Vagues à l'âme

Note: 3.9/5
(3.9/5 pour 20 avis)

L’histoire racontée est celle d’Adolphe Hérault. Garçon boucher à Douai en 1937, il décide de changer de vie et embarque dans la marine quelques mois après.


1939 - 1945 : La Seconde Guerre Mondiale 1946 - 1960 : L'Après-Guerre et le début de la Guerre Froide Académie des Beaux-Arts de Tournai BDs à offrir Bienvenue dans le Nord ! Biographies Le Colonialisme Les Humanoïdes Associés Maghreb Marine moderne One-shots, le best-of Tohu-Bohu [Seconde Guerre mondiale] Les Campagnes d'Afrique et de Moyen-Orient

« T'as d'beaux yeux, tu sais ! » T'as d'beaux yeux, t'as d'beaux yeux. Mossieur joue les durs à cuire tendrement amoureux. Mais n'empêche que moi l'Gabin, j'lai vu quand il était marin ! Ca roulait des mécaniques sur le pont, ça signait des autographes tout azimuts Mais quand il fallait se foutre à la flotte, y'avait plus de fort en gueule. Il savait pas nager l'acteur. Alors sauf votre respect, mesdames messieurs, J'vous passe le bonsoir. T'as d'beaux yeux, j't'en fouterai moi ! L’histoire racontée est celle d’Adolphe Hérault. Garçon boucher à Douai en 1937, il décide de changer de vie et embarque dans la marine quelques mois après. Et c’est une nouvelle vie qui commence. Les traversées et les escales, les lettres que l’on attend et qui n’arrivent pas, les souvenirs qui s’entassent et vous rendent nostalgiques, les conneries sur le bateau, les copains, les journées au mitard. La vie, quoi. En Afrique du nord, il rencontre Carmen Samut, qui va devenir sa femme et avec qui il aura sept enfants. Un douloureux retour en France après l’indépendance de la Tunisie, puis de l’Algérie, véritable déchirement pour tout un peuple, va les condamner à vivre une vie misérable mais digne dans le Pas-de-Calais. Une existence assombrie heureusement égayée par les petits enfants et ses petits bonheurs furtifs, et surtout par le regard que porte l’un d’eux sur un pépé marrant, héros de tous les instants. Et puis il y a aussi un crabe. La collection Tohu Bohu met une fois de plus à l’honneur un auteur de talent. Grégory Mardon signe ici son premier album. Un très bel album, plein de nostalgie et de poésie, qui nous fait vivre toute une vie au travers de cette famille et de cet homme au parcours singulier. Sentiments et ressentiments sont exprimés subtilement et sont la raison d’être du livre. Une très belle réussite.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2000
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Vagues à l'âme
Les notes (20)
Cliquez pour lire les avis

17/07/2002 | ThePatrick
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Je ne suis pas forcément fan des romans graphiques en tant que tels, mais j’avoue avoir bien aimé cet album, découvert par hasard en bibliothèque. Toute la vie d’un homme – du moins telle qu’il a pu la raconter à ses enfants et petits-enfants – nous est racontée dans un long flash-back. Des années 1930 à la fin du XXème siècle, c’est toute une partie de l’histoire de France qui est aussi traversée, parfois par la bande, le personnage principal ayant pas mal bourlingué, au départ dans la marine (avec de vagues airs de Corto Maltese je trouve), pour finir par se ranger un peu après avoir trouvé une femme et fondé une famille. Le dessin est simple, avec des visages parfois effacés, mais efficace et en accord avec l’histoire, que l’on lit d’une traite sans temps mort (un peu d'humour et de dérision dans le texte). Rien de forcément super original, mais c’est quand même un chouette album à découvrir (note réelle 3,5/5).

