comme l'acier et brillant comme un diamant.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2009
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série La Vraie Vie d'Hélène Georges
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

11/09/2012 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Ce petit livre broché regroupe 6 histoires courtes. Elles racontent des anecdotes réelles, des évènements qui ont touché des gens aussi différents que des amis fermiers, une famille de squatteurs ou encore des professeurs d'école à l'étranger. Elles sont toutes indépendantes et ne durent pas plus d'une dizaine de pages. Elles sont mises en image à l'aide d'un graphisme simple, sans guère d'attrait mais bien lisible. J'ai été surpris en entamant cet album car une fois arrivé à la fin de chaque histoire, je me suis dit "quoi ? c'est tout ? ça se termine alors que rien n'a encore commencé ?". Du coup, arrivé à la troisième, j'ai vérifié la suite pour voir si on retrouvait les mêmes personnages, si les histoires à peine entamées se développaient davantage plus loin ou se liaient les unes aux autres. Mais non, elles sont vraiment aussi courtes et sans aucun lien. L'ennui, c'est que c'est on ne peut plus anecdotique. A priori, ce sont des évènements dont l'auteure a véritablement entendu parler, ou peut-être en a-t-elle vécu certains en partie. Mais ils sont en majorité sans intérêt ou du moins racontés sans réussir à en créer un. Certaines histoires sortent un peu de l'ordinaire, mais au moins la moitié d'entre elles sont tellement fades que je m'interroge encore sur la raison qui a poussé l'auteure à les raconter. Représenter la réalité a ses limites quand on frôle celles de l'ennui. Il n'en ressort en tout cas rien pour moi. Et même si l'album se lit bien, il s'oublie presque aussi vite.

11/09/2012 (modifier)