Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

A quoi tu penses ?

Note: 2.43/5
(2.43/5 pour 7 avis)

La lente et autodestructrice descente aux enfers d'un couple de paumés, qui entraînent dans leur chute une femme tout ce qu'il y a de bien.


Points de vue

Il s'agit là de l'histoire de Martin. Martin, c'est un jeune gars un peu paumé, qui sort de taule où il a passé du temps pour des bricoles. Il fait rapidement la rencontre de Laure, ex-taularde elle aussi, accro aux médocs, et pour qui le service social a déniché un emploi de réinsertion : faire la plonge dans un bistro. Ils se plaisent immédiatement ; de toute manière, Martin n'a jamais vraiment su dire non aux nanas, et celle-ci aime bien les mecs qui bandent vite, qu'on peut mener par le bout de la queue. Ils feront quelques conneries, entre autres braquer un couple de bourgeois. Puis, ils partiront se mettre au vert sur la côte, histoire de se faire un peu oublier. Faut dire qu'un casse a failli très mal tourner... Et là, sur la plage, ils retombent sur Karina, la bourgeoise braquée - qui les reconnaît, évidemment. Dénonciation aux poulets ? Non... Elle craque sur le charme de Martin, se dit que, malgré son âge, elle peut bien profiter d'un vrai homme, une fois, et décide d'en faire son amant. C'est le doigt dans l'engrenage... Laure essaie de profiter de l'occasion pour cracher sa haine des bourgeoises, et veut se servir de Martin pour faire souffrir Karina. Karina, elle, cherche à se débarrasser de Laure, pour ne garder que le jeune homme. Et Martin, lui, vaguement paumé au milieu de tout ça, va encore faire une ou deux conneries...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Mars 2000
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série A quoi tu penses ?

14/07/2002 | SuperFox
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Une histoire très sombre et inutilement alambiquée. A force de vouloir trop en faire, Moynot finit par perdre toute crédibilité dans son intrigue. Une narration particulière qui nous livre les pensées des différents personnages en passant de l’un à l’autre en fonction des circonstances. Un procédé que j’ai par contre bien apprécié et qui donne un éclairage particulier à l’histoire. Des personnages peu charismatiques. C’est LA grosse faiblesse de l’album. Alors qu’il nous fait partager leurs pensées, Moynot ne parvient pas à nous faire aimer ses personnages. Martin est trop con, Laure trop tordue et Karina trop vieille garce pour que je m’inquiète de leurs sorts. Un dessin réaliste et sombre que j’apprécie. Il y a du Tardi dans ce trait, adéquat pour ce type d’histoire. Au final, un album avec quelques qualités mais aussi de gros défauts qui laissent au lecteur un sentiment amer.

10/03/2009 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Ce n'est pas le genre de BD que j'achèterai : trop sombre et sans finalité. Le récit est noir et sans concessions. Les personnages ne sont pas attachants. Impossible de cautionner leurs actes. Le dessin est spécial, trop sombre même si cela correspond bien au récit. J'ai du mal à comprendre l'intérêt d'un tel scénario et surtout d'où peuvent surgir ces idées !!! Est ce que j'ai raté quelque chose ? Je mets un 2/5 car il y a bien pire.

06/12/2008 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Bon, en gros, c'est l'histoire d'un gars qui a un gros engin, et qui se retrouve dans un engrenage mortel à cause de ça. De sa faiblesse face aux femmes. Il est coincé entre deux d'entre elles. L'une est une paumée, camée, et un poil tordue ; l'autre est riche, vieille, mais a de beaux restes. Martin ne saura choisir entre les deux. La mort sera au bout du chemin. Je me suis vraiment ennuyé à la lecture de cet album. Soit l'introspection de Martin, le personnage central, sonne totalement faux, soit le scénario est truffé d'incohérences. Peut-être est-ce les deux ? En tous les cas, suivre le parcours chaotique d'un gars qui ne se vaut que par les performances de sa queue, ça me laisse froid. De plus, le dessin de Moynot est ici plutôt laborieux, et n'aide pas à la lecture.

15/09/2004 (modifier)
Par ArzaK
Note: 2/5

Cela aurait pu être une bonne bd, un bon polar à tendance psychologique. Mais ici, c'est plus psychologisant que psychologique. C'est dommage parce qu'il y avait vraiment de bons éléments dans cette intrigue. Mais l'abus de voix-off tue l'image, et on a vite la sensation de se retrouver devant un roman pâlement illustré, avec des images trop sombres et au graphisme tantôt beau, tantôt franchement hésitant. La narration aussi comporte sa part de maladresse, ce qui enlève encore du plaisir à la lecture de cet album qu'on oublie assez vite. Et puis surtout... ....ne lisez pas la suite si vous ne voulez pas que la fin de l'album vous soit révélée... ... psychologiquement ca ne tient pas vraiment la route. Le gars qui tue son ancienne copine sur un malentendu de sa "maîtresse" puis tue sa maitresse dans la foulée... OK, je veux bien que dans la réalité, il arrive des choses aussi sombres, qu'il y a des gars assez tarés ou désespérés pour commettre ce genre d'actes mais ici... Le scénario et toutes ces voix-off ne m'ont pas amené jusque-là, ne m'ont pas convaincu que le personnage avait de vraies raisons pour en arriver là, ou même qu'il était fou... J'ai trouvé ça assez boiteux. Dans un genre annexe, on est loin de la puissance narrative d'une bd comme "Le Tueur".

30/06/2003 (modifier)
Par brunelle
Note: 2/5

Sombre histoire, sombres dessins... et sombre intérêt. Ca se veut cru, et ça tombe à plat. Ca se veut dur, et ça frise le cliché. Narration assez particulière, mais hélas maladroite. Bref, c'est une bonne bd au conditionnel, c'est à dire que "ça aurait pu être bien si...". Dommage !

02/02/2003 (modifier)
Par Kael
Note: 3/5

Une BD vraiment noire. Inutile de la lire pour s'en rendre compte tant le dessin est sombre... Aussi sombre que l'histoire. Les persos sont travaillés, surtout le héros, mais le mode narratif, bien qu'original, n'est pas toujours facile à lire, et rend parfois nécessaire plusieurs lectures de la même page pour être sûr de bien tout comprendre. Et puis vu l'intrigue du départ, je m'attendais à un peu plus de vivacité à la fin, mais ça reste très calme, très psychologique. Dommage, certains passages auraient, selon moi, gagnés à être plus péchus.

09/08/2002 (modifier)
Par SuperFox
Note: 4/5

Une BD noire, noire, noire. Y compris dans le dessin : rien qu'à voir une planche, ça en est nauséeux. Mais le scénario est très, très bien ficelé, et les personnages d'une rare profondeur psychologique. Entre malentendus et intérêts divergents, entre sentiments d'inutilité et soubresauts désespérés, les protagonistes sont pris comme dans un étau, voire plusieurs, et finiront, bien sûr, par s'anéantir mutuellement, par gâcher ce qui reste de leurs vies de frustrés broyés par le carcan de la société. Déconseillé aux neurasthéniques... Sauf pour les convaincre qu'il y a plus sordide que leur vie, même intérieure. A noter que le titre s'explique par le mode de narration, assez original puisqu'il saute des pensées de l'un à l'autre des personnages, sans crier gare. C'est parfois déroutant, mais toujours très subtilement mené. A mon sens, une BD qui est un petit bijou de narration.

14/07/2002 (modifier)