08/01/2016 (modifier)

J'ai passé un très bon moment avec cette petite BD qui se lit très vite. Ca a été une bonne expérience. J'ai été particulièrement touché par cette histoire pour deux raisons: Tout d'abord, une partie de l'histoire se déroule dans mon Nord-Pas-de-Calais natal, ensuite, à l'instar du héros, j'ai un peu aussi appris à (re)découvrir l'épopée de mon grand-père pendant la deuxième guerre mondiale sur le tard, trop tard en fait... Le personnage principal est très attachant, authentique, avec un sacré caractère ! Les situations sont de plus souvent agrémentées d'une touche humoristique. Bref, on ne s'ennuie pas à suivre les péripéties qu'a vécu cet homme. Le côté familial et sentimental du récit est très touchant. Un très agréable, bien que court, moment. (226)

14/06/2013 (modifier)
Par Jérem
Note: 3/5

Pour ma part, j’ai été déçu par la lecture de cet album. Attention, ce dernier est loin d’être mauvais mais les très bons avis du site m’avaient laissé espérer plus. Certes, Vagues à l'âme ne manque pas de qualité (humour, solide narration, graphisme intéressant) mais je termine ma lecture sans n’avoir jamais vraiment réussi à me plonger totalement dans l’univers de Mardon. Bien mais sans plus..

30/06/2012 (modifier)
Par gruizzli
Note: 4/5
L'avatar du posteur gruizzli

Et encore un achat que je ne regrette pas, basé uniquement sur les conseils de BDthèque ! Alors je dois dire que cet ouvrage, ca été une surprise avant même de l'ouvrir. En effet, je ne m'attendais pas du tout à sa taille. Mais c'est largement suffisant pour faire une bonne œuvre. Déjà le dessin est franchement bien fait, une belle maitrise du pinceau et un rendu finalement excellent. J'ai beaucoup apprécié la fin avec les transformations du bonhomme. Et sinon, l'histoire, très "simple" (en fait on suit la vie d'un homme), est captivante, et finalement on dévore tout d'une traite. Une vraie réussite. C'est un album qui est finalement simple mais très bon, vraiment bien fait, qui donne envie de découvrir des paysages maritimes. 4/5 mérité pour ma part

15/03/2012 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

J'ai enfin pu trouver ce titre et le lire pour l'apprécier. J'ai été surpris par sa petite taille. C'est un peu dommage que ce mini format car cela ne met pas en valeur la qualité du dessin avec ce noir et blanc crayonné. Pour le reste, je trouve que c'est très bien construit. On est vite happé par la vie de ce marin que tente de faire découvrir une grand-mère à son petit-fils. Celle-ci est très riche car elle couvre des évènements historiques du XXème siècle: la Seconde Guerre Mondiale et notamment cet épisode malheureux où la flotte anglaise a coulé (par nécessité ?) celle d'une France qui venait de se rendre à l'occupant et tuant au passage près de 1500 compatriotes. La guerre d'Algérie y est également évoquée de manière assez poignante notamment pour les pieds-noirs. J'aime en général ces récits où la petite histoire individuelle rejoint la grande avec son lot de malheur. J'ai également été surpris par une narration très fluide qui a pour résultat de ne jamais nous ennuyé. Bref, c'est jamais pompeux comme dans tant d'autres bd de ce genre un peu autobiographique quand on parcourt la vie d'un personnage. Ce long flash-back est parfaitement maîtrisé. Une bien belle bd !

28/06/2009 (modifier)
Par iannick
Note: 4/5
L'avatar du posteur iannick

Sans les avis postés ici sur bdthèque, je n’aurais jamais lu « Vagues à l’âme » qui fut un bon moment parmi les immanquables. Le récit raconte la vie d’Adolphe Hérault, garçon boucher à Douai (Nord), qui s’embarqua dans la marine nationale en 1937 jusqu’à nos jours… Mais qu’est ce qu’il y a d’exceptionnel dans la carrière d’Adolphe Hérault ? Bin, pas grand’chose à part qu’il aime la marine, qu’il a fondé une famille avec une femme qu’il adore, etc… bref, rien de bien franchement excitant. Sauf que ce personnage a traversé une grande partie du XXème siècle, qu’il a tout de même vécu dans divers pays et vécu de grands moments de l’histoire de France (la seconde guerre mondiale et la décolonisation entre autres). Sauf aussi que le lecteur y découvrira un homme passionné, dynamique, drôle, terriblement attachant et doté d’une joie de vivre communicante. C’est donc, à mon avis, un récit autographique très captivant sur un personnage simple qui a un intérêt historique indéniable que nous propose Grégory Mardon. Il faut dire aussi que la narration m’est apparue irréprochable, je suis resté scotché à cette lecture jusqu’à son dénouement. J’ai été aussi bluffé par le talent de Grégory Mardon car pour une première bd, je trouve qu’il nous a concocté un album mature et sans gros défaut. Au niveau du dessin, l’album est réalisé entièrement noir et blanc. Pourtant, malgré l’emploi ce choix graphique pour cette bd, j’y ai ressenti beaucoup de chaleur comme si l’absence de couleur était compensée par la vivacité du trait de Grégory Mardon et par la gaieté du personnage d’Alphonse Hérault. Pour le reste, les personnages me sont apparus expressifs et facilement identifiables, les décors sont suffisamment détaillés pour qu’on sache tout de suite où les protagonistes évoluent… bref, graphiquement, c’est du bon travail ! Le roman graphique est un genre que j’affectionne beaucoup. Tant qu’il y aura des albums aussi maitrisé, passionnant et touchant que « Vagues à l’âme », je pense que je continuerai à aimer ce genre de bd ! Une réussite !

26/03/2009 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

J'ai bien aimé cette BD mais je n'arrive pas à mettre un 4/5. La lecture est très plaisante malgré la première moitié un peu décousue. Ensuite, l'histoire devient beaucoup plus fluide. Il y a de belles anecdotes, celle de la pêche au requin par exemple. J'ai eu l'impression de lire un résumé parfois, j'aurai aimé un développement plus important car en effet c'est l'histoire d'une vie que l'on découvre. Le dessin est simple mais attachant, j'aime ce genre de noir et blanc avec ses nuances douces de gris. Cette BD est bien meilleure que R97 avec laquelle il partage l'aventure maritime au sein de l'armée. Ici il n'y a pas de Moi je à toutes les pages, bien au contraire, on a parfois l'impression de suivre un anti-héros, ou plus simplement une personne normale avec un vécu où les bons moments et les coups durs s'équilibrent. A découvrir.

19/01/2009 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5

Note 2,5. Après avoir lu Le Fils de l'Ogre et être tombée sous le charme de ce conte, j'ai voulu connaître les autres œuvres de l'auteur, ne voulant pas passer à côté de quelques bonnes lectures. La première de la liste sur le site était "Vagues à l'âme", je me suis lancée… mais je n'ai malheureusement pas pu apprécier cette bd à sa juste valeur. Elle s'inscrit dans la pure lignée du roman graphique avec lequel j'ai beaucoup de mal, parfois ça me touche mais le plus souvent très peu voire pas du tout. L'histoire de Dodo est très bien racontée et avec pas mal humour, mais je dois bien avouer que dans son ensemble elle m'a un peu ennuyée, trop basique et déjà vue, mais en même temps très touchante, je suis finalement très partagée. Si j'avais pris le temps de lire le résumé je ne l'aurais certainement jamais lue. Malgré tout les personnages sont attachants, ce qui m'a permis d'aller jusqu'au bout sans exaspération. J'aime beaucoup de dessin de Mardon, surtout sa façon de faire paraître le désespoir, la tristesse ou la mort dans le regard de ses personnages, leur appliquant deux trouées noires à la place des yeux, qui semblent aussi profondes et impalpables que leur douleur. A noter que le titre est joliment trouvé.

11/01/2009 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pierig

Vagues à l’âme, c’est le récit du parcours peu commun d’un homme vu par son petit fils. Et des avatars, il en a connu son grand-père, après avoir bourlingué à travers le monde ! L’histoire, riche en événements, est touchante. Evidemment, il est difficile de faire la part des choses et de distinguer la réalité vraie de celle déformée par des affabulations ou quelques exagérations. Difficile aussi de ne pas s’attacher à Dodo, ce personnage téméraire adolescent puis bourru mais le cœur sur la main une fois adulte. J’ai également été surpris par certains lieux visités qui m’ont rappelé ceux de mon enfance (La Goulette, Béja). Enfin, j’aime beaucoup le trait de Grégory Mardon, simple et expressif. De plus, la couverture est très belle ! L’histoire d’une vie se déroule sous nos yeux. Difficile de ne pas y rester indifférent !

04/12/2006 (modifier)
Par klechko
Note: 4/5

Ce livre nous raconte l'aventure d'une vie. Beaucoup s'y sont essayés avec plus ou moins de bonheur, mais il faut dire qu'ici c'est vraiment très réussi. Ce récit est à la fois entraînant et émouvant, la lecture est très dynamique, on ne s'y ennuie jamais. J'ai beaucoup aimé la manière de débuter l'histoire ainsi que celle de la finir, c'est très bien trouvé par l'auteur. A lire sans hésitation !

20/11/2006 (modifier)